- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

L’Atelier de Candale, Saint-Emilion

Si vous prévoyez de visiter Saint Emilion (et laissez-moi vous dire que c’est une excellente idée), choisissez de bonnes chaussures car les ruelles de cette pittoresque cité médiévale sont souvent pavées et escarpées. Et puis, seconde bonne raison, c’est également plus pratique pour visiter les chais des châteaux. Absolument indispensable. N’oubliez pas que le vignoble et les 8 villages de la Juridiction de Saint-Émilion sont inscrits depuis 1999 au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO, en tant que paysage culturel. Donc hop hop, on visite un château.

Oui mais lequel ?

Il n’est pas toujours aisé de choisir entre les différentes offres œnotouristiques de la ville que ce soit du côté visite, dégustation ou même encore restauration. L’intérêt de la proposition de Magali et Thibaut Decoster, c’est qu’elle est complète. Ce jeune couple installé à Saint Emilion depuis une quinzaine d’années est en effet propriétaire de 4 Châteaux, 2 Grands Crus Classés, Le Clos des Jacobins, le Château La Commanderie, et 2 Saint Emilion Grands Crus, le Château de Candale et le Château Roc de Candale. Vous avez chez eux la possibilité :

Cerise sur le gâteau, vous pouvez aussi vous déjeuner ou dîner sur place grâce à leur restaurant, l’Atelier de Candale.

Le lieu est très charmant, chaleureux. La lumineuse véranda offre une vue magnifique sur les vignes environnantes. Même en ce jour gris de janvier, c’était splendide. La déco est sobre, naturelle.

Côté assiette, les produits locaux et de saison sont mis à l’honneur par le chef, Dimitri Duffour. J’ai pu ainsi m’y régaler d’une délicieuse petite mise en bouche (velouté de champignons) puis d’un très bon velouté de châtaignes, huile truffée et croque duxelles, d’une fondante poitrine de porc de la ferme Bareteau, cuite 15 heures, accompagnée d’un duo de patates douces et d’une originale tarte déstructurée au thé noir et pamplemousse.

Ce menu bistronomique entrée + plat + dessert est facturé à 38 euros. Il existe aussi un menu du jour à 28 euros servi uniquement le midi. Le jour où j’y suis allée, il était composé d’un velouté d’endive, œuf poché et vieille mimolette, de Parmentier de canard au panais et d’une aumônière au Grand-Marnier.

A accompagner d’un des excellents vins locaux (avec modération bien sur, l’abus d’alcool étant dangereux pour la santé).

L’équipe en place :

L’Atelier de Candale – 1 Grandes Plantes, 33330 Saint-Laurent-des-Combes