- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Framboises : le b.a-ba

Framboises (c) And-One shutterstock

Framboises (c) And-One shutterstock

La bonne nouvelle du jour est que la framboise fait partie des fruits les moins caloriques, seulement 45,1 kcal pour 100 g. On peut donc s’en délecter sans arrière pensée. La pleine saison court d’avril à octobre.

Comment choisir les framboises 

Faites déjà attention à ce qu’elles ne soient pas abîmées dans les barquettes. Sachez de plus que la framboise ne mûrit plut après la cueillette et que sa couleur n’est pas toujours signe de sa maturité, cela dépend des variétés. Sur les étals, vous en rencontrerez plusieurs. Habituellement rouges, certaines peuvent être jaunes, orange, ambrées, noires – à ne pas confondre avec la mûre – ou blanches. La chair du fruit est sucrée, suave et acidulée.

Sa consistance doit être ferme et charnue et  sa peau veloutée.

Il existe 2 variétés principales :

Comment conserver les framboises

Les fruits étant très fragiles, conservez-les maximum 24 heures. Il faut mieux en racheter plus souvent que de les voir se détériorer. Si vous en avez beaucoup (si vous avez des framboisiers), vous pouvez les congeler, telles quelles ou en coulis ou en faire des confitures.

Framboises (c) Mladen Kostic shutterstock

Framboises (c) Mladen Kostic shutterstock

Comment consommer les framboises

Les grignoter juste comme cela est un petit délice. Je crois que c’est ce que je préfère. La framboise se prête aux principaux modes de cuisson. Comptez :

Framboises ©Serhiy Kobyakov shutterstock

Framboises ©Serhiy Kobyakov shutterstock

Le saviez-vous ?

La Corrèze est l’une des principales zones de production de framboises. A la fin des années 1950, elle y est introduite afin de se substituer à l’élevage bovin, alors en difficulté. Depuis, les retombées commerciales sont au rendez-vous et le nombre de producteurs progresse.

Un peu d’histoire

Une légende grecque raconte que la framboise, très prisée des dieux de l’Olympe, est née sur les pentes du Mont Ida, en Crète, d’où son nom : Rubus idaes, littéralement : « la ronce de l’Ida ».

Framboises (c) Alena Haurylik shutterstock

Framboises (c) Alena Haurylik shutterstock

Entre histoire et légende

En réalité, le framboisier est originaire des zones montagneuses d’Europe occidentale, où il existe toujours à l’état sauvage. Lors de vos prochaines vacances à la montagne, vous aurez peut-être la chance de trouver des framboises dans les sous-bois. Le framboisier sauvage est en effet toujours présent dans les Alpes, les monts d’Auvergne et les Vosges.

XIXe siècle : la framboise devient un fruit de bouche

A la Renaissance, la framboise fait peu à peu son entrée dans les jardins. Sélectionnée depuis plusieurs siècles afin de la rendre plus robuste et plus prolifique, elle se bonifie au fil du temps.
En France, on ne croque cependant cette savoureuse baie qu’au XIXe siècle. Elle était jusque-là surtout cultivée pour son parfum et ses vertus médicinales, ainsi que pour la fabrication de boissons.

La culture commerciale de la framboise se développe à partir des années 1950. (source : Les fruits et légumes frais)

Framboises (c) Aksenya shutterstock

Framboises (c) Aksenya shutterstock

Cliquez ici pour des recettes avec des framboises.

Bon appétit !