Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Sauce pesto

Sauces

Pesto © Christian Jung shutterstock

Pesto © Christian Jung shutterstock

Je ne sais pas si votre basilic donne beaucoup cette année mais il arrive parfois qu’il soit si généreux qu’on se demande quoi en faire. Et c’est là qu’il faut sortir, l’arme secrète, le pesto. Je vous en avais déjà proposé une recette de pesto, en voici une autre. Parce que j’aime bien changer sinon je m’encroûte 🙂

Pour 1 bol de pesto :

  • 1 bouquet de basilic
  • 50 g de pignons de pin
  • 50 g de Parmesan
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 2 tours de moulin à poivre

Lavez le basilic. Détachez les feuilles et séchez-les soigneusement. Pelez les gousses d’ail, dégermez les.

Mettez dans le bol de votre robot mixeur l’ail, les feuilles de basilic, les pignons de pin, le Parmesan, le poivre et la fleur de sel. Mixez jusqu’à obtenir un mélange homogène. Ajoutez l’huile d’olive en continuant de mixez doucement.

Le pesto accompagne divinement les pâtes, cela vous le savez mais pensez aussi à l’utiliser sur une pizza ou pour accompagner un carpaccio de boeuf.  Délicieux.

Vous pouvez faire quelques variantes à partir de cette base : Utilisez des noix par exemple au lieu des pignons, du Pecorino à la place du Parmesan, de l’ail des ours ou de la roquette à la place du basilic etc. J’avoue l’aimer beaucoup aussi SANS pignon (l’excommunication je mérite petit scarabée). Les amateurs de LA VRAIE RECETTE vont encore tomber de leur chaise :p

Côté conservation : comptez quelques ours  jours 😉 au réfrigérateur.

Régalez-vous !

D’après une recette du livre Ma cuisine Magimix

Allez on en discute ?
Les avis
  • Barbara a écrit le 20 juillet 2019
    5

    j’ai carrément racheté 2 pieds pour compléter celui que j’avais vu la quantité utilisée ici
    🙂

    je serai excommuniée avec toi
    car oui j’en mets pas non plus- ou rarement-: c’est cher et puis cf comme tu l’avais dit  » le syndrome pignons chinois » (j’ai rien contre les chinois hein sinon; vraiment )

    et tu sais quoi ?
    on le mange avec plein de choses mais jamais des pâtes si si !! alors tu vois …. chacun fait fait fait ♪♫♪
    (essentiellement des tomates moza nous !!)
    oui au frigo ça se conserve bien qq jours

    bon weekend

    • Anne a écrit le 20 juillet 2019

      mdr 🙂 Bon weekend Barbara

  • Régis a écrit le 20 juillet 2019
    5

    c’est la recette que je fais habituellement avec une légère variante : je fais dorer à sec les pignons avant des les incorporer; leur parfum se développe mieux ainsi.

    Et sion, je fais ça sans « mixer », au pilon en démarrant par le basilic, la fluer de sel et le poivre: ça suffit à obtenir la consistance recherchée…

    Par ailleurs j’ai remarqué que les barquettes de basilic que l’on trouve maintenant dans les supermarchés sont garnies de basilic Thai (ou approchant)…Rien à voir avec le géant vert utilisé pour un pesto. Avez vous constaté la même chose ? Du coup j’ai replanté des nouveaux plants de Géant…

    • Anne a écrit le 20 juillet 2019

      Merci Régis. Alors là je ne sais pas du tout, j’ai la chance d’avoir un super marchand d’herbes au marché et je n’achète pas du tout mes herbes au supermarché

  • Nathalie a écrit le 20 juillet 2019
    5

    Coucou Anne,
    Je le fais de la même façon ou pas tout dépend de mon humeur, avec ou sans pignons, ou avec des amandes et comme Barbara, je lui trouve d’autre utisations que sur des pâtes. J’aime bien sur du pain grillé avec du jambon cru.
    Tu es sûre de vouloir mettre les ours dans le frigo?
    Bon week-end

  • evelyne chevalier a écrit le 20 juillet 2019
    5

    Bonjour , je fais tous les étés mon pistou et je le mets dans des bacs à glaçons et je les congele comme ça j en ai toute l année idée emprunté à une vieille famille niçoise amie et c est super

    • Anne a écrit le 20 juillet 2019

      Oui c’est une très bonne pratique ! Merci et bon weekend

  • Hervé a écrit le 21 juillet 2019
    5

    Extra, je viens de faire la version avec noix et c’est top, et en plus fait en 10 min (bon ok, au mixeur ;-)). En tout cas, merci pour la recette de ce condiment que j’adore, mais que je pensais bien plus difficile à réaliser !

Les commentaires
  • Karine B a écrit le 20 juillet 2019

    Quelques ours au réfrigérateur… je ne vais pas avoir la place ! Hhhhhhh

    • Barbara a écrit le 20 juillet 2019

      MDR Karine et MDR Anne merci
      comme l’autre fois
      vous avez réussi à me faire rire alors que ……. ouillesXXL merci ♥

  • Dr. CaSo a écrit le 21 juillet 2019

    Mon basilic est très sympa cet été, donc je fais cette recette très souvent et j’utilise ce pesto dans mes pâtes mais aussi dans mes sauces à salades. Parfois j’en mets sur mes tartines de fromage ou avec de la charcuterie… parfois je l’utilise au lieu du beurre avec des radis… Et parfois je mets des noix de pécan à la place des pignons de pin, c’est aussi très bon 🙂

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      AHHHHH, l’idée de la noix de pécan, je ne l’ai jamais eue. Il faut que je tente absolument. merci merci

  • Tonton YVES a écrit le 21 juillet 2019

    Coucou , bonne recette , y a-t-il un moyen de conserver ce magnifique Pesto Genovese autre que le congélo ? Peut-on le sériliser dans des petits bocaux . Quel est le traitement thermique ( ou non ) appliqué par les Fabricants que l’on retrouve en magasins ?
    Pour info je fais de temps à autre un pesto avec de la Riquette qui se resème sauvagement dans mon jardin . C’est assez typé-puissant !

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Coucou Tonton Yves. Eh ben perso je ne sais pas. J’aurais peur qu’on perde du goût et de la couleur. Si quelqu’un sait, je suis comme toi, preneur d’informations 🙂

  • myriam a écrit le 21 juillet 2019

    coucou anne
    J’aime bien varier les plaisirs , moi aussi………
    Même chose et avec des noisettes,
    C’est hyper bon aussi , torréfier, c’est encore meilleur.
    Pour l’utilisation, pareil que vous toutes
    Pain grillé, pesto et cabécou , une tomate du jardin à croque sel, une tranche de jambon de pays,
    une verre de rosé, le ciel rempli d’étoiles au dessus de ta tête, tout est bien et la paix immense et sans fin coule sur toi, tel une eau douce et pure .
    SACHONS CULTIVER CETTE PAIX DANS NOS « JARDINS INT2RIEURS » et tout ira bien.

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Comme tu as raison Myriam <3. Plein de bises

  • Cline a écrit le 21 juillet 2019

    Pareil, je grille légèrement les pignons, et j’ajoute selon l’humeur une belle poignée de roquette, ou une tomate hyper mure (et là c’est plus du pesto c’est du pistou, et c’est encore meilleur au pilon). Je suis une accromaniaque du glaçon pour plus tard… Par contre le plus simple possible le glaçon, parce que tout n’aime pas la décongélation. Basilic, ou autres aromatiques, avec ou sans ail, et un peu d’huile d’olive, reste de tapenade (merveilleux avec du poisson), café et thé, pour les boissons glacées de l’après midi, bouillon de pot au feu, fin de soupe de poisson… Bref le glaçon est mon meilleur ami !

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Ah oui, griller les pignons c’est top. Cela amène plus d’arômes

  • BernardM a écrit le 21 juillet 2019

    Bonjour
    le pesto, je ne sais pas ce que c’est, et je ne veux pas savoir … ma grand mère faisait du pistou ‘ail, basilic et huile d’olive) au pilon, en bocal, un demi centimètre d’huile dessus , et au placard (y’avait pas de frigo à la maison) pour plusieurs mois, un an ..
    je fais toujours pareil, conservé au frais dans le noir, ça tiens plus d’un an …
    pas de fromage (ça altère le goût avec l’age) et encore moins de pignons (sa ressemble bien à une invention de parisien, ça …)
    du pistou … sur du pain, avec des pâtes, ou dans la soupe éponyme …
    j’en ai toujours a minima un bocal au frigo toute l’année …

    • Barbara a écrit le 21 juillet 2019

      moi aussi je fais fais refais et use du pistou

      beaucoup moins de pesto
      mais -pardon- le pesto et les pignons ce n’est pas une » invention de parisiens » où y a peu de pignons traditionnellement
      en plus Anne habite à Bordeaux même avec le TGV c’est pas Paris

      le pesto vient de Liguri en Italie

      bonne journée

      • Anne a écrit le 21 juillet 2019

        Tout à fait. Je pense que mes lecteurs italiens vont se taper la tête avec la main en lisant cela 😉

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Je pense que mes lecteurs italiens viennent de tomber de leur chaise Bernard :p Le pesto arrive de Gênes et comporte tout ce que j’ai dit. Et les idées de parisiens ne m’intéressent pas. Moi j’habite Bordeaux ^-^

  • Fab a écrit le 21 juillet 2019

    Bon et bien mon basilic me régale cette année donc je vais me lancer dans le Pesto cet après midi
    Apparemment j ai qu on pouvait congeler donc ça va être open bar !!!
    Autre chose sur mon petit coin herbes aromatiques, j ai de la ciboulette de la verveine du coriandre de l estragon du thym commun du thym citron vert de la sauge de l oseille et du romarin officinal.
    L’idee C est de trouver des recettes ou des méthodes pour utiliser ces saveurs en pleines hiver
    Donc il serait bon de m aider avec des recettes ou des façons de conservation.
    Je coupe régulièrement mon basilic ma ciboulette ma coriandre et je les mets au congèle
    Mais bon je ne maîtrise pas tout

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Pareil 🙂 Il faut que j’interroge mon marchand d’herbes. Mais pour le basilic le mieux c’est sur c’est le congélateur

  • Mamoune a écrit le 21 juillet 2019

    Bonjour
    J’aime beaucoup le basilic et donc tous les étés je fais du pesto que je congèle par petites quantités dans des moules Flexipan (voir Guy Demarle pour celles et ceux qui ne connaissent pas) , une fois pris je démoule et mets en sachets ou boîtes. Voilà ma question, j’aimerais faire des petits bocaux que je puisse garder tout l’hiver afin de pouvoir en offrir ou emporter en vacances. Que me conseillez-vous? Merci beaucoup

    • Anne a écrit le 21 juillet 2019

      Je ne sais pas trop Mamoune. Je pense que le mieux est la congélation

  • myriam a écrit le 21 juillet 2019

    RE :petite astuce pour FAB
    En ce qui concerne les herbes dites officinales: verveine, thym commun et thym citron, et sauge et pleins d’autres, je les fais sécher au soleil et les conserve d’une année sur l’autre pour des tisanes ou autres , dans des pots .
    Pour ce qui est des herbes aromatiques, oseille, ciboulette, congélateur.
    Et coriandre, estragon, romarin: je les fais sécher au soleil, puis les passe au blender.
    Je les met ensuite dans des petits pots type , petit pots de confiture que l’on trouve dans les hôtels et les garde ainsi un an au moins sans que l’odeur ni le goût ne s’altèrent.
    Et je fais des variantes nature, avec du gros sel ….
    j’en offre aussi.
    J’espère vous avoir aidé un peu.
    cordialement

    • Fab a écrit le 21 juillet 2019

      Merci Myriam pour les infos

      • Barbara a écrit le 22 juillet 2019

        merci Myriam!
        le thym ne meurt pas chez moi ni le romarin j’en ai toute l’année mais j’aime bien ton idée de mixer et mettre ds petits pots ! bises

        • Anne a écrit le 22 juillet 2019

          Oh oui merci Myriam comme le dit Barbara. Merci de partager si gentiment tes connaissances et ton savoir faire <3

  • myriam a écrit le 22 juillet 2019

    coucou
    Comme dit mon adorable voisin anglais  » c’est mon plaisir  »
    D’abord , merci à toi Anne d’ouvrir ton blog à tous , de partager, de donner
    et de nous laisser nous exprimer de la même manière.
    Et merci aussi à tout les participantes et participants pour leur bienveillance
    à mon égard et les uns envers tous les autres.
    Car que serai une vie sans partage, sans donner…
    Une vie sans saveur et terriblement triste pour moi.
    Qui partagent et donnent ( de son temps, de ses conseils, de son enthousiasme, de sa joie de vivre), ceux là, font plus que donner , ils reçoivent aussi et donc se « nourrissent intérieurement. »
    ILs » nourrissent » leur jardin intérieur pour qu’ils soit le plus beau, et le plus épanouissant possible.
    C’est en étant soi_même que l’on se nourrit le mieux!
    bonne soirée

  • varalain a écrit le 22 juillet 2019

    vous devriiez essayer avec des cacahuetes que vous grillee a la poele et mixer tres fin

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 000
followers
Pinterest
464 500
followers
Instagram
46 100
followers