- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Et si on faisait des farcis

Légume farcis ©interfel / Philippe Dufour

Légume farcis ©interfel / Philippe Dufour

Traditionnellement, les petits farcis sont réalisés avec de la viande. Qu’il s’agisse d’un reste de poulet rôti, de pot-au-feu, de blanquette ou de rôti de bœuf, tout est bon pour ne rien gaspiller et se régaler ! On peut bien sûr concevoir la farce avec d’autres ingrédients : purée, fromage ou légumes. La recette de farce la plus connue se compose d’un mélange de chair à saucisse et d’aromates (oignon, ail, herbes fraîches).

Pour réaliser des petits farcis, rien de plus simple : coupez le chapeau des tomates, creusez les courgettes ou évidez les poivrons, tout en conservant la pulpe qui peut être réintégrée dans la farce ou dans le plat de cuisson, à côté des farcis. Garnissez ensuite les légumes de farce, saupoudrez de chapelure avant d’enfourner entre 35 et 45 minutes selon la composition de la farce et la taille des légumes utilisés.

Courgettes farcies à l'italienne

Courgettes farcies à l’italienne

Pour varier les plaisirs et raffiner la préparation, remplacez une partie de la chair à saucisse par un peu de veau, de volaille ou de bœuf haché. Pour des farcis végétariens, composez une farce avec un mélange de courgettes, d’oignons, de champignons et de poivrons, auquel vous pourrez ajouter du fromage de chèvre, de brebis, ou bien un mélange de fromage frais et d’herbes si vous surveillez votre ligne. Si vous préférez des tomates farcies au quinoa et au tofu (non pas le tofu dit le reste de la famille 🙂 ), dans ce cas, agrémentez la farce d’herbes fraîches, d‘olives noires dénoyautées et de pignons de pin grillés.

En cliquant ici, vous découvrirez toutes mes recettes de légumes farcis.

Des farcis pour tous les goûts

Les farcis se dégustent aussi bien chauds, tièdes que froids.

Pimiento del Piquillos (c) Stijn Nieuwendijk Licence CC BY-NC-ND 2.0

Pimiento del Piquillos (c) Stijn Nieuwendijk Licence CC BY-NC-ND 2.0

Des farcis même en hiver

Plat d’été par excellence, les petits farcis peuvent se déguster toute l’année, à condition d’utiliser des produits de saison !

En hiver et en automne, on peut farcir des choux avec une préparation à base de porc et de veau ; des champignons avec un mélange de jambon cru, de mozzarella, de tomates et d’olives ou de foie gras pour une version plus festive ! Les pommes de terre, les oignons et les potimarrons se prêtent aussi très bien à l’exercice !

Pommes de terre farcies

Pommes de terre farcies

5 astuces pour bien réussir ses farcis

1. Ajoutez à votre farce de la mie de pain imbibée de lait pour éviter qu’elle ne s’assèche. Pour des petits farcis au poisson, n’hésitez pas à incorporer du mascarpone ou du fromage dans la farce afin qu’elle reste moelleuse.

2. Pour limiter l’eau rendue par les légumes, saupoudrez de chapelure ou de semoule l’intérieur des légumes avant de les mettre au four. Vous pouvez également agrémenter votre farce de quelques grains de riz qui absorberont naturellement le jus.

3. Préparez bien les légumes en les lavant et en les évidant avec un couteau à bout rond ou une cuillère pour ne pas percer la peau.

4. Avant de les garnir, faites précuire certains légumes qui demandent plus de temps de cuisson que la farce tels que les navets ou les gros oignons (sous peine de trouver à la sortie du four une farce “archi-cuite” et des légumes croquants).

5. Pour limiter la coloration des farcis, couvrez-les de papier aluminium en début de cuisson puis ôtez cette protection à mi-cuisson pour qu’ils soient tout de même bien dorés.

Les farcis se déclinent aussi en version sucrée

Il n’y a pas que les légumes qui peuvent être farcis ! Les fruits ont aussi leur mot à dire.

Pommes au four, miel et pain d'épices

Pommes au four, miel et pain d’épices

L’info épate belle mère : Ce plat anti gaspi nous vient de Nice

Les petits farcis, ou “lu farcit nissart” en provençal, viennent de l’arrière-pays niçois. Consommés dès le XIXe siècle, ils permettaient alors aux femmes des campagnes d’accommoder les restes. Elles creusaient les légumes de saison, les garnissaient d’une farce à base de viande cuite et les faisaient gratiner au four.

À l’origine, les petits farcis étaient réalisés avec des restes de daube niçoise, un plat de bœuf longuement mijoté avec du vin et des aromates.

Enjoy !

Source : CP  www.lesfruitsetlegumesfrais.com