- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Tout savoir sur les prunes

Prunes © pilipphoto shutterstock

Prunes © pilipphoto shutterstock

Il y a les quetsches, les mirabelles, les reine-claude, les prunes d’Ente (celles qui donnent les pruneaux) pour ne citer que les variétés les plus connues. Elles nous régalent de leurs saveurs durant l’été et le début de l’automne et sont délicieuses aussi bien crues que cuites. Elles, ce sont les prunes bien sur !

Mirabelles

Mirabelles ©Karen Kaspar – shutterstock

Les français et la prune en quelques chiffres selon une étude Omnibus réalisée du 5 au 11 septembre 2012 auprès d’un échantillon de 1000 individus âgés de 15 ans et plus :

L’AOPn Prune regroupe plus de 700 producteurs. Leurs récoltes représentent 25 000 tonnes de prunes.

Quetsches

Quetsches ©Foodpictures shutterstock

La production de prunes en France :

Les pruniers ont besoin de soleil mais n’aiment pas les vents forts. En revanche, ils ne craignent pas le froid (jusqu’à -17°C) et peuvent être cultivés en altitude, jusqu’à 1 000 mètres. C’est pourquoi, on en trouve beaucoup en région Midi-Pyrénées.

Selon le degré de précocité des variétés, la récolte peut s’étendre de début juillet à fin septembre. La saison de la prune est courte, il faut vite en profiter. La France produit environ 65 000 tonnes de prunes par an, avec trois grands bassins de production :

Les 15 % restants représentent les prunes issues des jardins familiaux. Il s’agit du deuxième fruit le plus cultivé en superficie en France.

Prunes

Prunes © Neydt – shutterstock

L’Association d’Organisations de Producteurs nationale (AOPn) Prune : plus de 700 producteurs, près de la moitié de la production nationale. Créée en janvier 2009, l’AOPn Prune regroupe des producteurs et des expéditeurs au sein d’une même structure dont l’objectif est de défendre et promouvoir la production de prunes et de dynamiser leur consommation.

Plus on en voit, plus on en veut !

Malgré toutes ses qualités esthétiques et gourmandes, la prune est un fruit que l’on a parfois tendance à oublier dans sa liste de courses ! C’est dommage, car lorsqu’on la voit en rayon, on n’a qu’une envie : c’est de la déguster ! 64 % des gens qui achètent des prunes n’avaient pas prévu d’en acheter avant des les voir en rayon*.

Des bienfaits qui ne comptent pas pour des prunes !

Peu calorique (52 kcal/100g), très riche en fibres et pleine de vitamines, la prune est par excellence le fruit à croquer pour être au top cet été ! Constituée à 80 % d’eau, elle vous apporte quantité de minéraux et oligo-éléments. C’est le petit fruit idéal pour se désaltérer ! Bleue, verte, jaune ou rouge, la prune vous en fait voir de toutes les couleurs !

Sucrées, acidulées ou juteuses, découvrez les différentes variétés de prunes aux qualités gustatives riches et variées. Tous les goûts sont dans la prune, alors dégustez-la !

Prunes Reine Claude

Reine Claude ©designelements – shutterstock

Le choix et la conservation des prunes

Les prunes se récoltent à maturité, car une fois cueillies, elles ne mûrissent plus. Choisissez-les souples au toucher, mais pas molles avec une peau lisse, sans flétrissure ni tache. Conservez-les quelques jours à température ambiante et une semaine au frais (bac du frigo ou cave bien aérée). Surtout, n’enlevez pas la pruine qui peut les recouvrir. Cette fine pellicule de cire blanche, que certains fruits produisent pour se protéger des agressions extérieures, favorise leur conservation. Sa présence est un gage de fraîcheur et prouve que le fruit n’a pas subi trop de manipulations.

On trouve généralement quatre variétés de prunes sur nos marchés :

Les prunes se dégustent rapidement après leur achat. L’idéal est donc de les consommer le jour même. En fonction de leur maturité, il est possible de les conserver une dizaine de jours au réfrigérateur. Dénoyautée, la prune se conserve facilement au congélateur.

Conseils de préparation :

Nature, il suffit de bien la laver pour la déguster à pleines dents. En tartes, en clafoutis, crumbles et fars, la prune se cuisine facilement grâce à sa peau très fine qu’il est inutile de peler au préalable. La prune se marie également avec les viandes blanches.

L’astuce en plus :

Pour prolonger le plaisir toute l’année, cuisinez la prune en confitures, en la mélangeant avec des fruits acidulés comme la rhubarbe, le citron ou l’orange.

Le prénom Prune :

On dit d’elles qu’elles ont du charme, de la vivacité et de la sensibilité. Très féminines, elles sont intuitives et imaginatives. Ce sont les Françaises qui portent le prénom Prune. En 2010 on en comptait plus de 2 000. Leur fête est le 5 octobre, jour de Sainte Fleur. On recense encore 241 Mirabelle et 342 Prunelle. Mais, à notre connaissance, aucun parent n’a encore appelé sa fille Quetsche !

Quelle prune préférez-vous ?

Il existe plus de 400 variétés de prunes. Les variétés les plus populaires sur nos marchés sont au nombre de 12 et de 4 couleurs différentes. L’une plus sucrée, l’autre plus acidulée, une autre encore plus fondante… Chaque prune a ses qualités particulières ! La prune est un fruit à peau fine, on peut donc la croquer et la cuire sans la peler ! Pour vous aider à choisir celle qui correspond le mieux à vos envies, « croquez vite » le tableau ci-dessous :

Tableau Prunes

Tableau Prunes

Idées de recettes : desserts santé

Les prunes, en particulier la mirabelle, se prêtent à la confection de desserts qu’elles enrichissent en fibres.

Tarte aux prunes

Tarte aux prunes ©dilyara-garifullina unsplash

Cliquez ici pour des recettes avec des prunes.

Enjoy !