- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Drôle de cochon

C’est Jean Pierre Xiradakis, le célèbre patron de la Tupina à Bordeaux et grand défenseur de la cuisine régionale, qui m’a pour la première fois parlé du drôle de cochon. C’est une recette traditionnelle du Blayais m’a-t-il expliqué.  Dans le Sud Ouest, si vous demandez à quelqu’un ce qu’est un drôle, on vous répondra partout que c’est un enfant, sauf du côté de Blaye où là, on pourra vous rétorquer que c’est une sorte de rôti de cochon.

Comment préparer un drôle de cochon ?

Prenez des filets et des rognons de cochon, entourez-les de ficelles que vous fixez à l’aide de bambous à chaque extrémité. Assaisonnez de sel et de poivre. Vous devez obtenir un grand rôti d’environ 30 cm, de 2 à 3 kg et qui ressemble à un bébé emmailloté à l’ancienne. D’où le nom de drôle 🙂 .

Accrochez le drôle au grenier, dans la partie supérieure de la cuisine. La tiédeur de l’endroit conserve la viande (normalement hein 🙂 ) . 3 semaines après, dégustez le drôle à la broche ou au four.

Recette issue du Livre du Cochon de Jean Pierre Xiradakis