- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Lapin aux pruneaux et au vin rouge

Un recette de grand mère, mijotée, succulente, que l’on sauce avec de gros petits morceaux de pain de campagne.

Il vous faut :

La veille au soir préparez la marinade : Épluchez les carottes, lavez-les et coupez-les en rondelles. Lavez le thym et le laurier. Faites fondre 10g de beurre dans une cocotte et faites-y suer les rondelles de carottes pendant 3 minutes. Ajoutez ensuite le thym, le laurier et mouillez avec les 2 bouteilles de vins. Salez, poivrez, portez à ébullition et laissez bouillir 3 minutes. Éteignez le feu et plongez les morceaux de lapin dans la marinade chaude. Ils doivent être complètement recouverts. Mettez le couvercle sur la cocotte et laissez ainsi mariner la nuit.

Le lendemain : Récupérez les morceaux de lapin dans la marinade …

… et séchez-les à l’aide d’un papier absorbant.

Filtrez la marinade et réservez-la.

Faites fondre 40g de beurre + 4 cuillères à soupe d’huile d’olive dans une cocotte. Ajoutez un oignon ciselé et faites le revenir 2 minutes. Ajoutez les lardons et laissez cuire 5 minutes supplémentaires. Récupérez lardons et oignon ciselé à l’aide d’une écumoire et déposez-les dans une assiette et déposez dans la cocotte les morceaux de lapin. Faites les dorer une dizaine de minutes sur toutes les faces. Quand ils ont bien coloré, ajoutez les oignons et lardons réservés, les pruneaux, et mouillez avec un litre de la marinade (ajoutez les rondelles de carotte de la marinade si vous aimez).

Faites cuire 1 h à découvert, à feu moyen.

Vous pouvez en faire des conserves
:

Lavez à l’eau très chaude, 2 bocaux de 1 l et un de 750g. Répartissez le lapin aux pruneaux dans les bocaux. Faites de même avec le jus de cuisson. Nettoyez bien le rebord des bocaux avec un papier absorbant. Déposez sur chaque bocal les joints (ébouillantés au préalable) et fermez les bocaux.

Mettez les bocaux dans une grosse marmite, calez-les à l’aide d’un torchon. Remplissez-la d’eau (il faut qu’il y ait 3 cm d’eau au dessus du couvercle). Comptez 2 heures de stérilisation à partir du moment où l’eau bout. Laissez tiédir dans la marmite. Le lendemain, faites de même, mais pour une heure cette fois. Une fois les bocaux refroidis conservez-les dans un endroit plutôt obscur et frais. Super pour les jours de flemmingite aigüe !

Enjoy !