- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Allergie aux oeufs – les faits

Qu’est ce qui cause une allergie aux oeufs ?

L’allergie aux œufs est causée par la réaction du système immunitaire à une protéine contenue dans l’œuf. Pour qu’une allergie alimentaire survienne, deux facteurs doivent être présents, soit une prédisposition génétique et un contact avec l’aliment. La gravité de la réaction allergique peut être bénigne ou mettre en danger la vie de la personne qui en est atteinte, selon l’individu et la quantité d’œuf consommée.

Une allergie aux œufs se produit habituellement durant la première année de la vie, lorsque les œufs sont, pour la première fois, ajoutés au régime alimentaire d’un bébé.

L’introduction d’œufs au régime alimentaire d’un bébé :

S’il n’y a pas d’antécédents familiaux d’allergie alimentaire, il est conseillé d’inclure les jaunes d’œufs au régime des bébés âgés de huit ou neuf mois et les blancs d’œufs cuits, aux bébés âgés de 12 mois et plus. Commencez avec une petite cuillérée de jaune d’œuf cuit par jour, augmentant graduellement à 3 jaunes d’œufs par semaine. Le premier anniversaire de bébé est le moment idéal pour introduire un œuf entier.

Si un diagnostic d’allergie aux œufs est posé chez un enfant nourri au sein, il est possible que l’on recommande à la mère de cesser de consommer des œufs jusqu’à ce que la période d’allaitement soit terminée.

Durée d’une allergie aux oeufs :

L’allergie aux œufs est l’une des allergies susceptibles de durer toute la vie. Heureusement, la majorité des enfants surmontent leur allergie aux œufs entre cinq et sept ans. En revanche, lorsqu’elle est sévère, l’allergie peut se maintenir durant la vie entière. Un allergologue peut suggérer d’augmenter graduellement la consommation d’aliments contenant des œufs, menant à la consommation d’un œuf entier. Il faut toutefois consulter un allergologue avant de procéder.

FOIRE AUX QUESTIONS :

=> Une personne allergique aux oeufs crus peut-elle manger des oeufs cuits sans danger ? 

Dans la plupart des cas, cela n’est pas possible.Le blanc d’œuf, même cuit, n’est que très légèrement modifié et demeure donc allergénique.

En revanche, la chaleur exerce un effet considérable sur le jaune d’œuf et certaines personnes allergiques peuvent le tolérer s’il est cuit convenablement. Il faut toutefois se rappeler qu’il est rare que l’on réussisse à séparer parfaitement les deux parties de l’œuf.

Parfois, lorsqu’une allergie tend à s’amoindrir, une personne peut manger des œufs cuits tout en demeurant allergique à l’œuf cru.

=> Une personne allergique seulement au blanc d’oeuf peut-elle manger le jaune d’oeuf ? 

Le blanc d’œuf est le composant qui entraîne les réactions les plus graves.

Cependant, il est très difficile de séparer parfaitement le blanc du jaune. Même une infime quantité d’un composant peut déclencher de très fortes réactions.

=> Une personne allergique aux oeufs peut-elle manger du poulet ?  

Dans la plupart des cas, la réponse est oui.

Généralement, les anticorps qui ne tolèrent pas les œufs identifient le poulet comme n’étant pas relié aux œufs, de sorte que la personne allergique peut en manger sans danger. Plus rarement, les anticorps découvrent une similarité entre la structure protéique du poulet et de l’œuf et l’enfant peut alors réagir aux deux aliments.

=> Si le parent est allergique aux oeufs, l’enfant le sera-t-il à son tour ? 

Le risque qu’un enfant développe une allergie alimentaire est fortement lié aux antécédents familiaux de ses parents. Le risque d’allergie chez les enfants de parents non allergiques est de 15 %. Lorsqu’un parent souffre d’une allergie, le risque que son enfant en soit atteint est de 20 à 40 %. Lorsque les deux parents sont victimes d’allergie, la probabilité que leur enfant le soit à son tour se situe entre 40 et 60 %.

D’habitude, l’allergie spécifique dont souffre le parent n’est pas transmise directement à l’enfant; ce dernier sera plutôt davantage susceptible de souffrir d’allergie.

Quels traitement sont disponibles ?

Si vous ou votre enfant avez reçu un diagnostic d’allergie aux œufs (que ce soit au blanc ou au jaune d’œuf), le seul traitement approprié est de ne pas en consommer. Ceci inclut les aliments et les produits non alimentaires contenant des dérivés de l’œuf, ainsi que les aliments susceptibles d’avoir été en contact avec des œufs.

Pour connaître la liste des ingrédients qui peuvent présenter des traces d’œufs, cliquez ici.

Est il possible de cuisiner sans oeufs ? 

On essaie de le montrer tous les jours ici. Pour savoir comment remplacer un œuf dans une recette, c’est ici (clic)

Les oeufs : un élément important d’un régime sain :

oeufsLes œufs figurent parmi les aliments les plus sains. Ils contiennent des protéines de qualité de même que des vitamines essentielles et des minéraux, dont l’acide folique, la vitamine B12, le zinc et le fer.

L’élimination des œufs d’un régime alimentaire réduit considérablement les possibilités de choix de repas et empêche de bénéficier des nombreux avantages alimentaires qu’ils fournissent.

Si vous croyez que vous ou votre enfant allergique ne retirez pas tous les nutriments dont vous avez besoin, renseignez-vous auprès de votre médecin ou à votre CLSC où l’on pourra vous référer à un diététiste.

Vous pouvez également communiquer avec Les diététistes du Canada à l’adresse suivante : www.dietitians.ca. Un diététiste sera en mesure de vous aider à faire les choix alimentaires qui vous conviennent afin que vous puissiez maintenir une bonne santé, tout en profitant du plaisir de bien manger.

Cet article que j’ai trouvé tout à fait passionnant et ces images proviennent du site canadien les oeufs.ca