Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Dans la cuisine de George Sand

Bonnes adresses France Reportages Voyages

Maison de Georges Sand - Nohant Vic

Maison de George Sand – Nohant Vic

Née en 1804, George Sand née Aurore Dupin en 1804 réussit, chose très rare pour l’époque, à acquérir son indépendance financière. Séparée de son mari, elle défend les droits des femmes dans ses ouvrages et s’investit dans la révolution de 1848. Sa maison (le Domaine de George Sand) est en fait un château du XVIIIᵉ siècle, situé à Nohant-Vic, au sud du Berry, dans le département de l’Indre, à environ trente kilomètres au sud-est de Châteauroux (région Centre Val de Loire).

Je ne crois pas avoir lu quoi que ce soit de George Sand, je savais juste qu’elle avait été l’amie de Chopin mais cette visite m’a carrément donné l’envie de m’y plonger. Il faut dire que la guide qui fait visiter le site est passionnante.

Je ne vous referai pas l’histoire, ce n’est pas le lieu mais je voulais juste vous parler de la vie quotidienne de l’époque, telle qu’elle nous a été expliquée.

George Sand ne vivait pas seule. Elle avait sa famille mais surtout, tout au long de sa vie, elle a beaucoup reçu au domaine. Et vu les temps de déplacements de l’époque, quand on venait dîner, on restait pour quelques jours. Il fallait en effet pour vous donner une idée 3 heures pour venir de Chateauroux (35 minutes aujourd’hui), 6 heures si vous résidiez à Bourges (1 grosse heure de nos jours) et si vous habitiez à Paris, il fallait 48 heures pour arriver jusqu’ici en 1830 et 35 heures en 1840 (3h15 en 2020 si vous n’avez pas de bouchons 😀 ).

A la table de Georges Sand - Alexandre Dumas

A la table de George Sans

Pour s’occuper de la maison, nourrir toutes ces bouches et leur fournir de l’eau chaude pour leurs bains, il faut beaucoup de monde. George Sand vit donc entourée d’une dizaine de domestiques qui s’occupent de la maison, du jardin, de la cuisine.  A l’époque on recrute pour un an à la Saint Jean. On propose le logement, la blanchisserie et la nourriture et au bout de l’année on touche, le 24 juin, un salaire.

Comme George Sand est très riche, sa cuisine est extrêmement bien équipée. Même si la cadence est infernale, les conditions de travail y sont bonnes.

Il y a par exemple une énorme cuisinière en fonte (de presqu’une tonne, arrivée en kit et montée sur place). Pour l’époque c’est le top de la modernité et de la hypitude. C’est très très cher mais cela permet la maîtrise du feu (à l’intérieur d’un foyer). Les 2 bacs en cuivre, sur le côté, permettent de faire chauffer de l’eau.

Le fourneau en fonte

Le fourneau en fonte

Il y aussi le potager, là juste devant la fenêtre :

Le potager

Le potager

Il ne s’agit pas du jardin où l’on fait pousser les légumes mais d’un endroit où on cuisine. Dans les compartiments que vous voyez au milieu du carrelage, les cuisinières disposent les braises de la cheminée toute proche tout au long de la journée. Elles cuisent ensuite leurs préparations dans des pots en argile, calés sur des trépieds, juste au dessus. Cela permet une cuisson lente, douce et surtout cela donne aux cuisinières l’opportunité de travailler DEBOUT. Une révolution pour l’époque.

On peut voir aussi dans cette cuisine une grande table de ferme, une belle batterie de cuisine … C’était vraiment passionnant.

La visite se poursuite par les autres pièces de la maison et franchement cela vaut le coup. Si vous passez dans ce coin là, arrêtez-vous, vous en avez pour une heure environ.

Maison de George Sand – 2 place Sainte-Anne, 36 400 Nohant-Vic

Il est préférable de réserver à l’avance votre visite.

Un site web : www.maison-george-sand.fr
Une page Facebook : @MaisonDeGeorgeSandANohant

Bye bye

Bye bye

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 23 septembre 2020

    passionnant je me souvent d’avoir été impressionnée enfant par l’acquisition de son indépendance, ses revendications féministes etc
    par contre j’avais pas du tout retenu sa richesse
    merci d’avoir partagé ces quelques infos avec nous
    impressionante cuisine en effet
    et belles photos
    ça donne envie
    bisous

    • Anne a écrit le 23 septembre 2020

      La guide était géniale et faisait tellement vivre cette période 🙂 trop bien

  • sierra a écrit le 26 septembre 2020

    Bonjour
    Je ne résiste pas au plaisir de compléter cet avant-goût visuel d’un petit aperçu sonore et tout à fait imaginaire que j’ai écouté juste après le confinement : un été à Nohant
    https://www.franceinter.fr/emissions/autant-en-emporte-l-histoire/autant-en-emporte-l-histoire-25-novembre-2018

    • Anne a écrit le 26 septembre 2020

      Merci pour le lien <3

  • Dominique a écrit le 8 octobre 2020

    Bonjour, j’ai visité la maison de GSand, écrivaine que j’adore. La visite était fort intéressante, la guide savait tout de GSand. Je n’avais pas réservé la visite, il y avait très peu de monde en septembre. En effet, la cuisine est pleine d’astuces pour rendre la vie moins dure à ceux qui y travaillaient…
    J’aime beaucoup visiter les maisons des écrivains, où peintres.

    • Anne a écrit le 9 octobre 2020

      Oui, moi aussi. Je trouve que c’est très intéressant à chaque fois.

  • Laetitia a écrit le 10 octobre 2020

    Merci de nous avoir permis de voyager un peu avec vous. Moi aussi ça me donne vraiment envie d’aller visiter sa demeure. Incroyable cette femme ! Et quelle cuisine pour l’époque ! Très intéressant votre petit récit, je me suis régalée

    • Anne a écrit le 10 octobre 2020

      oui, c’et fou 🙂 Avec plaisir

P & P

Répondre à Laetitia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
227 200
followers
Pinterest
546 800
followers
Instagram
64 800
followers
Close