Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Picanha de bœuf Angus irlandais au four

Boeuf Sans gluten Sans lait Sans oeufs

Picanha de boeuf sauce verte

Picanha de bœuf sauce verte

J’ai découvert la picanha de bœuf il y a quelques années dans un restaurant spécialisé dans la viande de bœuf ici à Bordeaux. J’avais cru à l’époque qu’il s’agissait d’un morceau Basque (picanha, je trouvais que cela sonnait basque espagnol), mais en fait pas du tout. C’est un morceau que l’on trouve plutôt au Brésil.

Saviez-vous que selon les pays on ne trouvait pas les mêmes morceaux, les mêmes façons de découper ? D’ailleurs je dis à l’étranger mais en France c’est pareil. Il y a des morceaux que je ne connaissais pas quand je suis arrivée à Bordeaux. En Auvergne, ils avaient un autre nom ou bien ils étaient coupés différemment.

Bref, voici où se situe la picanha de bœuf (cliquez sur les images pour les agrandir) :

C’est la pointe du rumsteak, un morceau excellent et triangulaire. Pour cette recette réalisée en collaboration, j’ai choisi un picanha de bœuf Angus Irlandais sur le site carré de bœuf. Si vous en achetez vous verrez que la viande est recouverte d’une couche de gras, un peu comme un magret de canard. C’est tout à fait normal. Cela contribue à lui donner sa saveur. Comme vous le savez (ou pas), le gras, c’est le goût. 🙂

Monastère Kilmacduagh ©Nyo09 shutterstock

Monastère Kilmacduagh ©Nyo09 shutterstock

Bref, je m’égare !

J’ai voulu juste cuire ma picanha au four et l’ai accompagné d’une petite salsa verde pour lui apporter un peu de fraîcheur et de couleur. Délicieux !

Pour 6 personnes

  • 1 picanha de bœuf (1,2 kg pour moi)

et pour la sauce verte

  • 100 ml d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre balsamique
  • 3 cuillères à soupe de persil
  • 1 cuillère à soupe de câpres
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Sortez votre picanha de boƒeuf du réfrigérateur 1 à 2 heures avant de la cuire.

Quadrillez la partie grasse à l’aide d’un couteau d’office, comme vous le feriez avec un magret de canard. Poêlez-le d’abord 3 minutes côté peau puis 3 minutes côté chaud. Attention à ne pas vous brûler avec les éclaboussures de gras.

Laissez reposer. Cette étape peut être préparée à l’avance.

Préparation Picanha sauce verte

Préparation Picanha sauce verte

Pour la sauce verte : Lavez le persil, séchez-le et ciselez-le. Coupez les câpres en petits dés.  Mettez dans un bol 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre, ajoutez le vinaigre balsamique, mélangez puis ajoutez le persil, les câpres et l’huile. Mélangez bien.

Au moment du repas : Préchauffez le four à 170°C. Déposez la picanha dans un plat.

Avant d'enfourner

Avant d’enfourner

Enfournez et laissez cuire 20 à 25 minutes, chaleur tournante selon si vous l’aimez saignant ou à point..

Laissez reposer sous un papier alu que la viande se détende pendant une dizaine de minutes puis servez accompagné de la sauce verte.

Picanha de boeuf au four, sauce verte

Picanha de bœuf au four, sauce verte

Succulent.

Recette créée pour Bordbia

Allez on en discute ?
Les avis
  • Eliette a écrit le 16 septembre 2019

    Recette géniale et cuisson parfaite. Merci

    • Anne a écrit le 16 septembre 2019

      Merci Eliette 🙂

Les commentaires
  • Cecile a écrit le 13 juillet 2019

    Magnifique. Je ne connaissais pas ce morceau de viande. A découvrir

  • Jeannine a écrit le 13 juillet 2019

    Coucou Anne
    Superbe morceau appétissant dont je ne connaissais pas le nom à demander à mon boucher un de ces jours et s’il ne connaît pas le nom je lui dirai c’est vers le croupion
    Bon week-end 😘

    • Anne a écrit le 13 juillet 2019

      mdr 🙂 Un bout de rusmteak 🙂

  • Roberta a écrit le 13 juillet 2019

    Bonjour Anne!
    Vous pouvez même la cuire seulement sur la grille du four et, dans ce cas, il suffit de mettre un plat avec de l’eau dans le bas du four pour que lorsque la graisse tombe ne fasse pas de fumée en touchant le four. :o)
    Donc, four en fonction grill, le gras vers le haut et quand il a bien grillé on le retourne pour cuire l’autre côté. C’est une viande qui se mange petit à petit, en commençant par la « pointe », au fur et à mesure qu’elle cuit.
    Autre chose importante: une bonne picanha ne doit pas peser plus de 1,2kg ou 1,3kg.
    Bon après-midi !
    Roberta

    • Barbara a écrit le 13 juillet 2019

      merci Roberta

    • Anne a écrit le 13 juillet 2019

      Merci beaucoup Roberta pour ces informations complémentaires . Là elle faisait 1,2 kg et je me suis régalée 🙂

  • Barbara a écrit le 13 juillet 2019

    merci pour ces infos
    moi aussi j’ai cru à une consonance basque
    on dirait un magret …. de boeuf!!
    se méfier des apparences
    en tout cas ça a l’air « succulemment fondant »!!!!
    merci Anne pour toutes ces infos à bientôt
    bon weekend – fête demain 🙂

    • Anne a écrit le 13 juillet 2019

      Oui c’est vraiment bon 🙂 et super intéressant 🙂

  • Sylvain a écrit le 13 juillet 2019

    Bonsoir, ça doit être l’aiguillette de rumsteck.
    En France, on détaille souvent le rumsteak, pour faire des rôtis. Le rumsteak , se compose de plusieurs morceaux, il y a le filet de rumsteak , la partie la plus tendre, le coeur de rumsteak, l’aiguillette de rumsteak ,celle-ci est vendu avec son gras, et puis deux autres petits steak , dont la fameuse langue de chat.

    • Anne a écrit le 13 juillet 2019

      C’est tout à fait cela.Merci beaucoup Sylvain pour ces précisions

  • @nnie a écrit le 13 juillet 2019

    merci pour cette alléchante recette
    j’ai fait de l’Angus la semaine dernière, à la plancha : un joli morceau , avec une belle couche de gras (hum!!!!!!!!!! on croit manger de la moëlle !)
    j’en prends quand il est en promo car assez onéreux mais « il n’y a pas de mal à se faire du bien » de temps en temps !

    • Anne a écrit le 13 juillet 2019

      C’est vrai que ce n’est pas donné mais je préfère moins mais mieux 😉 Bises Annie

  • myriam a écrit le 14 juillet 2019

    Bonjour Anne

    JE n’en a jamais encore acheté mais j’avais vu un reportage d’un éleveur de boeuf Angus.
    Avec une recette qu’il faisait lui _même.
    Pareil cuisson que toi.
    C’est vrai que c’était alléchant, puis j’ai ………..oublié de regardé chez mon boucher.
    Alors merci du rappel.

    • Anne a écrit le 18 juillet 2019

      Avec plaisir Myriam. C’est vraiment excellent. Passe une bonne journée, j’espère que tout va bien pour toi. Je t’embrasse

  • Emie a écrit le 15 juillet 2019

    Bonjour Anne,
    Mon frère est restaurateur et il nous à fait découvrir ce morceau de viande au début de la saison des barbecue cette année. Mais quel délice ce morceau!!!!
    Seul problème je n’arrive pas à le trouver dans ma région car il parait que la législation française interdit de vendre de la viande de bœuf avec du gras. Pour pouvoir en manger je doit passer par le grossiste mon frère qui la fait venir directement d’Irlande.
    Merci de me donner une bonne excuse pour pouvoir remanger cet excellent morceau de bœuf.

    • Anne a écrit le 18 juillet 2019

      mdr 🙂 Avec plaisir Emie.

P & P

Répondre à Jeannine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
476 100
followers
Instagram
48 000
followers
Fermer