- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Fruits rouges

Fruits rouges CC0 pixabay

Fruits rouges CC0 pixabay

Chaque année la France produit 400 tonnes de groseilles essentiellement en Auvergne-Rhône-Alpes, dans le Sud Ouest et dans le val de Loire. Et une centaine de tonnes de mûres en Anjou, dans le Périgord et en Auvergne-Rhône-Alpes. Par ailleurs, 630 585 tonnes de cassis sont récoltées tous les ans au sein de l’Union Européenne, principalement au Danemark, au Royaume Uni, en Pologne et en France. Le coeur de saison des fruits rouges début entre juin et juillet et se termine au début de l’automne.

Comment choisir et conserver les fruits rouges :

A l’achat : Les fruits rouges étant souvent vendus en barquettes transparentes, n’hésitez pas à vérifier, en regardant le dessous du contenant, qu’ils ne sont ni abîmés, ni écrasés et qu’il n’y a aucune trace de moisissure sur les fruits. Ils doivent être d’une belle couleur bien franche. Pour les mûres, choisissez-les plutôt tendres, c’est un gage de maturité.

Après l’achat : Les fruits rouges se consomment rapidement pour mieux profiter de leurs saveurs. Plus vites ils seront réfrigérés après leur achat, plus longtemps, ils se conserveront. Mais pensez à les sortir du froid au moins 30 minutes avant de les déguster pour bénéficier de leurs qualités organoleptiques. Comptez 2 à 3 jours maximum dans le bac à légumes du réfrigérateur pour les fruits rouges les plus robustes (groseilles, myrtilles, cassis, mûres) et 1 à 2 jours seulement pour les framboises, plus fragiles.

Le tour de main :

Alors qu’il faut rincer la plupart des fruits rouges avant dégustation, la framboise fait figure d’exception. Il ne faut surtout pas la laver car elle se gorgerait d’eau et perdrait son goût fruité.

Comment cuisiner les fruits rouges :

Cuits : Soupe de fruits rouges, confitures, muffins, gâteaux, clafoutis, tartes …. les fruits rouges se cuisinent facilement. Idéals pour la pâtisserie on peut également les utiliser en sauce autour d’un gibier, d’un magret de canard ou d’une pintade.

Crus : Sur des pancakes nappés de sirop d’érable ou légèrement saupoudrés de sucre glace, l’acidité et la fraîcheur des fruits rouges offrent un petit déjeuner qui réveille les papilles. On peut également préparer des tartelettes minute en garnissant des biscuits sablés d’un fond de petit-suisse (ou bien de mascarpone, de crème épaisse, de chantilly …), avant d’y déposer des mûres ou des groseilles. Dans le même esprit, tartinez sur un pain brioché du mascarpone et ajoutez-y des framboises et du cassis. Vous pouvez aussi déposer quelques framboises sur un riz au lait maison. Les fruits rouges se mélangent très bien avec des laitages. On peut aussi s’en servir pour dynamiser une salade de fruits ou donner du peps à une salade de crudités comme ce carpaccio de courgettes et groseilles.

Myrtilles (c) Markusspiske CC0 Pixabay

Myrtilles (c) Markusspiske CC0 Pixabay

Simples et efficaces : les myrtilles cristallisées !

Trempez des myrtilles dans du blanc d’oeuf. Roulez-les dans du sucre semoule et laissez-les sécher à l’air ambiant, réparties sur une assiette pendant 2 à 3 heures. Elles sont à croquer.

Enjoy !

D’après un dossier de www.lesfruitsetlegumesfrais.com