- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Lapin à la bière

Port de la Valette - Malte

Port de la Valette – Malte

Je reviens juste de quelques jours magnifiques passés à Malte. A seulement 2h30 d’avion de la métropole, cette destination européenne, sécure, est un petit paradis à cette saison. Imaginez 26°C, le soleil, la mer, des paysages magnifiques et vous avez une destination idéale pour un break de quelques jours. Peut être avez vous vu si vous me suivez sur Instagram ? En tout cas, cela m’a fait un bien fou !

Côté assiette, la cuisine maltaise est un vrai melting pot : influences arabes, italiennes, anglaises. On peut tout aussi bien y manger des raviolis ricotta épinard que du dundee cake et des gâteaux à la pâte de dattes. Assez étonnant comme ça mais si vous regardez l’histoire de ce petit archipel, cela semble beaucoup plus logique.

L’île ne comporte que 400 000 habitants mais reçoit chaque année 1.6 millions de touristes. Malte importe donc beaucoup d’Espagne, d’Italie, d’Israël pour se nourrir. L’une des spécialités locales est le lapin. Il faut dire que c’est la plus grosse bestiole sauvage qu’on peut y trouver. Aujourd’hui, c’est la plupart du temps du lapin d’élevage que l’on vous sert mais les diverses préparations sont délicieuses : Au vin rouge, avec des légumes, ou encore à la bière comme ici.

En France on consomme de moins en moins de lapin même si la découpe tire encore son épingle du jeu. Peut être parce que le lapin est mignon ?  En tout cas d’un point de vue nutritionnel, la viande est vraiment intéressante : peu de calories et bons apports en omega 3 notamment. Et puis c’est bon et cela change.

La recette du Lapin à la bière, comme à Malte

Lapin à la bière

Lapin à la bière

Pour 6 personnes :

Préparation

Versez l’huile dans une cocotte à feu vif et faites y roussir le lapin une quinzaine de minutes sur toutes ses faces.  Pendant ce temps, épluchez les oignons et ciselez-les. Pelez les gousses d’ail.

Quand les morceaux de lapin sont bien dorés, ajoutez les oignons ciselés, les gousses d’ail écrasées, le thym , le laurier et le 4 épices. Mélangez et laissez cuire à nouveau une dizaine de minutes, toujours à feu assez vif.

Mouillez avec la bière et profitez-en pour bien décoller les sucs de cuisson. Terminez en ajoutant environ 750 ml d’eau Le liquide de cuisson doit arriver à mi hauteur du lapin. Laissez ensuite mijoter à feu doux, à découvert, pendant une trentaine de minutes. Goûtez, poivrez et si nécessaire, salez.

Délicieux !

Je vous glisse une photo bonus (si beau non ? ) :

Malte

Malte

informations pratiques : 

Et merci encore à  Adeline et Guillaume 🙂