- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Sole meunière

J’ai la chance d’habiter non loin de l’Océan et d’avoir beaucoup de choix quand je vais chez le poissonnier. Ici, en Nouvelle-Aquitaine, je trouve très facilement de la sole. Elle arrive du bassin d’Arcachon (souvenez-vous de ma visite à la Criée d’Arcachon) et est extrêmement qualitative. C’est vraiment le moment d’en profiter car c’est la pleine saison et elle n’est pas trop chère (moins de 10 euros pour 2 belles soles au marché des Capucins à Bordeaux). N’hésitez pas à en acheter vous vous régalerez, c’est l’un des meilleurs poissons qu’il soit.

Comme la sole est un poisson fin et délicat, je trouve que la préparation classique, à la meunière, est vraiment parfaite et en plus c’est très facile à faire.

Il vous faut pour 2 personnes :

Pour la sauce meunière :

Pour la décoration :

Demandez gentiment au poissonnier d’ébarber et de peler la sole.  Ce n’est pas hyper évident à faire, et personnellement je préfère demander à un professionnel.  Lavez et ciselez le persil.

Versez la farine dans un plat et farinez-y les 2 soles de chaque côté. Secouez bien pour enlever l’excédent de farine.

Mettez 25 g de beurre à fondre dans une poêle à feu vif. Quand il commence à crépiter, déposez les soles (côté peau blanche qui touche la poêle) et faites cuire 2 à 3 minutes à feu vif, le temps que se forme une petite croûte (réaction de Maillard). Retournez la sole et poursuivez la cuisson encore 2 à 3 minutes en fonction de son épaisseur et de son poids. Salez.

Un bon indicateur : Quand la chair peut se soulever au niveau de l’arête centrale, c’est tout bon.

Pendant la cuisson, préparez la sauce meunière : Faites fondre le beurre dans une casserole et, quand il est mousseux, ajoutez le jus de citron. Mélangez, cuisez 30 secondes et versez sur les soles. Il ne vous reste plus qu’à décorer de quelques feuilles de persil plat ciselées.

Succulent.

En bonus, une photo du Bassin d’Arcachon :

Recette créée pour l’AANA