- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Piments antillais / Piments Habanero

Le piment antillais ou piment Habanero est extrêmement fort (y compris pour les amateurs de piments) : sur l’Échelle de Scoville, il est noté de 100 000 jusqu’à 577 000 pour certaines variétés (la sauce Tabasco habanero -la plus forte- est notée seulement de 7 000 à 8 000). Une seule goutte de suc suffit à brûler les lèvres et la langue. Ils font même pleurer quand on les coupe. Soyez donc extrêmement vigilants lors de la préparation et n’hésitez pas à porter des gants.

Aux Antilles, il est très communément consommé : découpé, on frotte les aliments avec le piment, sans le manger directement. Son parfum typique est irremplaçable dans la cuisine antillaise. À Madagascar, où il est appelé « tsilandimilahy » (approximativement : « cinq hommes ne peuvent le finir »), il est aussi apprécié comme condiment, cru ou sous forme de purée, mangé avec le « vary sy laoka » (riz avec des accompagnements). source Wikipedia. En Guyane, on le trouve sous le nom de piment Bondamanjak. L’éthymologie est plutôt drôle puisque Bonda signifie fesses,  Man signifie Madame et Jak est un nom de famille. En gros, les piments sont aussi chauds que les fesses de Madame Jacques (je dis ça, je dis rien 😉 )

Alors appréciez avec modération ^-^