- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Piment d’Espelette, Episode 1 : La culture

Je commence aujourd’hui une saga de 3 épisodes consacrée au piment d’Espelette. Hier avait lieu à Bordeaux une conférence de presse du syndicat professionnel et j’y ai appris plein de choses sur la culture et l’utilisation du piment. Voici donc le premier volet aujourd’hui.

Le piment d’Espelette ou Ezpeletako Biperra, en basque in the text, est à la mode depuis quelques années déjà. Ce piment AOC (l’appellation fête ses 10 ans cette année), et AOP apporte une touche de chaleur en bouche ainsi qu’une note fruitée et aromatique aux préparations. C’est un piment épice et non un piment légume, totalement adapté à nos palais occidentaux (vous n’avez pas la bouche en feu). Son succès croit d’année en année et c’est une filière agricole qui marche.

Pour donner quelques chiffres :

Un vrai succès !

Mais d’où vient le piment d’Espelette et comment est-il cultivé ?

Le terroir …

C’est beau non ?

Blotti contre le Piémont Pyrénéen, le terroir AOC s’étend sur 10 communes (Ustaritz, Jatxou, Halsou, Larressore, Saint Pée sur Nivelle, Souraïde, Cambo les Bains, Aïnhoa, Itxassou, et Espelette). Le microclimat est subtropical, caractérisé par une pluviométrie généreuse, des températures douces et les fameux vents du sud, Haize Hegoa.

La culture …

Il n’existe qu’une seule variété locale et ancienne, la culture se fait en plein champ, les traitements phytosanitaires systématiques sont interdits et les irrigations strictement réglementées. Tout est fait à la main.

Les graines sont semées en mars dans du terreau :

Vers fin mars ils sont repiqués puis, en mai ou juin, ils sont plantés en plein champ.

En juin, juillet, il faut mettre des tuteurs.

La pleine récolte démarre en août et dure jusqu’au 1er décembre.

Les pieds de ce très joli arbuste d’environ 1.10m de haut sont très prolifiques. Sur un même pied cohabitent des fleurs, des piments verts et des piments mûrs, les rouges.

Demain la suite, à savoir la maturation, le séchage, le broyage.

Enjoy !

Crédit photos : Piment d’Espelette