- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

A la découverte de la cuisine Kaiseki au Japon

Kaiseki

Kaiseki

Dans les ryokans, les auberges traditionnelles japonaises, le repas servi sur place est composé de nombreux petits plats servis en même temps. C’est ce que l’on appelle la cuisine kaiseki. Elle met particulièrement en avant les ingrédients locaux, de saison, et une grande attention est portée à la présentation, à la fois en termes de contenants que de contenu (le dressage). Différents types de cuisson sont mis à l’honneur (vapeur, frit, rôti, bouilli) et les couleurs et les textures sont variées.

Voici comment cela se présente (ici au Takayama Kanko Hôtel – Hagi Takayama).

Cuisine Kaseki

Cuisine Kaseki

Tellement de plats n’est-ce pas ?

Et ce n’est qu’une partie, il en arrive d’autres au fur et à mesure.  C’est extrêmement copieux. Tout est nouveau en termes de goût excepté peut être les poissons grillés ou les sashimis. Il y a des choses que j’ai beaucoup aimé, d’autres moins. Il faut dire que je suis fâchée avec le tofu 🙂 . Ce qui m’a surpris, c’est que vous faites chauffer certains mets directement à table grâce à ce que l’on pourrait qualifier de mini service à fondue avec bougie chauffe-plat. Très efficace d’ailleurs. Mais ce n’est pas toujours évident de deviner quoi faire car vous n’avez pas du tout les codes. Heureusement, j’étais accompagnée 🙂

Repas Kaiseki dans un Ryokan

Repas Kaiseki dans un Ryokan

Quelques uns des plats servis lors de ce repas : vin de poires, champignons d’automne bouillis dans une sauce soja sucrée et daikon râpé, calmar habillé d’oursin, brochette de pieuvre et ingrédients de saison, gâteau au fromage et aux kakis séchés, canard fumé, noix frites et vinaigrette aux flocons de bonite séchée et sauce soja douce, bouillon clair à l’anguille et aux champignons, sashimi de poisson-chat et de truite de Hida), poisson de mer grillé au BBQ, flan d’œuf salé cuit à la vapeur,  boeuf de Hida (le boeuf local) et légumes, tofu au sésame, tempura de poisson (avec sel au wasabi, la poudre verte), racine de lotus, nouilles de sarrasin (soba) avec igname râpé et champignons, riz à la vapeur, légumes marinés…

Sacré programme n’est-ce pas ?

Si vous allez au Japon, dans la préfecture de Gifu où j’étais ou encore du côté de Kyoto dont c’est l’une des spécialités, il faut faire l’expérience de ce type de repas. Comme toujours on mange à même le sol, sur des tatamis et on laisse ses chaussures à l’entrée de la pièce.

A la découverte de la cuisine Kaiseki

A la découverte de la cuisine Kaiseki

Cette cuisine très raffinée est servie dans des salons privés ou même comme cela a été mon cas ce jour là, directement dans votre chambre. Attention, le raffinement a un coût, demandez avant le prix du repas.

Takayama Kanko Hôtel – 506-0852 Gifu, Takayama, Hachiman-cho 280, Japon.