- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

L’aventure spatiale de Comtesse du Barry

Jérôme Fourest - Comtesse Du Barry

Jérôme Fourest – Comtesse Du Barry

Lorsque je suis allée à Toulouse à la Cité de l’Espace, j’ai eu la chance de rencontrer Jérôme Fourest, le patron de Comtesse Du Barry, qui m’a raconté la grande aventure spatiale de l’entreprise.

Bonjour Jérôme, peux tu m’expliquer comment tout cela a -t-il démarré ?

Comtesse a accompagné Jean Loup Chrétien en 1988. Il était originaire du sud ouest comme nous.  Nous avions développé à l’époque pour Jean Loup et avec la NASA des plats pouvant monter dans les air et être dégustés par les astronautes en apesanteur. Ils devaient être plus riches en viandes, en matières nobles et sans aucune goutte d’eau.

Vous vous souvenez de quels étaient ces plats ?

Alors nous avions développé 14 recettes avec les soutiens de nutritionnistes, de la Nasa etc. Mais après sélection il n’en est resté que 4 dont du pigeon aux dattes et aux raisins, un gargouillou de légumes avec du jambon et un pressé de canard aux artichauts notamment.

Les plats devaient-ils être plus salés ou plus assaisonnés ?

Pas forcément car le goût dans la navette n’est pas altéré contrairement à l’altitude. Par contre il fallait absolument éviter toute petite inclusion. Notre chef, toujours dans la maison, nous a raconté qu’il avait du éplucher tous les crabes à la main pour qu’il n’y ait AUCUN morceau de carapace. Un travail considérable se rappelle-t-il.

Et comment est arrivée la collaboration avec Jean François Clervoy ?

Eh bien 10 ans après Jean Loup, Jean François, alors jeune astronaute (il participait en 1997 à l’aventure Discovery) contacte Jean Loup Chrétien car il avait entendu dire qu’une marque sympa du sud ouest avait fait des plats pour lui. Jean Loup a donné notre contact et c’est ainsi que Jean François nous a appelé.

Il est donc monté pour sa mission avec des petits plats touts à fait classiques, de ceux que l’on vendait dans nos boutiques. Ils étaient destinés aux repas de fêtes de la mission. Tout le monde avait beaucoup aimé.

Et l’aventure a continué ?

Oui ! Quand il est reparti 2 ans plus tard, il a demandé à ses collègues astronautes s’il y avait des gens qui comptaient emmener de quoi faire un repas de fêtes pour organiser là haut un repas international.  L’américain, le russe, l’anglais ont dit oui 🙂

Il a donc emmené à manger pour tout le monde et n’a mangé lui que du Comtesse du Barry pendant 10 jours.

Et aujourd’hui ? 

Aujourd’hui nous avons conclu ce partenariat avec la Cité de l’espace de Toulouse et sorti une collection spéciale avec des must de la marque.

Merci Jérôme, une chouette aventure !

Un site :  www.comtessedubarry.com