- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

L’île des oubliés – Victoria Hislop

Comme vous le savez j’étais en Crète la semaine dernière, à Elounda plus précisément, juste en face de l’îlot de Spinalonga. Quand j’étais venu cet été dans la région en vacances en famille, beaucoup d’entre vous m’avaient conseillé la lecture de L’île des oubliés de Victoria Hislop.

Je vous avais écouté et avais dévoré cette histoire basée sur des faits réels. Pour ceux qui ne connaitraient pas le roman, voici le résumé :

L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux… et son arrière-grand-mère y aurait péri.

Bouleversant plaidoyer contre l’exclusion, L’Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d’exemplaires, a conquis le monde entier.

J’avais vraiment passé un très bon moment avec le livre et malheureusement, nous n’avions pas eu le temps cet été de visiter Spinalonga. Nous logions dans une autre partie de l’île, mais la semaine dernière, à l’occasion d’un voyage presse Aegean/DiscoverGreece, j’ai pu prendre le bateau, débarquer et franchir le tunnel.

Comme je sais que vous êtes nombreux à avoir comme moi lu et aimé le livre, je voulais juste partager avec vous quelques photos. J’avoue avoir été émue par cet endroit dont on sent le passé chargé de tristesse. Même sous le ciel bleu crétois, il y avait comme une lourdeur, une angoisse que ma collègue anglaise, Ms Marmite et moi avons ressenti.

Le livre :

Bonne journée !

Crédits : Shutterstock