- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

L’échalote traditionnelle

Vêtue de sa « robe » rose-cuivrée et dotée d’une saveur subtile et raffinée, l’ échalote traditionnelle est un incontournable de la gastronomie française pour sublimer les sauces comme le beurre blanc, la béarnaise ou au dessus d’une entrecôte de Bazas qu’elle relève de son parfum.

Carte d’identité :

Grâce à sa richesse en antioxydants, vitamines et minéraux, c’est aussi une alliée pour la santé et un atout nutritionnel tout au long de l’année. 100 fois copiée mais jamais égalée, l’échalote traditionnelle souffre d’une concurrence accrue et déloyale qui pourrait bien la faire disparaître de nos assiettes… Il appartient à chacun de protéger ce joyau culinaire.

L’ échalote traditionnelle menacée !

Issue d’une graine qui se plante, l’échalote dite «de semis» concurrence directement l’échalote traditionnelle issue d’un bulbe qui se plante et se multiplie. En 5 ans, l’échalote de semis, produit industriel originaire des Pays-Bas, a pris 20 % du marché français. Un coup dur pour les producteurs de Bretagne et du Val de Loire qui représentent plus de 80 % de la production européenne (40 000 tonnes). La filière échalote traditionnelle à l’origine de 3 000 emplois, est menacée par cette concurrence déloyale.

« La situation est alarmante, la filière produit à perte. Les échalotes traditionnelles sont actuellement à 0,06 € le kilo alors que le coût de revient est de 0,40 € » s’inquiète Huber Le Nan, président de la Section Nationale des producteurs d’échalotes traditionnelles. « Il faut informer le consommateur sur ce qu’il consomme et exiger les producteurs de semis à revoir leurs appellations. »

Un caractère authentique et exceptionnel cultivé

À la fois relevée et sucrée, rosée et cuivrée, crue ou cuite, l’échalote traditionnelle bénéficie d’un savoir-faire unique qui lui confère son parfum relevé. Issue d’un bulbe, plantée et récoltée à la main, séchée au soleil et conservée dans les règles de l’art, l’ échalote traditionnelle est « choyée » par des producteurs passionnés, ce qui permet l’authenticité des saveurs et le caractère du produit.

C’est au XVIIe siècle que l’échalote fait son apparition, essentiellement dans les champs bretons et du Val de Loire. La technique de culture alors mise en place n’a pas changé depuis, lui conférant sa véritable identité d’Echalote Traditionnelle.

Cuisiner l’échalote traditionnelle

L’ échalote traditionnelle se consomme aussi bien crue que cuite, comme condiment mais aussi comme légume d’accompagnement. Parfumée, l’échalote crue relève les assaisonnements, les sauces et les soupes avec originalité. Emincée et revenue dans un peu de matière grasse, elle devient douce et sublime viandes, garnitures de légumes et produits de la mer.

Petite astuce de producteur : Pour préserver la finesse de l’échalote traditionnelle, privilégiez une cuisson à feu doux avec 2 noisettes de beurre.

L’ Echalote traditionnelle, l’aliment santé-nutrition par excellence

Parmi ses nombreuses vertus gustatives, l’ échalote est aussi connue pour être une alliée santé et minceur au quotidien. Riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments, (potassium, calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium, Vitamines B1, B6, B9, C & E), l’ échalote aide à fluidifier le sang, réduire le cholestérol et aurait également des propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires.

Un mauvais rhume ? Couper quatre échalotes. Hors du feu, les mettre dans un récipient d’eau frémissante. Ajouter un morceau de racine de gingembre réduit en poudre (avec sa peau). Couvrir d’un bol et laisser une dizaine de minutes puis filtrer. Boire avant de se coucher… et se préparer à transpirer pour éliminer les toxines !

Pour éviter les fringales de l’hiver, l’échalote traditionnelle est également l’atout idéal ! Il permet de calmer l’appétit de façon rapide, durable et facilite également le transit intestinal. 100g d’échalotes apportent 2,3g de fibres autant que 100g de haricots vert.

Voilà, vous savez tout !