Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Quenelles sauce tomate

Plats complets Végétarien

Quenelle sauce tomate piquillos

Quenelle sauce tomate piquillos

Amis des internets, comme je vous le disais hier, j’ai acheté des quenelles. Oui, je sais ma vie est clairement fascinante. Et ici dans le sud ouest, je veux vous dire que ce n’est pas tellement local :p Je n’avais aucune idée de comment les préparer. Vous m’avez donné plein d’idées sur Facebook et sur le blog et cela m’a beaucoup aidé. D’ailleurs j’ai trouvé cela super bon et j’en rachèterai parce que clairement cela change. Vous êtes peut être habitués à en faire mais pour moi, c’est nouveau.

Alors a priori, j’ai commis une erreur de débutant puisque j’y ai mis du fromage. Les puristes ont dit : PAS DE FROMAGE AVEC LES QUENELLES. Après moi j’ai trouvé cela super bon. Peut être la raison en est-elle que mes quenelles étaient nature ?

Bref,  j’ai fait avec le contenu de mon placard et ai concocté une sauce avec des piquillos (cliquez si vous ne connaissez pas), du concentrée du tomates, de la crème et du lait (vous m’avez dit une sauce liquide). Plusieurs d’entre vous m’avaient conseillé de pocher les quenelles au préalable, mais ce n’était pas marqué sur ma boite de quenelles donc je ne l’ai pas fait.

Il vous faut pour 2 personnes (grosse faim) ou 4 personnes (petite faim)

  • 4 quenelles nature
  • 20 cl de crème fleurette
  • 50 ml de lait
  • 1 bocal de piquillos (ici dans toutes les grandes surfaces – 225 g poids net égoutté). Vous pouvez remplacer par 2 poivrons rouges grillés
  • 1 petite boite de concentré de tomates (70g)
  • 1 pincée de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 50 g de fromage râpé

Egouttez les piquillos. Mettez les dans le bol du blender. Ajoutez la crème, le lait, le concentré de tomate, le sucre et le sel. Mixez. La consistance doit être fluide.

Déposez les quenelles dans un plat allant au four. Recouvrez les de sauce tomate et saupoudrez de fromage râpé. Enfournez dans un four préchauffé à 180°C pour 30 minutes de cuisson.

Je n’ai pas fait original, je les ai servies avec du riz. C’était excellent, parfait pour un soir.

Allez on en discute ?
Les avis
  • Fanny a écrit le 6 février 2018

    J’ai regardé l’article précédent sur vos quenelles juste avant, et je me suis dit, ben moi c’est tomate et comté, et pis c’est tout! La recette de feignasse ultime, mais je me régale tout le temps 🙂
    Et cuisson au four, que ça fonde et ça gratine.

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      mdr. De toute façon quand il y a du Comté, c’est bon 🙂

  • lydia a écrit le 7 février 2018

    Bonjour Anne!
    C’est « drôle » de voir que tu n’avais jamais cuisiné les quenelles alors qu’ici, en région lyonnaise, on en mange pratiquement une semaine sur deux! Attention, ce n’est pas du tout une critique, c’est juste qu’on ne se rend pas toujours compte qu’il y a certaines habitudes culinaires qui restent finalement très régionales 🙂
    Les quenelles donc, ici, on en mange souvent et j’aime bien prendre les Giraudet qui ont la particularité d’être proposées en version bio. J’en achète aussi des locales, enfin, on a souvent l’embarras du choix dans les rayons. Et pour les cuisiner, très simplement: soit comme toi, au four avec une sauce tomate (améliorée, et oui, je mets aussi du fromage, non mais!), soit dans une sauteuse, je fais chauffer ma sauce tomate + concentré de tomates et j’ajoute si j’ai des petits morceaux de blanc de poulet, parfois des olives + les quenelles à la fin. Je ne les laisse jamais trop cuire sinon elles redeviennent riquiqui !
    Dernière recette: je les coupe en tranche et je les fais revenir à la poêle avec un peu de beurre. Servies avec une salade verte, ça fait un très bon plat, rapide et complet pour le soir ! Bises et bonne journée à toi !

  • Titebelue a écrit le 25 février 2018

    Recette testée ce soir et nous avons adoré! Ça change de la sempiternelle sauce béchamel et ça donne un petit vent frais sur les quenelles! Je ferai à nouveau cette sauce, c’est sûr! Merci 🙂

    • Anne a écrit le 25 février 2018

      Merci Titebelue. Je suis ravie que cette recette t’ait plu

Les commentaires
  • Maire-Jo a écrit le 6 février 2018

    ma mère disait toujours en apportant un plat sur la table « je ne sais pas si ce sera bon mais avec ce que j’ai mis dedans ça ne peut pas être mauvais » c’est un peu pareil pour vos quenelles ça ne pouvait pas être mauvais, après le fromage c’est un peu comme on veut ça ne peut pas être mauvais non plus mais pour moi ça n’apporte rien sinon à masquer le gout de la quenelle

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      J’essaierai sans la prochaine fois

  • brijoudu93 a écrit le 6 février 2018

    je fais très souvent des quenelles au four et à la sauce tomate, je n’avais pas pensé à mixer des piquillos mais c’est une excellente idée !
    je mets également du fromage mais pas de lait !
    merci pour le partage

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      J’ai toujours une boite de piquillos dans mon placard. Je trouve que c’est un de ces ingrédients magiques qui changent tout 🙂

  • Lisbei a écrit le 6 février 2018

    Miam, chez nous, nous aimons beaucoup les quenelles, et en hiver, nous mangeons des quenelles au four presque une semaine sur deux … comme toi, sauce liquide (j’achète souvent la sauce Giraudet, d’ailleurs, mais je la coupe avec de la crème liquide légère) mais pas de fromage, et nous, on adore rajouter des olives dans la sauce, les enfants surtout en raffolent … noires ou vertes, suivant ce qu’on a dans le frigo …
    Bon appétit !

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Merci pour les idées

  • Sylvie a écrit le 6 février 2018

    Je n’ai pas l’habitude des quenelles, mais je suis surprise par l’accompagnement proposé. Avec du riz, on n’est pas dans le repas « total féculents » ? Il me semble que ça donne plutôt envie de haricots verts ou de salade pour accompagner.

    • brijoudu93 a écrit le 6 février 2018

      je pense que Anne a proposé du riz mais que chacun fait ce qu’il veut !
      non ?

      • Anne a écrit le 6 février 2018

        🙂 C’est vrai que ca fait féculent avec féculent mais c’est bon 🙂 En fait avant de regarder la composition je ne savais pas dans quelle catégorie mettre les quenelles. Je la traitais comme un poisson. Bizarre 🙂

  • My a écrit le 6 février 2018

    Aaaaah les quenelles. Depuis que je suis expatriée côté Atlantique, je désespère car les bonnes quenelles sont difficiles à trouver. C’est un plat que nous mangeons souvent le soir l’hiver soit gratinées au four (sauce aurore et champignons comme la recette de ma mère) soit en sauce tomate avec un gateau de foies de volaille (recette très lyonnaise, comme le faisait ma grand mère avec le foie des lapins de la ferme). Nous avons les découvertes récemment en curry. Ça permet d’en faire un plat plus équilibré: un curry de légumes et des tranches épaisses de quenelles en remplacement de la viande.

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Tu me donnes envie 🙂

  • myriam a écrit le 6 février 2018

    Bonjour Anne

    Je ne t’ai pas répondu hier par ce que les quenelles, ds le sud-ouest,je ne connaissais pas!
    Après moi ma maman , nous disais toujours » il n’y a que des bonnes choses ds le plat, donc c’est forcément bon »
    Bises

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Et je trouve qu’elle a raison

  • Nathalie D a écrit le 6 février 2018

    Bonjour, Je ne connaissais pas cette marque, j’en achetais des fraiches également que je faisais cuire au four avec une sauce béchamel assez liquide et des champignons cuisinés ou à la sauce tomate (maison de préférence et je n’utilise plus de concentré de tomates) . Je les servais avec une purée ou du riz et je préparais des épinards également. Je garde l’idée de la recette de la sauce aux piquillos.

    • Jarbona a écrit le 6 février 2018

      Chère Anne,
      je suis d’accord avec Nathalie D: Pour moi, le concentré de tomate seul, ne fait pas une sauce tomate. En d’accord c’est déjà sucré, alors avec du sucre ????
      La prochaine fois fais une vraie sauce tomate, avec du thym, bien relevée, et tu verras la différence.
      Si tu le veux quand tu goûteras ton plat dis nous ce que tu préfères.
      Je t’embrasse.
      Bon appétit à tous…

      • Anne a écrit le 6 février 2018

        Coucou
        Le concentré de tomates n »est absolument pas sucré. C’est juste des tomates et du sel. Et je ne fais pas ma sauce tomate avec juste cela. Ma sauce c’est les piquillos mixés avec crème, lait et concentré de tomates 😉

        • Jarbona a écrit le 6 février 2018

          Pardon Anne, mais, toujours pour moi, il manque les tomates .
          Ce n’est pas une critique, mais si tu goûtes ce plat avec une vraie sauce tomates, comme tu sais la faire, je pense que tu préféreras ton plat de quenelles.

          • Anne a écrit le 6 février 2018

            Ah oui c’est sur 🙂 Mais il y a les jours de flemme 🙂

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      avec plaisir Nathalie

  • LadyMilonguera a écrit le 6 février 2018

    Tes quenelles me donnent faim.

  • Chantal a écrit le 6 février 2018

    Je suis dauphinoise et mon mari lyonnais, c’est dire si les quenelles font partie de notre vie ! Les Giraudet font partie des meilleures et on les trouve facilement du moins dans notre région au rayon frais des magasins (Casino doit en vendre un peu partout en France). Nous choisissons celles de taille moyenne (les mini c’est vraiment nouveau !), les soufflées, énormes, nous les gardons pour les grandes occasions ; dans ce cas là les prendre au brochet et les servir dans une sauce Nantua. Ma grand-mère avait l’habitude de les cuire dans une sauce tomate abondante aux champignons et aux olives vertes ! J’ai gardé cette habitude ! Et le mieux est de les faire soi-même avec pour base la farine et encore mieux avec une semoule fine, j’adore ! Effectivement pas de fromage dans les quenelles (comme dans le gratin dauphinois !). J’espère que mon commentaire ne vous aura pas trop embêtés !

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Oh non c’est top 🙂 Merci

  • annie35 a écrit le 6 février 2018

    Quand je pose la question ; que veux tu manger, on me répond : je ne sais pas ou comme tu veux, jamais des quenelles ! Je vais essaye d’en trouver des bonnes comme les tiennes avec ta bonne sauce ( et du gruyère !). Je n’ai jamais trouvé chez aucun boucher du « je sais pas » ou du « comme tu veux », je pense pourtant que ça arrangerait beaucoup de monde !!!r

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Alors là pour tout te dire, je les ai achetées à Auchan

  • françoise pernot a écrit le 6 février 2018

    Pour la lyonnaise que je suis je préconise d’accompagner le tout d’un gâteau de foies de volailles …et là c’est le paradis !!!
    La photo est magnifique .
    Merci pour toutes ces bonnes idées.
    Françoise.

  • Danièle B. a écrit le 6 février 2018

    Bonsoir Anne,

    Je ne suis pas adepte des quenelles, j’ai trouvé aujourd’hui en grande surface la marque Giraudet et j’en ai acheté car vous m’avez donné envie avec toutes les recettes des blogueuses de les cuisiner, merçi, merçi à vous toutes

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      De rien. Dis moi comment tu les prépares et si cela t’a plu 🙂

  • Maud a écrit le 6 février 2018

    J’en mange souvent mais normal ça vient de chez moi, et en plus on adore ça et c est simple à préparer.

    • Anne a écrit le 6 février 2018

      Oui super simple. Facile et rapide pour un soir

  • Planneuse2000 a écrit le 6 février 2018

    Sauce tomate, olives vertes, un peu de sauce arôme Maggi, et hop au four.
    Ou tranchées en rondelles, revenues à la poêle sur une salade verte..
    Ou encore en apero, dans une verrine, quelques tranches poêlées sur une sauce arrabiata chaude. Slurp 😋

  • Galdeano a écrit le 7 février 2018

    Ma belle mère, qui vit à Lyon, fait cuire de la viande avec la pulpe de tomate (porc ou veau) ainsi qu’un bouquet garni. Ça mijote en cocotte suffisamment longtemps pour que la viande soit fondante… Puis, elle met dans un plat à gratin avec les quenelles et une couche de gruyère râpé… Un délice et c’est un plat complet !

  • Darriné Geneviève a écrit le 7 février 2018

    Désolée chère Anne de réagir aussi tard à votre interrogation sur les quenelles (de brochet je suppose). Le père de mes enfants était lyonnais d’origine et ma belle-mère nous en faisait chaque fois que l’on allait la voir. Et les enfants se régalaient!! La recette de ma belle-mère était super simple et délicieuse. En premier, elle les pochait ce qui les augmentait du double sinon du triple. Ensuite, elle les recouvrait de crème fraîche, parfois aillée, et au four pour qu’elles prennent une jolie couleur et surtout pas de fromage. Je précise qu’elle achetait ses quenelles fraîches chez un charcutier. J’ignore ce qu’il en est pour le type de quenelles que vous avez achetées. Mais si c’est une bonne marque, il n’y a pas de raison que cette recette ne fonctionne pas. Honnêtement, le pochage(?) est une étape indispensable. Essayez, vous m’en direz des nouvelles!
    Amitiés.
    Menina

  • Marielle a écrit le 7 février 2018

    Je suis née près de Bourg en Bresse où est née la maison Giraudet (en 1910, un peu avant moi) et quand j’étais petite ma maman les faisait à la main…çà reste un de mes plats préférés je pense. Mais la version quenelles au brochet si tu bidouilles une sauce avec une bisque de homard (ou autre) et avec des champignons (et même entourées d’une tranche de saumon fumé) tu as quelque chose de raffiné (sans effort aucun, top !) Je n’y pense plus depuis que je suis à Nice, il faut que je le remette au menu + souvent,
    Merci !

  • scro a écrit le 7 février 2018

    sinon tu peux faire tes quenelles toi meme il y a plein de recettes sur le net c’est assez facile a faire de plus

    • Anne a écrit le 7 février 2018

      Yep, mais des fois j’ai la flemme 🙂

  • Vivi a écrit le 7 février 2018

    L’autre jour les quenelles me faisaient de l’œil à Grand Frais mais ma question était « comment les cuisiner? » donc je n’en ai pas pris.
    Ce matin je vois le post avec la recette, ce midi course à Grand Frais, ce soir ou demain les quenelles seront au menu 😉
    Merci pour la recette.

    • Anne a écrit le 7 février 2018

      il n’y a plus qu’à =)

      • Vivi a écrit le 9 février 2018

        Recette faite hier soir, un délice!!!
        Même mon fils de 3 ans c’est régalé 🙂

  • Anne a écrit le 7 février 2018

    Merci 🙂

  • Cooking & Cakes a écrit le 11 février 2018

    Cela fait vraiment très très … trop longtemps que je n’ai pas mangé de quenelles. Les enfants n’aiment pas !

    • Anne a écrit le 11 février 2018

      A la maison, je leur ai fait lire la composition en leur demandant ce qu’ils n’aimaient pas :p Z’ont pas su répondre :p

  • Mariloé a écrit le 15 février 2018

    Etant originaire de Lyon, j’ai grandit en mangeant des quenelles sous toutes leurs formes : gratinées au four, grillées à la poêle, dans une sauce tomate ou bisque de homard…
    C’est toujours un plat réconfortant. Et tellement versatile qu’elles peuvent faire le petit repas du soir ou un bon repas du dimanche midi.

    Pour les petits (et les plus grands en redemandent), je fait pocher les quenelles et je les écrase dans une purée de légumes, c’est un délice 🙂

    • Anne a écrit le 15 février 2018

      Merci pour les idées 🙂

  • CUMENER a écrit le 6 mars 2018

    bonjour,
    est-il possible de préparer le plat de quenelles à l’avance et de le réchauffer et comment ?
    merci. françoise

    • Anne a écrit le 6 mars 2018

      perso, je ne le ferai pas. J’aurais peur que ca se dessèche

Sur Facebook
P & P

Répondre à Titebelue Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer