Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

A vous qui n’aimez pas cuisiner …

Alimentation et nutrition

Cuisiner

Cuisiner

Vous faites partie de celles/ceux qui détestent cuisiner, qui manquent d’idées dès qu’il s’agit de préparer un repas, qui ont une éruption de boutons à la vue de le moindre casserole ?

Ce n’est pas grave ami(e)s des internets. On fait comme on peut, mais je vous encourage à essayer. 🙂

Sachez que moi aussi je n’aimais pas cuisiner. Aujourd’hui cela va mieux mais je préfère de loin lire un bouquin (taper 1), me balader (taper 2), ou aller au restaurant (taper 3) que préparer un repas. Si je me suis mise aux fourneaux c’est parce que mes enfants étaient allergiques (gluten, oeuf) lorsqu’ils étaient plus jeunes. Je n’ai pas eu le choix. Si je n’avais pas eu cette obligation, je ne sais pas si je cuisinerais aujourd’hui.

Ce qui à l’époque m’a semblé une punition (pourquoi mes enfants, pourquoi moi ) a finalement été une chance. 

D’abord cela nous a emmené à manger bien plus sainement et bien meilleur et ensuite cela m’a donné un boulot (Papilles et Pupilles).

Sachez amis des internets que je n’ai pas appris comme certains d’entre vous à cuisiner avec ma mère ou ma grand mère (ou alors quelques basiques comme les crêpes). J’ai appris sur le tas, grâce aux forums culinaires (merci Supertoinette, merci Marmiton) et aux partages de passionnés et de gens dans les mêmes galères de nourriture que moi. Si je cuisine aujourd’hui alors que mes enfants n’ont plus d’allergies alimentaires, c’est parce que j’ai passé des années à lire les ingrédients sur les emballages à la recherche d’allergènes. Et je me suis informée sur tous ces ingrédients que je ne connaissais pas : additifs, colorants, huile de palme, sirop de glucose-fructose, dioxyde de titane etc. J’ai visité de nombreux sites internet, écouté des émissions de radio, visionné des reportages à la télévision, lu des articles et des livres dont un premier qui m’a ouvert les yeux, Toxic de William Reymond.

C’est clairement ce lien santé – alimentation qui me fait continuer à préparer les repas chaque jour. En plus du goût bien sûr. Au quotidien, Je cherche tout simplement à faire simple, bon, et efficace. Cela ne m’amuse pas de passer des heures à préparer un plat ou à nettoyer une montagne de vaisselle. Comme vous, je trouve cette cuisine du quotidien ingrate. Cela revient plusieurs fois par jour et la reconnaissance n’est pas toujours au rendez-vous.

Tartine oeuf avocat

Tartine oeuf avocat Photo by Trang Doan from Pexels

Que dire pour vous encourager à cuisiner ?

  • Qu’il est possible de faire simple et bon sans y passer longtemps. La preuve en est ce blog. #CQFD
  • Que c’est comme tout, plus on pratique, plus on est à l’aise et plus on va vite.
  • Qu’il faut commencer à son niveau. Ne vous lancez pas dans la préparation d’un lièvre à la royale, allez le manger au restaurant et préparez des recettes de pâtes, de poulet ou de salades un peu plus sexy que d’habitude. 🙂 Et perso, je ne cuisinerai jamais un lièvre à la royale. Cela ne m’intéresse pas.
  •  Ne vous mettez pas la pression en vous disant du jour au lendemain que vous allez tout faire maison. Souvent c’est lié à l’arrivée d’un enfant. Amis des internets, vous allez disjoncter. Faites en un peu, ce sera déjà très bien et dans ce cas précis, faites-vous aider.
  • Ne confondez pas tout. Ne pensez pas que tout ce qui est industriel est mauvais. Perso je consomme des légumes surgelés ou en conserves (oui oui, ce n’est pas mauvais, n’achetez juste pas chinois), des pâtes à tarte industrielles (oui oui, j’achète de la pâte feuilletée pur beurre, je ne la prépare jamais), des yaourts de grandes marques françaises, des fromages à la crème etc.  Je ne dis pas que tel ou tel fromage industriel est l’équivalent d’un délicieux Comté au lait cru mais ce n’est pas non plus mauvais. Ne soyez pas intégristes.
  • Qu’il n’est pas nécessaire d’avoir le dernier robot truc ou machin pour faire à manger. Si cela vous aide ou si vous en avez envie c’est très bien, mais on peut tout à fait faire sans.
  • Que cela coûte moins cher qu’acheter des plats préparés.
  • Que c’est meilleur pour la santé. Et là amis des internets, il n’y a pas photo.
  • Cela vous aide à vous re-connecter à la terre. Apprenez à connaître quels sont les produits de saison (en plus ils sont moins chers), cherchez à savoir comment ils sont cultivés, qui sont les agriculteurs et les éleveurs. Allez à leur rencontre (il existe des réseaux comme bienvenue à la ferme par exemple) et arrêtez de vous informer uniquement sur internet ou sur les réseaux sociaux. Allez voir les vrais gens de la vraie vie.
  • Dans le même esprit allez au marché. Je suis sûre qu’à côté de chez vous il y a un marché le weekend. Rencontrez les producteurs, regardez, discutez. Même si vous n’achetez que 3 tomates de pleine terre, c’est déjà cela.
  • Achetez mieux : Lisez les étiquettes (LA BASE), aidez-vous des labels, des applications comme Yuka, du Nutriscore mais n’oubliez pas votre bon sens. Oui le beurre c’est gras et le sel c’est …. salé mais j’imagine que vous ne prenez pas 2 cuillères à soupe de sel au petit déjeuner.

Je vous aurais bien dit en conclusion que cuisiner rendait sexy, mais cela c’est réservé aux chefs hipsters qui passent à la télévision 🙂 . La cuisine du quotidien n’a jamais été séduisante et à mon avis ne le sera jamais. Avez-vous d’ailleurs vu une émission culinaire qui mette à l’honneur une simple mère de famille ?  Non. Ce n’est pas vendeur. Dites vous aussi que cuisiner, c’est faire plaisir aux autres (on cuisine rarement pour soi, enfin moi je trouve que c’est plus difficile) et que ce n’est pas obligatoirement une tâche féminine. Il n’est pas nécessaire d’avoir des ovaires pour éplucher des pommes de terre. Ca va mieux en le disant. Et n’hésitez pas à demander de l’aide à vos proches. Le partage des tâches, cela n’est pas pour les chiens.

Dernière chose, certains jours, faites relâche. N’hésitez pas à acheter une pizza à emporter ou un plat chinois. Cela fait du bien. 🙂

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Martine a écrit le 28 août 2019

    BRAVO ! BRAVO ! Et merci de publier cet article qui permettra peut-être à certaines personnes de se décomplexer. La cuisine du quotidien c’est des formules simples avec des ingrédients sains, de saison et un petit détail qui change tout : herbe, épice, un peu d’un fruit, d’un vin , d’un vinaigre ou autre qui apporte de l’originalité mais sans prendre trop de notre énergie.

    Belle journée à toi. Bises

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Merci Martine. Oui c’est tout à fait cela. 🙂

      • Barbara a écrit le 28 août 2019

        je plussoie

        • Brijoudu93 a écrit le 28 août 2019

          Moi aussi
          Je n aurais pas mieux dit
          J ajoute un grand merci à Anne pour ses interventions et ses recettes

          • Anne a écrit le 28 août 2019

            Merci Brijou <3

  • Sagetrep a écrit le 28 août 2019

    Merci Anne comme cela fait du bien de lire de votre part ce petit message bonne journée à vous

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Avec plaisir 🙂 Bonne journée tout pareil

  • claude a écrit le 28 août 2019

    Oh, que ça fait du bien de le lire! Tout est frappé au coin du bon sens. Je suis comme toi, il y a des jours où la cuisine du quotidien me casse les pieds , et de toutes façons, la plupart du temps, j’opte pour une cuisine simple, voire simplette. Le marché deux fois par semaine, c’est ma récréation, et le surgelé m’est aussi bien utile.
    Je suis toujours épatée lorsque je lis les intitulés des recettes de certains:  » La vraie cette de… »,  » la meilleure recette… » moi, je fais simplement ce qu’on aime et j’essaie de la faire le mieux possible..et même parfois, je rate !
    Te lire est toujours un plaisir, et je suis fière d’avoir transmis le virus à ma fille, qui ne jure que pas tes recettes.
    Bisous strasbourgeois

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Bisous Claude <3. Moi aussi j’essaie de transmettre aux enfants. Avec plus ou moins de bonheur ca dépend des jours. Mais ils sont sensibilisés ca c’est sûr 🙂

  • Mab a écrit le 28 août 2019

    Bonjour Anne,
    Votre post est super. Il remet les choses en place si je peux me permettre. Par contre quand on est seule ou seul, on cuisine juste pour 1 personne, quelquefois pour plus quand les enfants viennent nous voir, ou pour une ou un ami(e) ou plusieurs.
    Je vous rejoins pour les marchés. Il y en a un près de chez moi tous les dimanches et moi qui le « boudait » j’y retourne, j’y achète des tomates qui sont vraiment très très bonnes, j’ai mon producteur de légumes attitré depuis des années. Il a un choix peut-être restreint pour certain(e)s mais moi cela me va, on y trouve des légumes de saison, des pommes et des pommes de terre qui ont du goût, qui se conservent plus longtemps que les légumes du supermarché du coin, et par rapport à d’autres producteurs, ses prix sont plus que raisonnables.
    Merci de continuer à nous régaler les « papilles » par le goût de vos recettes et les « pupilles » par vos photos.
    Bonne journée à vous et merci encore, j’adore votre blog.
    Martine

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Merci beaucoup Martine <3

      • Barbara a écrit le 28 août 2019

        on peut aussi cuisiner pour plusieurs et congeler pour les jours ou on pas envie, pas le temps etc
        🙂
        bon après midi!

        • Mab a écrit le 29 août 2019

          Bonjour Barbara
          C’est ce que je fais mais le congélateur est un peut petit. Par contre j’ai pas mal de bocaux et je pense mettre en conserve, comme cela quand je n’aurais pas envie de cuisiner j’aurais quelque chose à me mettre sous la dent (mdr). Bonne journée
          Martine

          • Barbara a écrit le 29 août 2019

            on fait comme on veut et comme on peut 🙂
            ici j’ai + le réflexe congélo par affinité et matériel mais oui sinon (jamais assez grand du coup 🙂

  • Mouche a écrit le 28 août 2019

    Merci Anne,
    Enfin quelqu’un qui me comprend!
    J’apprecie beaucoup votre site et particulierement cet article qui me concerne directement.
    Bien a vous.

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Avec plaisir Mouche 🙂

  • Caro a écrit le 28 août 2019

    J’adore ! Merci pour cet article.
    Effectivement, votre blog est une mine précieuse de recettes et conseils, mais j’ai aussi acheté votre livre avec les recettes par saison, tout aussi intéressant pour une cuisine quotidienne … ou une peu plus élaborée. Je consulte souvent l’un ou l’autre et prend grand plaisir à cuisiner, même tous les jours 🙂 (Le secret: cuisiner un peu plus pour congeler et avoir un repas prêt sous la main !)

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Avec plaisir Caro 🙂 Moi aussi je fais en plus grosses quantité et congèle pour les jours de flemme

      • Barbara a écrit le 28 août 2019

        ah ben j’ai commenté trop vite plus haut
        mêmes remarques ici 🙂

  • Solange LMDH a écrit le 28 août 2019

    Bonjour Anne, (et oui, du coup, plutôt que juste te piquer des recettes de temps en temps, me suis abonnée..). Je suis d’accord avec toi à 100%, moi aussi je cuisine par « obligation » car la Table d’hôtes est importante dans mon activité, mais mon plaisir, c’est la boulange et c’est ce que j’ai décidé de privilégier à l’avenir. De toute façon, qu’on passe 30mn ou 3h en cuisine, comme tu dis, les « mangeurs » ne font pas la différence, alors autant se faire plaisir non ?
    et oui aussi, il faut aller voir « les vrais gens de la vraie vie », ne pas se « mettre la pression » et laisser l’épluchage des pommes de terre à ceux qui n ‘ont pas d’ovaires!! ha ha ha… 🙂
    Bonne journée
    Solange (La Maison D’hôtrefois)

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      mdr 🙂 Merci Solange. Et merci encore pour l’adresse. Nous avons goûté le foie gras aujourd’hui. Un des meilleurs que j’ai jamais mangés. Topissime. On hésite même à s’arrêter à nouveau au retour 😉

      • Solange LMDH a écrit le 28 août 2019

        Vraiment de rien, les bonnes adresses, c’est comme les recettes, ça se partage ! je fais mes propres foie gras en leur achetant les foies tout frais (c’est un peu galère à déveiner, mais après c’est super facile, j’ai même une cuisson micro-ondes..). Ils font fureur et on m’en fait énormément de compliment. Je comprends que tu hésite, tu sais ce qu’on dit : quant on aime…

    • Annie a écrit le 28 août 2019

      Bonjour Solange,
      Je viens d’aller voir votre site, désolée pour l’incendie.
      Compte tenu de la remarque (alléchante) de Anne, on pourrait avoir aussi votre bonne adresse de foie gras ?
      Merci. Et bon courage pour la reconstruction.

      • Anne a écrit le 29 août 2019

        Oui désolée aussi Solange. Pour l’adresse c’est la ferme de la Gondronne à Collonges la Rouge

      • Solange LMDH a écrit le 31 août 2019

        Bonjour Annie, un grand merci pour avoir été vous promener sur mon site et surtout pour votre compassion (nous sommes en pleine reconstruction et avons hâte de retrouver notre chère maison !) Anne vous a donné mon adresse, mais, les filles, laissez m’en un ptit peu hein 😉

  • Emmanuelle a écrit le 28 août 2019

    Article parfait, tout est dit, merci Anne d’encourager à cuisiner pour de vraies bonnes raisons !

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Avec plaisir Emmanuelle

      Bisous

  • Véronique LARIOS a écrit le 28 août 2019

    Bravo Anne pour tes mots simples et vrais !
    Ils paraissent comme toi, naturels et plein de bons sens.
    La plupart du temps on se fait tous plaisir avec un plat ou un ingrédient sans fioritures, il suffit juste que les produits soient bons. Moi c’est le sahimi de thon ou le poisson cru !! Y a pas plus simple, tu en conviendras ! 🤣
    Bisous des Landes.

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Il n’y a pas plus simple 🙂 Bises et à bientôt

  • NF a écrit le 28 août 2019

    J’aime bien faire la cuisine… mais pas tout le temps… je fais donc en fonction de mon humeur. Et puis j’aime les recettes simples, avec peu d’ingrédients, j’en ai une vraie collection. Donc, je suis d’accord avec toi 😊😊😊. À bientôt😉😋😚 NF

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      pareil 🙂 à bientôt

  • Estelle a écrit le 28 août 2019

    Merci pour ce super, ce génial article. On s y retrouve toutes du moins pour moi.

    • Anne a écrit le 28 août 2019

      Avec plaisir Estelle 🙂

  • Ingrid a écrit le 28 août 2019

    Merci Anne!

  • Ingrid a écrit le 28 août 2019

    Merci Anne!☺

  • Philo a écrit le 28 août 2019

    Tu as écrit absolument tout ce que je pense.
    Tu parlais du marché, c’est justement mon petit plaisir du Samedi matin et je ne le vois pas comme une corvée. J’adore y aller, retrouver mes commerçants, papoter, sentir les bonnes odeurs et faire quelques dégustations. Mais comme toi j’achète parfois des légumes/fruits surgelés ou quelques conserves pour avoir un stock de dépannage.
    Je suis ravie d’avoir ouvert mon blog voila plus de 10 ans car j’ai des amis de longue date qui ont pu constater que finalement la cuisine ça peut être rapide, facile et sans ingrédients farfelus. Du coup ça leur met moins la pression de nous inviter car avant j’entendais « j’ose pas vous inviter car tu cuisines tellement bien alors que moi non ». D’ailleurs souvent je leur réponds que justement c’est très bien aussi de venir chez eux car ils ont tendance à faire des raclettes que finalement je ne fais que très peu chez moi 😉
    Merci d’avoir remis les pendules à l’heure en tous les cas !
    Bisous Anne

    • Anne a écrit le 30 août 2019

      Ah ben tout pareil tout pareil 🙂

  • Barbara a écrit le 28 août 2019

    j’allais écrire
    pour une fois pas concernée car la cuisine est une passion (d’où ma grande tristesse certains jours tu sais pourquoi …)
    et puis je me suis totalement retrouvée dans la seconde partie de ton article

    ne pas diaboliser ..
    faire autrement certains jours ..
    savoir rester simple
    le prix et savoir ce qu’on met ds l’assiette etc etc etc

    donc tu vois tu parles à tous encore une fois ♥
    et on est heureux que tu te sois mise à la cuisine pour le bonheur de lire ces lignes ,ce blog, tes partages (la base de la cuisine aussi non ? ) merci pour tout
    vraiment

  • Annie84 a écrit le 28 août 2019

    bonsoir, bravo,bravo pour vos recettes. Je reconnais que ce n’est pas tous les jours facile de cuisiner et d’avoir des idées, il faut faire simple pourquoi compliquer. Avoir des bons produits et c’est parti pour la recette. merci je ne permet bises a bientôt.

  • Ninon a écrit le 28 août 2019

    C’est parfait , je vais pouvoir dormir du sommeil du juste , merci , merci , merci a vous

  • Dr. CaSo a écrit le 28 août 2019

    Bien vrai tout ça! Je dirais que d’être seul(e) rajoute une petite barrière, c’est encore plus facile de se replier sur le sandwich ou le resto parce que cuisiner pour 1, c’est vraiment pas drôle ni facile.

    Sinon tu connais pas la Pioneer Woman (http://www.thepioneerwoman.com/)? Elle a commencé dans sa cuisine avec sa famille et a terminé sur Food Network, si si, ça arrive 🙂 (et toi aussi tu en es un bon example d’ailleurs)

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Coucou. Si si je la connais. J’ai même son livre à la maison. Je la trouve très inspirante

  • Nathalie a écrit le 28 août 2019

    Bonsoir Anne,

    Même si pour toi ça n’a pas été évident de faire face aux allergies de tes enfants, moi perso , je leur dis merci , car sans elles point de Papilles et pupilles ( bon , heureusement pour eux c’est du passé !).
    Je cuisine par passion , pourtant je n’ai pas toujours envie de m’y coller,j’aime faire des plats simples avec de bons produits de base , comme tu le dis pas besoin d’une multitude de robots , un bon couteau et une bonne cocotte font l’affaire.
    Pour moi qui ne suis pas très expansive, c’est ma façon de dire je t’aime aux autres .
    Chez moi celui qui n’a pas d’ovaires sait qu’il n’en aura JAMAIS ! alors à moi l’ épluchage mais à lui la vaisselle, je suis intraitable 😊.
    Merci pour ton article , il a le mérite de nous décomplexer et espérons qu’il donne envie de cuisiner à ceux qui sont réticents .

  • myriam a écrit le 28 août 2019

    Coucou Anne
    C’est bien vrai!
    Tout comme vous toutes et tous, il arrive parfois que la motivation ne soit pas au rv.
    Ou trop fatiguée ou juste envie de flemmarder.
    Alors oui, ces moments là, hé bien, on fait du facile , du simple..mais du bon avec des ingrédients de bonnes qualités tout de même.
    DE toute façon, quand le plaisir de faire est remplacer par ce qui devient une corvée, c’est beaucoup plus difficiles.
    Il faut alors chercher une solution, est ce dans tous les domaines.
    Oui, la vie , nous envoie parfois des situations qui nous paraissent insolubles mais avec le temps, elles deviennent alors des petites pépites.
    Comme Anne qui a appris à cuisiner par ce que ses enfants étaient allergiques.
    Ce qui était une punition , s’est transformée en bonus.
    Ce qui était une punition, elle en a fait une force!
    Car comme le dit si bien Anne, c’est comme tout, c’est en pratiquant qu’on s ‘améliore, et plus on pratique , mieux c’est.
    Bonne semaine _ bises et je t’envoie un souffle d’ amitié.

  • Annie a écrit le 28 août 2019

    Bonsoir Anne,
    Merci d’avoir écrit si bien ce que je pense tout bas.
    La transmission n’est pas évidente, je n’ai rien appris de ma mère… Mes fils cuisinent, une de mes belles-filles est une vraie cordon bleue, ma fille la joue rebelle et ne cuisine rien. That’s life.
    Vive le bon sens !

  • Katia W-B a écrit le 29 août 2019

    Hello Papilles et Pupilles ! Votre argumentation sur le thème « cuisiner » me va droit au coeur ! Bravo et merci pour le bon sens. J’ai nourri par la force de la vie une famille (recomposée) de 7 gloutons (5 enfants + 2 adultes). Heureusement je n’ai pas eu à affronter d’allergies quelconques. Le savoir et la pratique sont arrivés petit à petit grâce à la curiosité et aux divers sites (dont le votre) . La motivation au quotidien ? Parce que tous « ces ventres à pattes » vous le rendent bien : détente, sourires, gourmandise, échanges et communication autour de la table. Mais aussi jours de grève en cuisine et rigolade quand les mitrons prennent le relais. Je pense que la cuisine rend sexy quand elle est faites dans la joie sans se prendre au sérieux . Et puis comme le chante Juliette Greco :  » …celles qui f’saient florès En robe de Dior et sac d’Hermès Rangées dans l’ musée Grévin Du ciné-club ou de Sam Levin
    Regrettent au temps joli
    Du poivre et sel et du bigoudi
    De ne pas avoir appris
    La cuisine
    Qui retient les petits maris
    Qui s’ débinent  »
    J’aurais encore plein de choses à dire, mais bon cela serait un peu long. Merci encore et bonne continuation8

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      mdr, je ne connaissais pas la chanson 🙂

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      mdr, je ne connaissais pas la chanson. Je vais la chercher sur Google 😉 .

  • K.S. a écrit le 29 août 2019

    Pour moi la cuisine est surtout un moment ou je ne réfléchis pas (à autre chose qu’à la recette) ça me vide l’esprit, me concentre sur un truc et fait qu’au final je vais bien.
    plus le résultat final c’est l’acte qui m’apaise, un peu comme certains font du sport ou lisent un livre ou que sais-je. donc prenez du plaisir à cuisiner, ne vous prenez pas la tête, si c’est raté, apprenez de vos erreur et recommencez, un jour ce sera parfait 😀
    et les sites comme le tiens me donnent matière à me changer les idées avec toutes ces recettes simples ou originales à préparer.
    alors merci pour tout !!

  • Marie Dubois a écrit le 29 août 2019

    Merci Anne de ce super message, un résumé de tout ce qu’on aime chez Papilles et Pupilles (et chez toi) : du bon sens, du goût, de l’humour et pas de pression ! <3

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Merci Marie. je t’embrasse

  • Ménina a écrit le 29 août 2019

    Bravo et merci Anne pour cet article auquel je souscris pleinement!!!!!
    Personnellement, j’ai eu la chance d’avoir une mère qui aimait cuisiner et qui a laissé des recettes familiales que je refais, parfois de façon identique, parfois avec des variantes perso. Ma fille a repris la tradition, mais j’ai un gendre dont le plaisir est de cuisiner; et mes deux fils cuisinent également. Mais votre blog est pour moi une source d’inspiration permanente. Merci à vous pour votre bonne humeur perpétuelle et vos recettes toujours bien expliquées. Ménina

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Merci Ménina. Je ne pensais pas que cet article aurait autant de commentaires 😉

  • Tashi a écrit le 29 août 2019

    Quel superbe article que j’ai lu malgré que j’adore cuisiner 😂 mais j’aime tellement ton blog que j’en suis devenue addict 😂 merci pour tous tes magnifiques partages.belle journée où que tu sois.Bises de Bxl 😘😘😘

  • lacroze a écrit le 29 août 2019

    Enfin quelqu’un qui dit tout ahut ce que nous pensons tout bas = la cuisine du quotidien est rasoire…difficile à renouveler..
    Enfin, on se décomplexe face à ces photos Insta et émissions télé qui vous font baver mais qui sont souvent infaisables dans la vie de tous les jours….
    D’accord sur tout ce qui vient d’être lu, je vais au marché toutes les semaines et en cemoment, je fais des cures de pêches et nectarines trèèèès sucrées, de tomates de plein champ trèèès bonnes, pleines, juteuses, de poivrons de toutes les couleurs, etc
    En avant , les conserves/surgelés pour cet hiver avec tous ces légumes à 1.50 le kg = j’achète les « déclassés » qui sont parfois meilleurs !!
    Merci Les Papilles de nous régaler régulièrement avec toutes ces idées simples !!

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      🙂 Je n’en peux plus des émissions culinaires à la télévision. C’est tout sauf de la cuisine. J’aime celles qui sont bienveillantes comme le meilleur pâtissier mais les concours, les battles, les egos, je sature

      • Barbara a écrit le 29 août 2019

        j’ai du regarder 10 minutes ça m’a suffit
        je ne connais pas du tout (sauf les extraits au zapping (qui s’appelle plus zapping d’ailleurs)
        ça me semble si loin de la réalité et surtout ces battles comme tu dis,cet esprit de compétition, ces voix off non pas pour moi (mais j’ai jeté un oeil sur le m pâtissier pour voir Cyril Lignac et ta copine Mercotte que j’apprécie eux oui
        🙂

        🙂 par contre @lacrioze
        la cuisine du quotidien est rasoire… pas pour moi vraiment quant c’est une passion
        (enfin en temps normal en ce moment j’ai des soucis qui compliquent un peu mais bon je vais pas raconter ma vie)

        bonne en journée à tout(e?)s les 2

  • Bergamote a écrit le 29 août 2019

    Bonjour Anne. C’est tellement vrai, tout ce que tu écris ! Cuisiner tous les jours me saoûle, mais me dire que c’est bon pour mes enfants (et recevoir leurs compliments pendant qu’ils mangent !) ça compense.
    Une petite anecdote : à part les pizzas et le traiteur chinois, je n’achète jamais de plats préparés. Une fois j’ai essayé, pour dépanner, de prendre une boîte de préparation pour bouchées à la reine (après avoir lu les étiquettes et choisi celle qui me semblait la moins louche). Un soir, je prépare lesdites bouchées à la reine, mon fils commence à manger et me demande « euh… Maman, c’est toi qui a fait ça ??? – Non, pourquoi ? – Ah, alors on n’est pas obligé de le manger… ? ». J’ai goûté, et, chose rarissime, j’ai tout jeté à la poubelle. On a mangé des coquillettes. Mon fils ne voulait pas me vexer, c’était trop mignon. Il a ajouté « bah oui, parce que d’habitude c’est super bon ce que tu nous prépares ». Ca fait plaisir de se décarcasser 🙂
    Sinon, pour ce qui est du lien ovaires/pommes de terre (j’adore !), j’ai vu un écriteau l’autre jour : « aux hommes qui croient encore que la place des femmes est dans la cuisine, n’oubliez pas que c’est là que sont rangés les couteaux !  » 😉

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Ahhhh je te comprends. Quand mes enfants sont allés à la cantine, vers l’âge de 7 ou 8 ans, une fois que leurs allergies ont été terminées, subitement ce qu’ils mangeaient à la maison est devenu bon 😉 Avant ben c’était juste normal quoi 🙂
      J’adore l’histoire des couteaux 😉

  • Adi a écrit le 29 août 2019

    Ça alors, moi, c‘est tout le contraire 🙈😂 j’aimais cuisinier et lorsqu’on a découvert toutes les allergies de mon fils qui a 13 ans maintenant (on y va pour la liste ? Plv, les laits animals, œufs, protéines de pois ( petits pois, pois chiches,…), tous les fruits à coque, moutarde, kiwi, crevettes, melon, aubergines, boeuf, agneau. Je crois que c’est tout 🙄😉), j’ai complètement bloqué sur mes fourneaux. C’est très compliqué de faire des plats qui plaisent et à tout le monde et que tout le monde puisse manger. Mes repas au quotidien sont du coup très banals, toujours un peu pareils, rien de folichon. Et je ne prends aucun plaisir. Sachant que je dois aussi préparer le repas de midi car il a un PAP, ne pouvant bien sûr pas manger à la cantine. Je fouine sur le net pour trouver des recettes mais beaucoup d’ingredients qui lui sont interdits sont remplacés par d’autres interdits aussi ! Pour les dîners entre amis, c’est plus simple mais ayant perdu le goût de cuisiner, ce n’est pas la grosse éclate 😂 Je rêve donc de trouver LE site qui proposera des recettes que je pourrai réaliser de A à Z pour lui, et aussi de lancer un challenge à un chef : réaliser des repas pendant une semaine sans aucun de ces allergènes 😉
    À bientôt !

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Ohlala, comme je te comprends. moi il n’y avait que 2 éléments à exclure, et encore un seul par enfant. Même si cela nécessitait de faire plusieurs plats c’était beaucoup plus gérable. As tu essayé les livres de Valérie Cupillard ? J’imagine que oui ? Ca fait longtemps que les allergies ont été détectées ? Il faudrait que tu lances ce défi à un chef . Moi je ne suis pas du tout suffisamment aguerrie là dessus.

      • Adi a écrit le 30 août 2019

        Merci de ta réponse ! Oui, j’avais acheté ses livres mais en fait, peu de recettes convenaient pour mon fils ; trop d’évictions !!! Il a fait un œdème de Quinck à son premier biberon de lait à 7 mois. Et batteries d’examens ensuite. Puis certaines allergies sont arrivées au fur et à mesure de la diversification. Je finirai bien par le trouver ce chef !!!

        Bonne journée

        • Anne a écrit le 30 août 2019

          Pareil pour le mien avec l’oeuf. Oedème et hôpital mais il n’y avait rien d’autre. Aujourd’hui ce sont les acariens mais bon rien de trop méchant, pas d’asthme. Essaie peut être de voir le blog de Florence : https://makanaibio.com/ Ses enfants sont aussi polyallergiques. Et elle a écrit un livre sur le sujet. https://www.papillesetpupilles.fr/2011/03/les-intolerances-alimentaires-flo-makanai.html/ Je suis sûre que cela pourra t’aider

          • adi a écrit le 30 août 2019

            Je ne parlais ici que des allergies alimentaire mais effectivement, il est aussi asthmatique, allergique aux poils de chien, chat, et aux acariens :))) Merci pour tes conseils de lecture, j’irai y jeter un oeil !

          • Anne a écrit le 30 août 2019

            J’espère que tu trouveras un peu d’aide 🙂

  • Agna a écrit le 29 août 2019

    Merci pour cet article dont je partage 100% le sens! Moi aussi je préfère bouquiner que préparer le repas, mais quel plaisir quand on voit toute la famille y compris les enfants apprécier le bon petit plat maison qu’on leur a préparé! Cela est motivant ++!
    En tous cas ici, on se régale de vos recettes, encore ce soir les mini-clafoutis de courgettes, un régal! Un grand merci!

  • NANOUBLEU a écrit le 29 août 2019

    J’adore ce message c’est Tout à fait ce que je ressens !!

    • Anne a écrit le 29 août 2019

      Cela me rassure que plein de gens partagent cette opinion 😉

  • Marioon a écrit le 31 août 2019

    Super message !
    Merci Anne

  • Julie a écrit le 24 octobre 2019

    Des remarques pleines de bon sens !

    Pour les foyers pas trop nombreux qui aiment manger du fait maison, mais qui ne veulent pas gérer ça tous les jours, il y a aussi la solution « je fais une grosse quantité d’un truc, et je congèle tout ce qui dépasse en petites portions ». Ça laisse plein de bons petits plats à réchauffer au fur et à mesure des besoins. Parce que clairement, entre cuisiner pour 2 ou pour 8, ça ne change pas grand chose au temps nécessaire (en tous cas, ça ne multiplie pas par 4 !).

    Ma version perso du truc (je cuisine juste pour moi), c’est de transformer le « plat du jour » en « plat de la semaine ». Je fais en général 2 gros plats le week-end (genre gratin, plat mijoté, grosse poelée, soupe… bref, un truc simple où on coupe des légumes en morceaux, on mélange, et ça cuit tout seul tout ensemble). J’en emporte un au boulot, qui me fera tous mes repas du midi (avec des crudités, fruits, yaourts et autres trucs sans préparation qui font varier un peu le menu d’un jour à l’autre), et l’autre pour les soirs. J’ai aussi toujours différents parfums de cakes salés / tartes / quiches congelés en tranches pour les jours de grosse flemme ou pour faire un jour « off » si je veux changer du plat de la semaine. Les sessions cuisines sont assez longues (2/3 heures à chaque fois) mais peu fréquentes, et en faisant de grosses quantités ou plusieurs recettes d’un coup, on peut mutualiser les temps de préparation, la corvée revient moins souvent.

    • Anne a écrit le 26 octobre 2019

      Coucou Julie

      Merci beaucoup de ton partage d’expérience 🙂 C’est super utile

  • Marie a écrit le 15 mai 2020

    Ah… vous etes extraordinaire !! Je fais partie de ces femmes pour qui faire à manger au quotidien est un lourd fardeau! Je ne suis jamais inspirée et j’en avais bien honte . Mon conjoint dis de moi que j’ai un rapport masculin à la cuisine (je ne sais d’ailleurs pas trop comment le prendre….!) Mais vous m’avez déculpabiliser….et je me suis surprise à avoir presqje envie de cuisiner…. ! Merci pour cet article bourré de bienveillance ! amitié
    Marie

    • Anne a écrit le 15 mai 2020

      Bonjour Marie 🙂

      Merci 🙂 et j’espère que vous pourrez vous faire plaisir. Et sinon, ce n’est pas grave 😉 Quand au côté masculin de la cuisine …. non …. rien :p

  • Robert34 a écrit le 20 juin 2020

    Bonjour, moi qui n’aimle pas de cuisiner, il est vrai que les robots cuiseurs me sont d’une grande aide en cuisine!

    • Anne a écrit le 21 juin 2020

      Oui, cela ne fait pas tout mais cela peut aider.

P & P

Répondre à Solange LMDH Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Haussmann Famille
Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
254 000
followers
Pinterest
554 700
followers
Instagram
71 300
followers
Fermer