- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Pimientos de Padrón

Piments de Padron

Piments de Padron

Le pimiento de Padrón (ou piment / poivron de Padrón) est une variété de piment espagnol bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP – Pemento de Herbon, variété Padron). En général il est vert et d’assez petite taille (5 cm environ). Il est normalement doux mais 10% d’entre eux sont piquants. Le jeu consiste à les manger en les mettant en entier dans la bouche : Des fois tu gagnes et des fois tu perds 😉

Ou, en Galicien, l’aphorisme : Os pementos de Padrón, uns pican e outros non. 
Et en Espagnol : Los pimientos de Padrón, unos pican y otros no (merci Damián)

Pourquoi certains sont doux et d’autres forts ? That is the question

Cela dépend de la quantité d’eau et de soleil reçue par la plante durant sa croissance. Il est dit aussi que si on arrose la plante par le sol, elle produira des piments doux, alors que si on arrose en même temps les feuilles et les tiges, les poivrons seront plus piquants. Mais bon je n’ai pas essayé.

On les trouve souvent à partir de la mi mai et jusqu’en octobre, souvent vendus en sachets :

Piments de Padron (c) Carrefour.es

Piments de Padron (c) Carrefour.es

Faut-il enlever la tige des piments ?

Au début de la saison, il est préférable de l’ôter car elle donne une saveur un peu herbacée aux poivrons. Si vous servez ces piments en accompagnement d’une viande, c’est également mieux de la couper. Si au contraire, vous les consommez comme des tapas, laissez-la, cela sera beaucoup plus pratique pour les prendre.

J’ai découvert ces piments lors d’un séjour dans les Asturies en Espagne.

La recette :

Pimento Padron

Pimento Padron

Pour 4 personnes :

Lavez et séchez les piments. Versez l’huile d’olive dans une poêle. Faites chauffer à feu moyen. Déposez les piments puis faites cuire ensuite à feu moyen vif pendant 5 minutes en retournant régulièrement. Ils doivent être dorés, pas brulés 😉 Saupoudrez de sel de Maldon ou de fleur de sel et servez immédiatement.

Variante : Vous pouvez ajouter une gousse d’ail dans l’huile d’olive pour la parfumer avant de cuire les piments.

C’est un classique de la cuisine espagnole.

Une anecdote que m’a envoyée Damián :

Quand nous sortons dans les bars à tapas, nous avons assez souvent un jeu pour les « pimientos de Padrón » Le premier ou la première qui tombe sur un piment piquant est celui ou celle qui payera l’addition. Il est vrai qu’on peut tricher et faire semblant de manger un poivron doux, mais le plus rigolo est de découvrir qui est celui ou celle qui est en train de manger le piquant. Dès fois cela pique tellement que c’est difficile à cacher…

Bon app’ !