- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Pierre Oteiza, l’âme de la Vallée des Aldudes

Catherine et Pierre Oteiza

Catherine et Pierre Oteiza

Comme je vous le disais il y a peu, je suis allée passer 2 jours au Pays Basque. En quittant la pisciculture de  Banka, nous avons poursuivi la route, en plein coeur du Pays Basque, jusqu’à atteindre le village des Aldudes. C’est là que sont installés Catherine et son mari, Pierre Oteiza, l’âme de la vallée, celui par qui tout est arrivé.

Boucher de formation, Pierre est revenu au pays après avoir travaillé quelques années à Paris. Très attaché à ses racines il n’a eu de cesse de vouloir développer la Vallée des Aldudes et ainsi permettre aux habitants de vivre et travailler au pays.

Dans les années 80, après avoir repris la ferme familiale, il commence par créer une société, la Gastronomie de la Vallée des Aldudes, dont l’objectif, toujours actuel, est de travailler avec les producteurs locaux. Charcuterie, fromage, confitures, ….  Ici, on est locavore avant l’heure. Et puis, quelques années plus tard, il relance le porc Basque et créée l’AOP Kintoa pour le jambon qui aujourd’hui fait vivre de nombreuses familles. Il ne travaille pas seul, il est persuadé qu’à plusieurs on est plus fort et il le démontre quand avec 4 autres artisans charcutiers, Michel Curutchet, Didier Arrieta, José Arruabarena et Pierre Accoceberry, il créée un séchoir à jambons collectif. C’est un entrepreneur hyperactif et inspiré qui en plus a l’oeil pétillant d’humour.

Porcs noirs

Porcs noirs

Le résultat, c’est ce petit coin de paradis qui économiquement se porte bien. De nombreux touristes viennent ici pour découvrir la vallée et tous ses producteurs que ce soit la truite de Banka, le fromage de chez Feranyo ou toutes les salaisons de chez Pierre Oteiza.  Il a même créé un bar / restaurant à côté  de la salaison. Quand j’y suis allée il y avait 70 américains arrivant directement de Bakersfield en Californie, qui mangeaient du jambon en buvant de l’Irouléguy, le tout en criant chi-chons / chi-chons. Pour ceux qui l’ignorent, les chichons sont des sortes de rillettes à la mode Basque.

Je n’en suis encore pas revenue !

C’est incroyable l’énergie positive que dégage la vallée, la solidarité, la mise en avant des produits. Evidemment quelques mots sur ceux de Pierre Oteiza, des jambons de cochons élevés en plein air, salés au sel sec de Salies de Béarn, des saucissons, des pâtés, du boudin, des rillettes, bref tout une gamme de produits artisanaux et succulents. Vous pouvez les trouver sur son site web, www.pierreoteiza.com mais aussi dans les différentes boutiques (clic pour la liste).  Si vous venez au Pays Basque, il faut visiter cette vallée et vous rendre chez tous ces producteurs qui travaillent de longues heures pour vous offrir le meilleur. Ils ont en plus beaucoup réfléchi sur les offres touristiques et vous proposent plein de visites et de belles balades.

Chez ©Pierre Oteiza, Vallée des Aldudes

Chez ©Pierre Oteiza, Vallée des Aldudes

Merci Pierrick pour la découverte, c’était super.