Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Suprêmes de volaille à la crème et aux morilles

Poulet Recettes de fêtes

Escalopes de poulet à la crème et aux morilles

Suprêmes de volaille à la crème et aux morilles

Il y a quelques mois je vous avais proposé une recette de rôti de veau aux morilles et à la crème. Et elle a eu tant de succès à la maison que j’ai réitéré, dans le même esprit, mais cette fois avec des suprêmes de volaille. Cela fonctionne aussi très bien. Il faudra que j’essaie aussi quand j’aurai trouvé du vin jaune, de préparer un poulet au vin jaune et aux morilles. J’en ai mangé un l’année dernière, succulent, dont je me rappelle encore aujourd’hui. En tout cas, je continue ma cure « morilles« . Depuis que j’en ai dans ma cuisine, j’en mets partout. Elles viennent toujours de chez Borde, pourquoi changer une équipe qui gagne ? 😉 .Vous pouvez remplacer les morilles déshydratées par des morilles lyophilisées, plus besoin de 15mn de trempage pour les réhydrater, 20 secondes dans l’eau tiède suffiront ! La classe !

Cette préparation est vraiment délicieuse et cela peut être une idée recette pour les fêtes, je dis ça, je dis rien.

La recette

Pour 4 personnes :

Mettez les morilles déshydratées dans un saladier. Couvrez-les d’eau tiède et laissez-les gonfler 15 minutes. Égouttez-les (gardez bien l’eau de trempage). Plongez-les ensuite 1 minute dans l’eau bouillante puis égouttez-les à nouveau (pas besoin de conserver cette eau).

Dans une casserole, versez l’eau de trempage et faites-la réduire jusqu’à ce qu’il vous en reste 150 ml.

Pelez les échalotes et ciselez-les.

Mettez le beurre et l’huile dans une cocotte. Faites chauffer puis faites colorer à feu assez vif les suprêmes de volaille (2 à 3 minutes sur chacune des faces). Enlevez-les de la cocotte et mettez-les sur une assiette.

Dans la cocotte (dans laquelle il doit rester du gras de cuisson), ajoutez les échalotes émincées et 1 pincée de sel. Mélangez et laissez cuire 2 à 3 minutes puis versez l’eau de trempage des morilles réduite et le Floc de Gascogne. Portez à ébullition en raclant bien le fond de la cocotte pour décoller les sucs puis ajoutez les suprêmes réservés et les morilles. Laissez mijoter doucement pendant 10 minutes en retournant une fois pendant la cuisson.

Au bout de ce laps de temps, ajoutez la crème dans la cocotte, laissez cuire 5 minutes de plus. Goûtez la sauce et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Très bon !

Recette réalisée en collaboration avec Borde

Allez on en discute ?
Les avis
  • myriam a écrit le 25 novembre 2020

    Bonjour Anne
    Quelle tentation!!!
    Mais comme il n ‘ y a pas de mal à se faire du bien et que samedi, c’est mon anniversaire, voilà mon menu tout trouver avec un écraser de pommes de terre !!
    Déjà cuisiner un poulet au vin jaunes et c’est tout simplement Divin, Merveilleux, Délicieux ..
    Merci _ tu m’enchantes sans cesse!!!
    Un coucou à toute la famille p&p
    bises

    • Anne a écrit le 26 novembre 2020

      Merci Myriam. Merci encore pour ta bienveillance

  • Diane70 a écrit le 18 septembre 2021

    Excellente recette et rapide à cuisiner!

Les commentaires
  • cloro38 a écrit le 25 novembre 2020

    Délicieuse recette que Je fais pour les fêtes avec le vin Jaune du Jura et soit une poularde ou un chapon mais dans ce cas il faut mettre toute la bouteille ! Un régal !

    • Barbara a écrit le 25 novembre 2020

      idem 🙂
      l’an dernier avec un bon poulet de qualité
      miam miam à ch fois
      d’ailleurs j’ai racheté des morilles hier « en prévision de » »au cas où » même si pour l’instant j’ai aucun projet repas
      à suivre!!!!
      bonne journée

      • Anne a écrit le 25 novembre 2020

        Super 🙂 Merci Barbara

        • Barbara a écrit le 25 novembre 2020

          ♥♥merci pour tout Anne gros bisous

          et à bientôt +++

          bonne soirée

          • Anne a écrit le 25 novembre 2020

            bisous Barbara 🙂

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      Je n’en doute pas une seconde 🙂 Il faut que j’achète du vin jaune.

  • LadyMilonguera a écrit le 25 novembre 2020

    J’en ai l’eau à la bouche…

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      Merci LadyMilonguera 🙂 A bientôt

  • Jeannine a écrit le 25 novembre 2020

    Hello Anne
    j’avais cuisiné ta recette de rôti de veau aux morilles pour les fêtes l’an dernier et celle ci étant identique
    et nous ne serons que deux alors facile à diviser et à faire d’autant que j’ai toujours un pot de morilles de chez Borde en attente, avec un écrasé de P de T aux truffes de chez M. P…. ça devrait aller
    Merci belle après midi toute grise chez moi beurk

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      Top 🙂 Je vais te proposer bientôt une recette de pommes de terre aux morilles. On a adoré 😉

      • Xaroline a écrit le 27 novembre 2020

        Comme les enfants devant le Père Noel …… Comment attendre une telle recette .😀😀😀

        • Anne a écrit le 27 novembre 2020

          🙂 on la mange et on la remange ;o

  • Marion a écrit le 25 novembre 2020

    Ça a l’air tellement bon! Mais comment sait-on qu’il reste 150 ml d’eau quand on fait réduire? 😰😰😰🤔🤔🤔Ça n’a pas l’air comme ça mais je me pose vraiment la question!

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      Tu peux verser en cours de cuisson dans un verre mesure pour voir à peu près. On n’est pas à 5 ou 10 ml près 😉

  • annie35 a écrit le 25 novembre 2020

    Je ne sais pas comment vont se passer les fêtes cette année, mais je vais commander rapidement des morilles pour faire cette délicieuse recette !

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      Il faut qu’on se régale encore plus que d’habitude.

  • laurent a écrit le 25 novembre 2020

    Morille et crème c’est toujours génial 😉 Avec des asperges et du veau au printemps… Les morilles déshydratées sont encore plus gouteuses que les frâiches.

    Si tu casses ta tirelire pour faire la fameuse volaille au vin jaune et morille. Je te conseille d’y aller jusqu’au bout et d’employer du chapon, c’est juste extraordinaire !

    Un petit truc, le lendemain il reste toujours trop de sauce aux morilles… tu balances cela dans des pâtes – papardelles ou tagilatelles – avec un top parmesan et ca te fait un 2e Noël sans effort 😉

    • Anne a écrit le 25 novembre 2020

      miam 🙂 trop bien. merci pour l’astuce ‘finir la sauce » 🙂

      • Barbara a écrit le 26 novembre 2020

        je confirme pour la sauce dans les pâtes
        et si le lendemain autre chose est prévu hop direction le congel

        on aura la joie de le ressortir et transformer un jour ordinaire en nouveau jour de fête 🙂

      • laurent a écrit le 26 novembre 2020

        si ca t’intéresse, voici ma recette du poulet aux morilles dans une version simplifiée. Bon appétit 😉

        • Anne a écrit le 26 novembre 2020

          Merci Laurent. Je vais chercher le vin jaune 🙂

  • floencuisine a écrit le 25 novembre 2020

    j’y plongerai bien ma fourchette

  • Isa a écrit le 26 novembre 2020

    Ce plat me tente pour les fêtes mais je ne sais pas où trouver des morilles. Merci

    • Anne a écrit le 26 novembre 2020

      Bonjour Isa

      J’avoue que je ne comprends pas #oops.Je dis que les miennes viennent de chez Borde et je mets le lien cliquable. Je ne vois pas ce que je peux faire de plus 😉 .

  • Marie-Christine a écrit le 26 novembre 2020

    A titre d’information, j’ai essayé l’an dernier des morilles congelées, un peu par hasard (il y avait une promo chez Picard, j’ai essayé). J’étais sceptique, mais c’était tellement bon que j’y retourné le lendemain pour reprendre 3 paquets. Elles sont vraiment meilleures que les déshydratées, même de bonne qualité comme celles de Borde. C’est un peu cher,8.70 les 150 gr. Mais je vous assure que cela les vaut.
    Ce que je fait maintenant, c’est que j’utilise les Borde tout au long de l’année, et je réserve les surgelées pour les fêtes.
    Bon courage à vous tous et toutes pour décider de vos menus de fête, moi je galère déjà ….
    Heureusement que nous pouvons compter sur Anne pour avoir de bonnes idées … oui je sais je suis en train de mettre la pression 😉

    • Isa a écrit le 28 novembre 2020

      Merci

  • Cline a écrit le 5 décembre 2020

    Bonjour. Je me demande si quand on dit suprêmes de volaille on entend escalopes ou est-ce une découpe différente ? Désolée, je pose sûrement une question un peu évidente pour certains… mais j’ai un doute !!

    • Anne a écrit le 5 décembre 2020

      Ecoute moi je ne sais pas trop non plus. Pour moi il s’agit de l’escalope avec aiguillette 😉

  • sophie a écrit le 22 décembre 2020

    Bonsoir Anne,
    Tout d’abord, c’est le premier commentaire que je laisse mais ça fait bien longtemps que je vous suis et j’adoooore! J’ai plus d’une fois régalé ma famille et mes amis grâce à vos recettes. Merci !
    Petite question, est-ce qu’on peut remplacer le floc par un vendanges tardives par exemple ? Quand vous dites porto, vous parlez de porto blanc ?
    Merci de votre réponse, j’ai l’intention de préparer çà avec votre recette de potatoes à la suédoise pour mon homme et moi le 25 midi, histoire d’embellir un peu ce Noël si tristounet.

  • Cléo a écrit le 23 décembre 2020

    Bonsoir,
    Pour nous vin jaune obligatoire 😉
    Concernant les morilles déshydratées, vous ne les nettoyez pas ? Vous les plongez directement dans l’eau tiède et gardez une partie de cette eau sans la filtrer ?
    Merci par avance pour votre réponse 🙂

    • Anne a écrit le 24 décembre 2020

      Bonjour Cléo. Je dirai que cela dépend de la qualité de vos morilles. Moi je n’avais pas besoin de filtrer.

  • Isabelle a écrit le 24 décembre 2020

    Pensez-vous que ce plat peut se cuisiner la veille ? Merci et bonnes fêtes

    • Anne a écrit le 24 décembre 2020

      Bonjour Isabelle

      Non, c’est mieux le jour même

      Bonnes fêtes

P & P

Répondre à Isabelle Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Haussmann Famille
Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
254 000
followers
Pinterest
554 700
followers
Instagram
71 300
followers
Fermer