- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Cocktail : The Singapore Sling

Créé par son barman de l’époque, Ngiam Tong Boonn, en 1915, le Singapore Sling est le cocktail emblématique de l’hôtel Raffles, un des hôtels mythiques de Singapour. L’endroit était à l’époque un lieu de rencontre pour les gens de la bonne société. Si ces messieurs pouvaient sans problème y déguster un verre de whisky ou de gin, les dames, elles, ne pouvaient consommer d’alcool selon l’étiquette. Seuls le thé ou les jus de fruits leur était permis.

C’est là que Ngiam eut une idée de génie en créant ce cocktail qui ressemble à un jus de fruit (couleur rose) mais qui n’en est pas un. C’est l’inverse du Canada dry pour ceux qui se souviennent de la pub.

Canada Dry est doré comme l’alcool, son nom sonne comme un nom d’alcool… mais ce n’est pas de l’alcool.

Un vrai coup marketing à l’époque et un succès immédiat !

Comment faire un Singapore Sling

Pour un verre

Mettez tous les ingrédients dans un shaker. Ajoutez une dizaine de glaçons et secouez. Remplissez votre verre de 7 ou 8 cubes de glace. Arrosez avec le contenu du shaker (à travers une petite passoire pour ne pas que les glaçons du shaker tombent sur les glaçons du verre). Sur une brochette piquez un morceau d’ananas et une cerise confite et déposez-la sur le verre.

Il ne vous reste plus qu’à servir et à vous régaler.

La recette en vidéo

Tchin !

L’info bonus :

Si vous buvez ce cocktail au bar de l’hôtel Raffles, vous serez étonnés de voir le sol de cet endroit chic jonché d’épluchures de cacahuètes. La tradition veut en effet qu’une fois décortiquées, on jette les déchets par terre.  C’est d’ailleurs le seul endroit de Singapour où vous pourrez jeter quelque chose par terre, le gouvernement voyant en effet cela d’un très mauvais oeil ailleurs. L’amende si vous vous débarrassez d’un papier de bonbon sur le sol démarre à 300 dollars pour atteindre 1000 dollars pour  par exemple un sac plastique ou un gobelet en carton. Cela ne rigole pas.

Enjoy !