- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

La cuisine mexicaine a le vent en poupe

Nommée patrimoine immatériel de l’UNESCO en 2010, la cuisine traditionnelle mexicaine est reconnue pour être l’une des plus riches et des plus variées au monde. Elle a actuellement le vent en poupe. Lors de la soirée Pinterest de lancement de La Food Revolution où j’ai l’honneur d’être mise en avant, il nous a été révélé que c’était l’une des tendances qui explosait actuellement.

Au-delà des tacos et du guacamole, qui jouissent d’une renommée internationale, les traditions culinaires de tout le pays sont multiples ai-je appris récemment. C’est l’une des destinations qui me fait vraiment envie en ce moment. J’aimerais beaucoup y aller pour découvrir les saveurs, les produits, les traditions.

Trois chefs mexicains dans le top 10 d’Amérique latine

La gastronomie mexicaine n’a jamais été aussi prometteuse et passionnante qu’aujourd’hui. De nombreux chefs, artisans et gourmands redéfinissent sans cesse le sens, l’interprétation et l’expression de la cuisine mexicaine, pour obtenir des saveurs toujours plus surprenantes !

Les chefs cuisiniers contemporains enrichissent en permanence l’univers gastronomique mexicain, en y incorporant des ingrédients venus des quatre coins du monde pour créer une cuisine fusion cosmopolite.

Le classement des 50 meilleurs restaurants d’Amérique latine, qui met à l’honneur chaque année les meilleures tables d’Amérique latine, a sélectionné en 2016 neuf restaurants mexicains, dont trois parmi le top 10. A noter que le N°1 est Virgilio Martinez et le N° 7 Gaston Acurio. J’avais pu rencontrer ces 2 chefs il y a quelques mois au Pérou

La street food : une partie importante du patrimoine culinaire mexicain

Au Mexique la street food, appelée antojitos (« en-cas » en français), est préparée par des vendeurs de rue ou dans des petits marchés traditionnels. Sa culture street food est l’une des plus vastes d’Amérique latine. Forbes a notamment nommé la ville de Mexico parmi les 10 principales villes du monde où manger dans la rue.

Pour découvrir les meilleurs endroits, vous pourrez notamment participer à des food tours. Par exemple à Mexico, le club Tengo Hambre propose une excursion culinaire appelée “Street Food Essentials” qui permet de déguster des spécialités régionales difficiles à trouver à l’extérieur de la ville. Le Club offre une aventure qui inclue 6 dégustations de plats dans des échoppes de rue et la visite de deux marchés de la ville.

Vous pourrez goûter des plats tels que des quesadillas au maïs bleu, des plats en sauce typiques, des tacos al pastor, du pulque (un alcool typique), du chorizo vert de toluqueño, des tacos de canasta y fritanga. Le but est de faire découvrir tout l’aspect social autour de la gastronomie mexicaine ainsi que l’ambiance conviviale et unique dans les rues où se vend la Street Food.

A la découverte de la cuisine traditionnelle mexicaine

La cuisine traditionnelle mexicaine est basée sur des produits issus de l’agriculture du Mexique tels que le maïs, les haricots, et le piment. Les saveurs incomparables de ces plats reflètent l’histoire du pays, dont les secrets se transmettent de générations en générations. En effet, après l’arrivée des Espagnols au Mexique au 16ème siècle, le mélange des connaissances et traditions préhispaniques avec celle venues d’Europe, a permis de créer l’une des meilleures gastronomies traditionnelles, reconnue aujourd’hui dans le monde entier.

1. Le guacamole :

Le guacamole est un classique de la gastronomie mexicaine préparé à base d’avocats. Il tire ses origines de la cuisine précolombienne. Le mot « guacamole » vient du mot ahuacamulli en Nahuatl qui signifie « sauce à l’avocat » ; c’est un dérivé de ahuacti qui signifie « avocat » et mulliqui qui signifie « terre ou sauce ». Il est traditionnellement servi lors de l’apéritif avec des nachos (chips de maïs). (Voir pièce jointe – Recette Guacamole)

2. La tequila :

La tequila est la boisson mexicaine par excellence. Elle est originaire de la ville du même nom dans l’État de Jalisco et est fabriquée par distillation de la plante d’agave. Pour produire ce goût si particulier, la plante doit être récoltée 7 à 10 ans après sa plantation.

La création de la Tequila est un processus qui requiert de l’expérience et un savoir-faire artisanal. Trois classifications de Tequila existent : blanco, reposado, añejo.

Pour une bonne Tequila à déguster, nous vous conseillons de gouter entre autres la Don Julio Añejo, la 1800 Silver ou encore la Don Julio 70. Et si vous souhaitez faire des cocktails, une Tequila Jimador fera l’affaire ! (Voir pièce jointe – Recette Margarita)

3. Les tacos :

Le tacos est l’antojito (en-cas) typique du Mexique et son symbole culinaire le plus populaire. Un tacos est tout simplement une tortilla repliée ou enroulée sur elle-même contenant une garniture, le plus souvent à base de viande et de sauce. Il existe différentes sortes de tacos, les plus courants étant les tacos al pastor (viande de porc marinée aux épices), les tacos de carne asada (viande de bœuf coupée en petits morceaux) ou encore les tacos de carnitas (viande de porc cuite dans sa graisse). Mais on peut trouver également des tacos aux abats (langue, tripes, cervelle) qui sont très appréciés par les Mexicains !

Oups !

Quoi qu’il en soit, c’est une destination dont on a envie de découvrir la gastronomie, les produits, les traditions culinaires.

Enjoy !