Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le potager du Château de Chambord

France Reportages Voyages

Château de Chambord

Château de Chambord

Quand vous vous rendez à Chambord, c’est avant tout pour visiter le Château, vous plonger dans l’histoire de France, découvrir l’incroyable escalier à double révolution conçu selon la légende par Léonard de Vinci ou vous perdre sur les toits au milieu des innombrables clochers. Mais savez-vous que vous pouvez visiter également le potager ?

– Le potager ?
– Oui oui !

Si le potager de Chambord est né il y a un peu moins de 2 ans, il a été créé pour 2 raisons principales nous a expliqué Thomas Segretain, le chef de pôle des jardins potagers du Château :

  • La première est de redonner au Château sa vocation nourricière. A l’époque de sa grandeur, une quarantaine de fermes se situaient sur le domaine qui couvre plus de 5500 hectares. Elles contribuaient à nourrir la population environnante.
  • La seconde est de contribuer à l’autonomie financière du site (les fonds publics diminuent). Il faut trouver de nouveaux moyens de financer les joyaux architecturaux. A Chambord cela passe par le développement agricole : les vignes, l’eau de bouleau, les abeilles pour le miel, le gibier et aussi le potager via la vente de légumes.

La volonté est d’aller le plus loin possible dans la conception et la conduite des jardins en étant le plus durable possible, tout en gardant à l’esprit qu’il faut que ce soit économiquement viable.

Thomas Segretain

Thomas Segretain

Pour ce faire, ils se basent beaucoup sur la permaculture et le micro maraîchage.

La permaculture :

Cette théorie a été créée ou du moins popularisée dans les années 70 par 2 australiens, Bill Mollison et David Holmgren. Constatant que l’agriculture d’aujourd’hui commençait à montrer ses limites, que ce soit sur la biodiversité, la santé du sol ou la productivité (épuisement de tout cela), ils ont cherché dans l’écosystème un autre modèle. Et celui sur lequel ils se sont arrêtés est celui de la forêt : Personne n’y met d’engrais, ne traite … et pourtant tout y pousse bien. Pourquoi ne pas s’en inspirer et en tirer des enseignements ?

Voici quelques-uns de leurs principes dont s’inspirent les jardiniers de Chambord.

  • Prendre soin de la nature, prendre soin de l’homme et partager les surplus.
  • Effectuer le moins d’effort possible pour obtenir le maximum d’impact.
  • Anticiper les problèmes et avoir plusieurs solutions de rechange en cas de besoin.
  • etc.

Ils ont construit par exemple leur propre écosystème. Le jardin potager situé dans les anciennes écuries du Maréchal de Saxe est entouré de murs en pierre qui réverbèrent la chaleur et protègent du vent. Ceci en fait un environnement privilégié.

Ensuite, ils cultivent par strates. Les carottes sont plantées serrées par exemple pour que leur feuillage fasse une sorte de canopée et empêche la prolifération des mauvaises herbes. Sous les arbres fruitiers, il y a toujours des plantes de la famille des alliacées car elles ont des vertus fongicides et insectifuges.

Ils ont également installé des bacs en bois appelés parterres de biodiversité : Roses, artichauts, plantes aromatiques, santoline ….. sont là pour nourrir l’environnement, attirer les pollinisateurs et recréer un équilibre naturel.

Bref, tout est réfléchi en amont. La mécanisation, elle, n’est là que pour les gros travaux sinon tout est fait à la main ou avec des d’outils type grelinette. 3 permanents et 4 saisonniers travaillent sur le site. Pour les aider, dans la conduite de cette culture bio, ils utilisent également la phytothérapie aussi bien en préventif qu’en curatif : Macération d’ail, décoctions, activation du sol avec un mélange de consoude/ortie/luzerne etc

Le Micro maraîchage

Cette méthode a été popularisée grâce à Eliot Coleman (USA) et Jean Martin Fourtier (Canada). Leurs travaux ont porté sur l’optimisation de la manière de cultiver. Cela a été utilisé ici pour l’aménagement du potager. Des zones de culture de même taille ont été dessinées dans le jardin : longueur de 15 m, largeur de 75 cm avec un passe pieds de 45 cm. C’est optimal.  Ensuite, les densités de plantation sont plus élevées. L’idée est d’être plus efficace et de gagner du temps. C’est passionnant et très technique.

Potager de Chambord

Potager de Chambord

Le résultat

Tout ce travail fonctionne. Si la première année nous avons produit pour 40 K€ de légumes explique Thomas, cette année nous ambitionnons 120K€.

Nous commercialisons ici au domaine, à la fois à la boutique et via un système de paniers. Et nous vendons aussi à l’extérieur. Si nous avons commencé avec 2 Biocoop, le confinement nous a amené à chercher d’autres débouchés : Les restaurants locaux et les grandes surfaces du coin nous ont aidé et sont maintenant des clients réguliers.

Potager de Chambord

Potager de Chambord

Et le développement continue, aussi bien sur la partie légumes que sur la partie arbres fruitiers.

A noter un dernier volet tout à fait intéressant, la dimension pédagogique. Vous pouvez tout comme moi visiter le jardin potager. Il existe même des formations à destination des professionnels et porteurs de projets pour dupliquer ce modèle.

Informations pratiques

Château de Chambord – 41250 Chambord

  • Plein tarif individuel : 9 euros / Tarif réduit individuel (valable pour les enfants de 5 à 17 ans, et pour les adultes titulaires du billet  entrée château/jardin) : 5 euros
  • Visite gratuite pour les enfants de moins de 5 ans en famille.
  • Réservation en ligne  et au 02.54.50.50.40.

Et en ligne :

Quelques photos de Chambord

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • colin a écrit le 26 septembre 2020

    très interessant cet article sur le potager du château, mais où sont vendus les légumes ?
    Cordialement.

    • Martine a écrit le 26 septembre 2020

      Anne l’a mentionné dans l’article : paniers, sur place biocoops …. Et comme d’habitude ça donne envie d’y aller 🙂
      Beau dimanche

  • Christelle a écrit le 26 septembre 2020

    Bonjour Anne,
    Merci pour ce reportage sur le jardin potager de Chambord. J’ai visité le Château il y a 30 ans, à l’époque le potager n’existait donc pas. Ca m’intéresserait d’y retourner !
    Bon week-end à tous !

    • Anne a écrit le 26 septembre 2020

      Ca vaut vraiment le coup, c’est super intéressant.

  • Barbara a écrit le 27 septembre 2020

    top!
    à la fois l’idée de faire renaitre le potager mais surtout de le gérer ainsi de façon responsable en permaculture
    le tout pour des produits sains sans pesticide
    un jardin joli (j’aime pas quand c’est trop rectiligne sans une herbe qui dépasse )car vivant
    et des prix super compétitifs dis donc
    quant aux photos du château waouh sublime merci pour cette visite virtuelle
    bon dimanche c’est royal !

    • Anne a écrit le 27 septembre 2020

      Merci Barbara et bon dimanche à toi <3

  • myriam a écrit le 27 septembre 2020

    BONJOUR ANNE
    j’ adhère totalement à cette bio_dynamique!!!
    Et ce depuis toujours.
    Respect de l’environnement, de la terre, de ce qui pousse, de la faune de la terre , donc des insectes et oiseaux qui viennent se nourrir, respect de l’homme et de sa santé.
    Et si un plus, cela permet d’assurer une partie du financement pour la pérennité du château, sans oublier le rôle pédagogique , si important également!
    Merci, Merci Anne d’ouvrir avec ton enquête du jour et tes merveilleuses photos une fenêtre vers plus grand!!!
    Bon dimanche à toi et aux tiens

    • Anne a écrit le 27 septembre 2020

      Merci Myriam. j’étais sûre que cela te parlerait 🙂 Très bon dimanche à toi.

      • Barbara a écrit le 28 septembre 2020

        à notre humble niveau on fait ça ici dans notre pitchoun jardin
        venez petites bêtes
        venez plantes auxiliaires
        on respecte terre et saisons
        🙂

        • Anne a écrit le 28 septembre 2020

          Super. Pas de jardin chez moi. Des fois cela me manque.

  • ALIOUM a écrit le 28 septembre 2020

    Magnifique

  • annie35 a écrit le 28 septembre 2020

    Passionnant, comme tout tes reportages !!! Respectons notre bonne vieille terre !

    • Anne a écrit le 28 septembre 2020

      MErci beaucoup Annie 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
212 100
followers
Pinterest
544 000
followers
Instagram
62 700
followers
Close