Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Un plateau de fromages de chèvre de Nouvelle-Aquitaine

Reportages

Fromages de chèvre Nouvelle Aquitaine

Fromages de chèvre Nouvelle-Aquitaine

Pendant les fêtes de fin d’année j’aime beaucoup mettre l’accent sur les fromages parce que comme nous sommes nombreux à table, je peux jouer la diversité sans gaspiller. Alors évidement dans ma famille en Auvergne il y a toujours du Saint Nectaire et du Cantal. Parfois de la fourme d’Ambert pour les amateurs. Mais cette année j’ai décidé de leur adjoindre des fromages de chèvre de ma région, la Nouvelle-Aquitaine.

Pourquoi ?

Parce qu’on a la chance d’en avoir plusieurs et parmi eux des best-sellers : le Chabichou du Poitou AOP, le Mothais sur Feuille, le Chèvre-Boîte, la bûche de chèvre, le Chèvre Frais, le Cabécou du Périgord, la Feuille du Limousin, la Tomme fermière du Limousin, la Tomme de chèvre des Pyrénées. En cliquant sur les mots en rose, vous en saurez plus sur chaque fromage.

Mais il n’est pas toujours aisé de choisir parmi tous les fromages de chèvre et toutes les appellations. Voici donc quelques conseils pour vous y retrouver :

Comment choisir un fromage de chèvre ?

Il existe plusieurs portes d’entrée : on peut les classer en fonction

  • de leur couleur : blanc, cendré,..
  • de leur forme : ronde, pyramidale, bûche, ..
  • de leur provenance géographique : Pays Basque, Poitou Charentes, Gironde, Dordogne …
  • de leur affinage. Celui-ci va rendre le toucher plus ou moins dur, la texture plus ou moins sèche, plus ou moins dense, plus ou moins fondante ou crémeuse. Et puis bien sûr cela va changer le goût. Tous les caractères aromatiques présents dans le lait sous une forme légère, fraîche et douce vont se corser et prendre plus de caractère au fur et à mesure que le temps passe.
  • Ou encore leur type de fabrication.  Ce qui va différer ce sont les doses de présure, les températures, si le caillé est brassé ou moulé à la louche, le terroir etc.  Cela donnera des familles différentes en termes de goût, d’aspect, de texture en bouche. C’est fou de penser que tous ces fromages très variés sont réalisés à partir des mêmes laits de chèvres.  On va retrouver :
    • Des fromages lactiques comme le Mothais sur feuille et le Chabichou.
    • Des pâtes pressées non cuites comme les Tommes de chèvre.
    • Des fromages à pâte molle comme le chèvre boite.

Je vous conseille pour proposer un plateau de fromages de chèvre idéal de mêler au moins 3 ou 4 catégories différentes.

Plateau de fromages de chèvre - Nouvelle Aquitaine

Plateau de fromages de chèvre – Nouvelle Aquitaine

A l’achat, fiez-vous aux labels de qualité

Comme toujours, il est important lire les emballages. Y sont notés :

  • Le label AOP :  Ils signifient que derrière le fromage il y a un vrai cahier des charges. Pour un fromage, cela va tenir beaucoup à la qualité de l’alimentation car le goût du fromage lui est intiment lié. Ce que la chèvre mange se retrouve dans son lait. Pour les fromages de Nouvelle-Aquitaine, on retrouve par exemple l‘AOP sur le Chabichou du Poitou.
  • L’emploi de lait cru ou de lait pasteurisé : Le lait pasteurisé est moins riche en bactéries et il comporte beaucoup moins de diversité aromatique. Les fromages au lait cru sont plus riches, plus subtils.
  • Si le fromage est fermier ou laitier : Comme je vous l’ai déjà expliqué un fromage fermier est fabriqué avec uniquement le lait d’un même troupeau alors que pour un fromage laitier, on va regrouper le lait de plusieurs éleveurs. Un producteur fermier va en général noter la mention « fromage fermier » sur son produit car c’est valorisant.
  • Le label Agriculture Biologique : de plus en plus de consommateurs y sont sensibles. Cela signifie surtout qu’il n’y a pas de pesticides utilisés dans l’alimentation des animaux.
  • Le moulé à la louche : Il existe différentes méthodes pour former les fromages :  à la machine ou encore à la main, le fameux « moulé à la louche ». Eh bien on s’est rendu compte que quand le fromage était versé à la main, la texture de la pâte n’était pas la même que si on le faisait de façon mécanique. C’est d’ailleurs pareil pour le Camembert.  La pâte versée manuellement à une texture plus fine et plus qualitative.

Cendré ou non cendré ?

C’est vraiment une question de goût. Pour certains le cendré apporte le petit truc en plus qui change tout et pour d’autres, cela n’a d’intérêt qu’au niveau du visuel. Alors faites comme vous aimez 🙂 .

Recommandations de service

Il est préférable de sortir du réfrigérateur les fromages de chèvre 1 heure avant de les consommer, à l’exception du chèvre boite qui a tendance à couler 🙂 . Gardez-le plutôt dans sa boite et sortez-le seulement 15 minutes avant.  D’ailleurs petit conseil au passage, vous pouvez servir ces fromages en plateau entre le plat et le dessert mais aussi à l’apéro. C’est super bon. Vous pouvez les accompagner de quelques fruits secs (noix, noisettes) ou frais (raisins, pommes, physalis).

Pour les couper, la lyre est un ustensile vraiment pratique qui permet des coupes franches.

Lyre à fromage

Lyre à fromage

Et pour les servir, un plateau d’ardoise, c’est vraiment joli. Le blanc des fromages contraste avec le gris foncé de l’ardoise. Le bois est aussi très sympa.

Les accords mets vins

Avant toute chose, choisissez des vins que vous aimez 🙂 . Mais si vous manquez d’idées, sachez que :

  • Le chèvre boite aime plutôt le vin rouge.
  • Les fromages de chèvres lactiques s’associent bien avec les vins blancs.
  • Pour les tommes, vins rouges et vins blancs peuvent tout à fait convenir.

Pensez aux bières, cela fonctionne merveilleusement bien. Une bière ambrée artisanale accompagnera divinement un chèvre boite. Et puis, pensez également au Pineau des Charentes. Des fois on en a une bouteille dans son placard dont on ne sait quoi faire. Tentez-la à ce moment du repas, cela fonctionne bien.

Et si vous n’aimez pas les chèvres ? Pensez à l’Ossau-Iraty, tellement bon aussi.

Article réalisé en collaboration avec l’Aana

.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Toyitita a écrit le 1 décembre 2019

    Bonjour Anne bonjour à tous
    Parmi les laits de brebis de l’Aveyron : le pérail, le Roquefort aussi

    • Anne a écrit le 1 décembre 2019

      Yes 🙂 Mais là c’était la Nouvelle Aquitaine que je voulais mettre à l’honneur, ma belle région 🙂

  • Mannick91 a écrit le 1 décembre 2019

    Je ne suis pas trop fromages mais le chèvre j’adore !!
    Lorsque j’étais enfant pendant la guerre, j’ai habité en zone libre dans le Berry, nous mangions du chèvre pyramide, miam c’était bon et à. une kermesse j’en avais gagné un … qui marchait tout seul et nous avions enlevé les asticots et l’avions mangé, on ne gâchait pas !!

    • Anne a écrit le 1 décembre 2019

      🙂 A c’est sûr qu’à l’époque on faisait attention. Merci d »‘avoir partagé ces souvenirs 🙂

  • myriam a écrit le 1 décembre 2019

    Bonjour Anne
    dans la grande famille des fromages, ici on aime tout et chacun a ses spécialités.
    Bien sûr le fromage de chèvres local ( cendré, pas cendré, crémeux, dur, aux herbes, nature )
    et puis les fromages de ta belle région que nous connaissons bien pour y avoir passer plusieurs fois des vacances et des visites de buron .
    Et le roquefort ,,,,,
    et pour changer de région :le chaource…
    bon app…
    ah la belle régalade!

    • Anne a écrit le 1 décembre 2019

      🙂 Merci Myriam. Là j’avais envie de mettre en valeur les fromages de notre belle région.

  • Dr. CaSo a écrit le 1 décembre 2019

    Idée de prochain billet de blog: comment envoyer du fromage aux pauvres françaises qui habitent dans des pays barbares où le moindre bout de cantal (si on a la chance d’en trouver!) coûte un bras et une jambe et la peau des fesses 😀

    PS. J’adore les fromages de chèvre avec la bière, et aussi avec du Vieux Pinot des Charentes 🙂

    • Anne a écrit le 2 décembre 2019

      Tip top 🙂 Tu n’en as pas dans ton coin bein froid ? Des fromages locaux ?

  • Barbara a écrit le 2 décembre 2019

    je suis fan
    alors merci pour ces détails et infos

    • Anne a écrit le 2 décembre 2019

      avec plaisir Barbara <3

  • Jeannine a écrit le 2 décembre 2019

    Hello Anne,
    J’aime beaucoup le chèvre sous toutes ces formes et sur un plateau un Langres avec sa croute orangée c’est assez sympa et tellement bon mais tu as fait le choix de ta région et c’est très bien de la mettre en avant
    Belle semaine sous le soleil ce serait super pour tous d’ailleurs

    • Barbara a écrit le 2 décembre 2019

      ah oui le Langres un fromage de connaisseur comme l’époisse!
      bisous Jeannine

      • Jeannine a écrit le 2 décembre 2019

        Et le Chaource que Myriam a nommé
        Bisous Barbara

        • Barbara a écrit le 2 décembre 2019

          oui ça aussi c’est un délice (mais plus connu)
          🙂

  • Julie a écrit le 2 décembre 2019

    J’habite le Poitou, alors c’est clair qu’ici, le fromage de chèvre, c’est un peu la base ! Frais aux herbes, ou plus fait, cendré ou pas, crémeux ou pas, comme tu l’as très bien dit, il y en a pour tous les goûts, surtout si on rajoute les faisselles, yaourts, et autres desserts lactés !

    Mon petit préféré, c’est la buche bien blanche, pas trop faite, sur une tartine de bon pain, à saupoudrer d’un tour de poivre du moulin (ou mieux, de mélange 5 baies). Miam, j’en ferais des repas complets !

    • Barbara a écrit le 2 décembre 2019

      j’en fais des repas des pauses des collations des … complets moi
      🙂
      #fromages

      • Anne a écrit le 2 décembre 2019

        et des apéros 😉

  • myriam a écrit le 2 décembre 2019

    RE
    Et un chèvre nature, sur une bonne tranche de pain aux noix grillé , avec un léger coulis de miel par dessus , quelques figues au sirop fait maison pour compléter et un bon verre de Bordeaux ou Bergerac ( rouge) bien frais , des amis(e) , des rires , un petit moment festif sans chichi_ mais qui fait du bien.

    • Barbara a écrit le 2 décembre 2019

      oui ♥ ou du chèvre sur une tartine de chèvre accompagné de chèvre

    • Anne a écrit le 2 décembre 2019

      Ah oui, trop trop bon comme ça 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 700
followers
Pinterest
487 000
followers
Instagram
49 000
followers
Fermer