- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Cuisine Coréenne : Tteok Guk, soupe aux pâtes de riz

Le Tteok Guk (soupe aux pâtes de riz) est un plat coréen traditionnel consommé lors des fêtes du nouvel an (seollal).Il s’agit d’un bouillon du boeuf (guk) avec de la pâte de riz (tteok) découpée, en biais, en rondelle. Des ingrédients additionnels sont habituellement ajoutés au plat : de fines tranches d’oeufs cuits et de la viande marinée. Il est d’usage d’en manger au nouvel an parce qu’il est supposé de prendre une année de son âge en consommant. Cette recette m’a été transmise par la Korean Food Foundation.

Ingrédients pour 4 personnes

Préparation : Préparer le bouillon de boeuf dans une grande casserole et bouillir pendant 1 heure environs. Enlever le gras. Tailler la viande du bouillon en petits morceaux et assaisonner de sauce de soja, d’ail haché, de poireaux hachés et un peu de poivre. Réserver. Séparer le jaune et de blanc d’oeuf. Battre séparément et faire l’omelette. Couper en losange ou en julienne. Faire bouillir le bouillon à feu vif et mettre les pâtes de riz.

Quand les pâtes se frottent à la surface, baisser le feu et mijoter pendant 2 min en y ajoutant des poireaux coupés en lamelle, du sel et sauce de soja selon votre goût. Servir la soupe dans un grand bol et poser la viande préparée et l’oeuf par-dessus de la soupe. Verser 1-2 gouttes d’huile de sésame.

Conseil du Chef !!! Vous pouvez faire le bouillon avec l’os de boeuf ou de moutarde à l’ancienne.

Tteok guk, la soupe du nouvel an

A l’occasion de la nouvelle année, on prépare des plats particuliers comme le Tteok guk (soupe de gâteaux de riz). Ce plat typique se compose de rondelles de pâte de riz mijotées dans un bouillon clair. Pour préparer cette soupe, on utilise le plus souvent, un bouillon à base de poitrine  de boeuf.

Le Tteok guk est un plat incontournable de cette fête. Il est servi, sans exception, le premier jour de l’an. Les coréens ont l’habitude de dire que c’est en dégustant un bol de tteok guk qu’ils réalisent qu’une nouvelle année commence. En Corée, ce n’est pas le jour de son anniversaire que l’on prend de l’âge, mais le jour de l’an, l’expression « manger un bol de tteok guk » signifie « avoir un an de plus ».

La tradition de manger du tteok guk à l’arrivée de la nouvelle année serait liée à une ancienne croyance : la couleur blanche de la pâte de riz symbolise le matin ensoleillé du premier jour de l’année, tandis que la forme des rondelles évoque le disque solaire.

Pour faire le tteok guk, on utilise le garaetteok, long cylindre de pâte de riz. Les rondelles ainsi obtenues ressemblent à des pièces de monnaie. Les habitants de la ville de Gaeseong, aujourd’hui en Corée du Nord, avaient pour tradition de préparer cette soupe avec le joraengitteok, une variété de gâteaux de riz d’environ 3 cm de long en forme de cocon, le ver à soie étant considéré comme le symbole de la prospérité.

Enjoy !