- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Physalis – Amour en cage

Physalis, amour en cage, lanterne chinoise, lanterne japonaise, cerises de terre, groseilles du Cap, coqueret du Pérou, tomatillo etc. : Les appellations ne manquent pas pour ce fruit hautement décoratif, parfois toxique, parfois comestible à maturité selon les variétés. En France, on en dénombre trois :  le physalis du Pérou, le physalis à goût de prune et le physalis mexicain (tomatillo).

Le physalis se prépare en moins de cinq minutes. Vous pouvez l’accommoder facilement, nature ou poêlé, en accompagnement de vos plats ou en mignardise. Voici quelques astuces pour cuisiner le physalis.

Comment préparer le physalis ?

Il suffit :

Et hop, c’est prêt. Vous pouvez ensuite utiliser les physalis entiers, ou bien simplement coupés en deux.

Peut on cuire le physalis ?

Il se prête plus à une dégustation « à la croque » qu’à des préparations chaudes. Vous pouvez cependant les faire revenir quelques minutes à la poêle, avec une noisette de beurre, pour accompagner poissons et volailles.

Et pour varier les recettes, pourquoi ne pas utiliser des physalis :

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes avec des physalis.