Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Quelle est la différence entre une Aoc, une Aop et une Igp

Alimentation et nutrition

Tomme de Savoie ©agence-producteurs-locaux-damien-kuhn-unsplash

Tomme de Savoie

L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) désigne un produit dont toutes les étapes de fabrication sont réalisées selon un savoir faire reconnu dans une même zone géographique, qui donne ses caractéristiques au produit.

L’Appellation d’Origine Protégée (AOP) est l’équivalent européen de l’AOC. Elle protège le nom d’un produit dans tous les pays de l’Union Européenne.

Les premières AOC concernaient le vin (début XX è siècle) puis le fromage (dès 1925) mais il a fallu attendre 1990 pour que le dispositif soit étendu à l’ensemble des produits agricoles et alimentaires. Depuis le 1er janvier 2012, les produits concernés à l’exception du vin doivent uniquement porter la mention AOP.

Et l’IGP dans tout cela ?

L’Indication Géographique Protégée désigne des produits agricoles et des denrées alimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liées  à une zone géographique dans laquelle se déroule au moins leur production, leur transformation ou leur élaboration (tout est dans le OU). Le lien au terroir est donc plus ténu que pour l’AOP pour laquelle toutes les étapes d’élaboration du produit doivent être conduites dans la zone.

Faites en bon usage !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Corinne a écrit le 18 janvier 2020

    Bonjour,
    Je viens depuis des années sans laisser de commentaires… et merci Anne pour tout ce travail et ce partage…merci aussi aux habitué(e)s que l’on retrouve avec plaisir…
    Donc ce post m’effraie un peu… Par exemple, si on fabrique dans un joli village Corse du « bon » saucisson avec du porc chinois par exemple, on peut avoir l’IGP?
    Aïe! Aïe! Aïe!

    • Anne a écrit le 19 janvier 2020

      PEut être pas quand même mais avec du porc breton, c’est bien possible :/

  • Barbara a écrit le 19 janvier 2020

    toujours bon à repréciser
    merci Anne

    • Anne a écrit le 19 janvier 2020

      Oui, je trouve 🙂 Merci Barbara. Bises

      • Barbara a écrit le 20 janvier 2020

        merci Anne bisous et plein de pensées pour toi

  • myriam a écrit le 19 janvier 2020

    Bonjour Anne
    Merci du rappel!
    On a souvent besoin de « rappel ».
    Se rappeler ,pourquoi, nous faisons telle chose ….
    Se rappeler quel est notre but à atteindre….
    Se rappeler ce qui fais sens pour nous…..
    Se rappeler pourquoi nous le faisons……
    Prenons le temps de nous arrêter regarder les appellations .
    Ce n’est pas du temps de perdu mais du temps de gagner_ et ça évite de se fourvoyer …..
    ENJOY

    • Anne a écrit le 19 janvier 2020

      Oui 🙂 Je trouve que c’est important. Trop souvent on ne fait que survoler :/

  • Clairelle a écrit le 20 janvier 2020

    Merci Anne de cet article synthétique et précis.
    Il existe un 3e type de produits avec un logo européen (malheureusement) tres similaire: les spécialités traditionnelles garanties/STG (https://www.inao.gouv.fr/Les-signes-officiels-de-la-qualite-et-de-l-origine-SIQO/Specialite-traditionnelle-garantie-STG), au logo bleu et doré, et donc tres proche de celui de l’IGP.
    Il s’applique davantage a des plats, comme la pizza napolitaine d’Italie par exemple, mais aussi des produits dont les concurrents ont soit l’IGP, soit l’AOP. On trouvera ainsi le jamón serrano d’Espagne (une STG, logo bleu et jaune), et le jambon de Bayonne (une IGP, donc logo jaune et bleu aussi). C’est pas facile, j’avoue. Pour moi, les 3 logos sont des logos visant a différencier les produits, les mettre en valeur, assurer au consommateur une traçabilité et un suivi, mais il est clair que les 3 logos n’ont pas le meme niveau d’exigences et de prérequis, l’AOP étant la plus stricte, et peut-être la STG, la moins.
    A vos lunettes et loupes pour faire vos courses donc!

    • Anne a écrit le 21 janvier 2020

      Merci Clairelle pour l’info. Je ne le connaissais pas

P & P

Répondre à myriam Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
212 100
followers
Pinterest
544 000
followers
Instagram
62 700
followers
Close