- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Le couscous au poulet maison de Sylvie

Le Couscous de Sylvie

Le Couscous de Sylvie

Les grands parents de ma belle-mère, italiens, ont émigré en Tunisie fin XIXe début XXe siècle. Leur fils (le père de ma belle-mère si vous suivez bien) y nait, y grandit et y serait peut être resté si la seconde guerre mondiale n’était arrivée. Il s’engage en effet avec la 2è DB du Général Leclerc et arrive donc en France. Blessé gravement à Châteauroux, il y rencontre sa future épouse, infirmière à l’hôpital où il est soigné.

Une fois rétabli, le couple part s’installer en Tunisie avant de revenir en France au milieu des années 50. C’est pendant ces quelques années de l’autre côté de la Méditerranée que la mère de ma belle-mère (vous vous y retrouvez toujours ? ) a appris à faire le couscous. Elle a transmis cette recette à ma belle-mère et me voici la partageant avec vous. Une jolie histoire de transmission non ?  Cette recette est un régal.

Elle y met des merguez parce que nous aimons tous à la maison et que cela nous fait plaisir. Le débat merguez/pasMerguez est au-dessus de mes forces. Ceux qui aiment mettez-en, ceux qui n’aiment pas, n’en mettez pas.

Comment faire un couscous maison

Il vous faut pour 6 personnes

Couscous de Sylvie

Couscous de Sylvie

La veille au soir : les pois chiches

Faites tremper les pois chiches dans un grand volume d’eau froide.

Le jour J : Préparation du couscous

Egouttez les pois chiches et faites-les cuire 35 minutes à l’eau bouillante non salée. Egouttez-les et laissez-les refroidir.

Pendant ce temps, pelez les légumes, ciselez l’oignon et coupez carottes, navets et courgette en cubes ou en bâtonnets.

Versez l’huile d’olive dans un couscoussier (ou à défaut une cocotte en fonte) et faites chauffer. Quand elle est chaude, ajoutez l’oignon ciselé et faites-les légèrement dorer. Enlevez-les de la cocotte et réservez.

Dans la même cocotte (ou il reste un peu de gras de cuisson), faites revenir les morceaux de poulet une dizaine de minutes le temps qu’ils dorent. Mélangez un peu pour qu’ils dorent bien sur toutes les faces. A ce moment-là, remettez les morceaux d’oignon colorés puis ajoutez la sauce tomates, les épices et du bouillon de volaille (reconstitué avec un cube), Il faut que la viande soit couverte à hauteur. Ajoutez le ras el hanout et une pincée de sel.

Couvrez, et laissez mijoter pendant 30 minutes.  Au bout de 30 minutes, découvrez et ajoutez les légumes et les pois chiches. Couvrez à nouveau et laissez cuire encore 30 minutes.

Cuisson de la semoule

Versez la semoule dans un grand saladier.  Faites chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle bouille, versez-la sur la semoule, ajoutez le beurre et couvrez. Laissez gonfler 5 minutes. Ensuite, égrainez à l’aide d’une fourchette. Cela peut suffire mais ma belle-mère verse cette semoule dans la partie haute du couscoussier et laissez au moins 10 minutes.

Cuisson des merguez

Mettez les merguez dans un plat allant au four. Faites-les cuire 15 minutes en position grill à 250°C

Vous pouvez accompagner d’harissa. : Versez dans un ramequin 1/2 cuillère à cafa d’harissa en tubes et ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive.

Couscous de Sylvie

Couscous de Sylvie

C’est absolument excellent !