Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

A la découverte du boeuf de Bazas

Produits et Ingrédients Reportages

Boeuf de Bazas chez Daniel Gevaert

Boeuf de Bazas chez Daniel Gevaert

Jeudi dernier je suis allée grâce à Daniel Gevaert, éleveur en bio de vaches de race Bazadaise (et aussi viticulteur), assister à la fête du boeuf gras qui se tient le jeudi précédant le mardi gras à Bazas. Cette commune de Gironde se situe à environ 65 km au sud est de Bordeaux. On y trouve une race particulière de vache, la Bazadaise, utilisée à l’origine comme race de travail. Avec la motorisation de l’agriculture à partir des années 50, elle est réorientée avec bonheur vers la production de viande. On la reconnait à sa robe gris ardoise à nuances charbonnées et au fait que l’entourage des yeux et du museau soit blanc.

Boeuf à l'étable

Boeuf à l’étable

La tradition des Bœufs gras puise ses origines à une époque où Bazas était l’une des premières cités d’Aquitaine et capitale prospère des « petites landes ». Nous sommes en 1283, à cette époque Edouard 1er, roi d’Angleterre règne sur l’Aquitaine. Dans le cadre du partage des pouvoirs avec l’évêque, le Duc décrète que chaque année le 24 juin à l’occasion de la Saint-Jean, les bouchers de Bazas doivent offrir au clergé un taureau. En compensation, les bouchers se voient octroyer alors le privilège de promener leurs boeufs dans les rues de la ville pour le Jeudi gras, invitant les populations locales à se réjouir et à festoyer. Depuis cette date la « Fête des Bœufs Gras » se perpétue.

Qu’est-ce qu’un boeuf gras ?

C’est une boeuf de race bazadaise âgé de 4 ans, qui, les 6 derniers mois de son élevage mange à volonté. Chez Daniel Gevaert, il consomme du trèfle, du foin et du maïs, produits en bio sur la propriété.

Boeuf à la stabulation

Boeuf à la stabulation

Il prend pendant ces quelques mois le tiers de son poids. Le résultat, c’est une chair qui contient du gras mais pas trop, pas comme les boeufs japonais (Mastusaka par exemple). J’ai un peu de mal avec ces viandes que personnellement je trouve vraiment trop grasses. La viande de Bazadaise, elle, est rouge, tendre et son persillé lui procure une saveur exceptionnelle appréciée de tous les gastronomes.

J’ai pu en goûter chez Daniel et son épouse Valérie et je peux vous dire que nous nous somme régalés. Si vous êtes en région Bordelaise et si vous voulez déguster sa production, tout en bio, vous pourrez l’acheter chez So Bio ou encore la consommer au restaurant The MeatPack BBQ (8 rue du Chai des Farines à Bordeaux).

Basses côtes cuites

Basses côtes cuites

Attention à ne pas confondre le boeuf de Bazas et la race Bazadaise

Sous l’appellation boeuf de Bazas, on peut trouver de la blonde d’Aquitaine et non pas la race Bazadaise. Pourquoi ? Parce qu’elle a été sacrifiée à l’abattoir de Bazas. Si vous voulez goûtez ces fameux boeufs de race Bazadaise, il faut qu’il soit bien indiqué « Race Bazadaise« . Là vous avez la certitude. C’est très confusant n’est-ce pas ?

La fête du boeuf gras

Le cérémonial de la fête du boeuf gras commence tôt le matin chez les éleveurs par une toilette soignée. A 12 h 30 heures, place des Tilleuls, se déroule la traditionnelle pesée au milieu des professionnels et curieux, témoins de ce moment crucial.

Décorés de rubans et de couronnes de fleurs, les plus beaux bœufs du cheptel des éleveurs peuvent alors commencer leur défilé dans les rues de la vielle ville, escortés par la foule au son des fifres et des tambours. Le cortège s’arrête devant chaque boucherie pour une aubade et dégustation, puis arrive majesteusement sur la Place de la Cathédrale, où les bœufs sont alignés devant le Présidial.

Boeuf gras de Bazas

Boeuf gras de Bazas

C’est alors le moment pour le Jury composé de 12 professionnels (bouchers, éleveurs et techniciens agricoles) d’observer, de tâter, d’évaluer les bêtes pour décerner trois prix : la conformité aux critères de race, les meilleures aptitudes bouchères, la musculation la plus prononcée.

En fin de journée, de nouveaux membres sont admis dans la Confrérie et un grand banquet clôture la soirée.

Si vous avez la possibilité de goûter cette viande ou de passer par Bazas ce jour là, n’hésitez pas. Un grand merci à Daniel et Valérie Gevaert pour cette belle journée.

Fête des boeufs gras à Bazas

Fête des boeufs gras à Bazas

Daniel Gevaert – 5, La Coste – 33 430 Cazats – Production bio : Viande de bœuf et Vin de Bordeaux supérieur Rouge (Bo’Vin de Bazas et Château Haut Lacoste)

La photo souvenir avec Daniel, Valérie, leur fils Martin, Tim (Restaurants The Meat Pack et la Cagette) et son équipe.

Photo souvenir ©Daniel Gevaert

Photo souvenir ©Daniel Gevaert

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Beatriz a écrit le 10 février 2018

    Bonsoir, super article. Je suis bazadaise vivant en région parisienne et cela fait plaisir d’entendre parler de Bazas et de ces traditions. On y sera la semaine prochaine pour déguster cette viande exceptionnelle !

    • Anne a écrit le 10 février 2018

      C’est vrai que c’est une superbe viande. J’étais ravie de pouvoir y aller, c’était la première fois pour moi 🙂

  • brijoudu93 a écrit le 10 février 2018

    merci pour cet article très intéressant !
    je ne connaissais pas du tout cette tradition et je trouve cela super !
    j’adore les traditions !
    je vais aller me promener sur le site afin de voir comment je pourrai m’en procurer pour pouvoir y goûter !

  • Barbara a écrit le 11 février 2018

    superbe couleur de robe
    de belles bêtes vraiment

    ps rigolo hier à midi côte de boeuf au BBQ (oui vive le BBQ électrique qu’on peut faire en toute saison et à l’intérieur !!

    • Anne a écrit le 11 février 2018

      Nous on fait à la plancha 🙂

      • Barbara a écrit le 12 février 2018

        extra (mais j’ai pas donc ..

        ps ce petit BBQ électrique a au moins…. 15? 20 ans pas cher du tout et bel investissement

        ps pratique si une averse quand tu es dans le jardin !!de toute façon les autres sont interdits ici l’été cf sécheresse

        • Anne a écrit le 12 février 2018

          eh oui je comprends

  • Jeannine a écrit le 11 février 2018

    Beau reportage les bêtes sont superbes et la viande fait envie, j’adore ces morceaux striés de blanc pour moi c’est un signe de tendreté. Bon aujourd’hui ce sera boeuf bourguignon ! plat d’hiver.

  • France (86) a écrit le 11 février 2018

    De très belles bêtes et des éleveurs très investis qu’il faut saluer ; ils savent aussi garder leurs
    traditions et c’est tout en leur honneur
    Merci pour cet article très intéressant et les photos qui l’accompagnent . Un beau moment de
    partage pour nous lecteurs

  • myriam a écrit le 11 février 2018

    Bonjour Anne:

    J’adore les petits producteurs_ toujours de très bons produits!
    Belles traditions, belles découvertes de la région
    Je ne connaissais pas mais mon boucher ne m’en a jamais proposé
    Je ne crois pas qu’il y en ai chez nous!
    Mais ça fait envie
    Merci du partage
    (ps_ j’ai fait connaître ton site à une amie de ma maman)
    C’est souvent que nous parlions de telle ou telle façon d’accommoder une viande ou un légumes et à chaque fois , je faisais référence à une de tes recettes et là , elle me dit » depuis que nous parlons cuisine, dis moi où tu trouves ttes tes recettes » et voilà!
    bonne soirée

    • Anne a écrit le 11 février 2018

      Merci Myriam 🙂 Bon dimanche

  • Pascale a écrit le 12 février 2018

    Super intéressant. J’ai juste une petite question, la viande vient de boeufs uniquement et non de vaches ?

    • Anne a écrit le 14 février 2018

      Ce sont des vaches. Après passage à l’abattoir on appelle cela des boeufs. Va comprendre

  • Laure a écrit le 15 février 2018

    Une fête traditionnelle où j’aimais tellement assister quand j’était enfant ! Et une délicieuse viande que j’aime toujours autant maintenant ! Un délicieux produit local. Merci de le mettre en lumière 🙂

    • Anne a écrit le 15 février 2018

      Avec plaisir Laure 🙂

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 800
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer