- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Carole Ruta et Ian gray – Chutneys et confitures

Carole Ruta - South Coast Providores

Carole Ruta – South Coast Providores

Elle s’appelle Carole Rufa, je l’ai rencontrée à l’automne dernier en Australie et j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette femme généreuse qui fait des confitures, des chutneys et tout un tas d’autres choses absolument délicieuses et incroyables. Elle est basée en Nouvelles Galles du Sud, je vous montre sur une carte où est-ce.

Nouvelles Galles du Sud

Nouvelles Galles du Sud

Pas la porte à côté n’est ce pas ?

J’ai eu envie de vous la présenter et qu’elle nous parle de son métier. Finalement, même s’il on habite à l’autre bout du monde, on se ressemble beaucoup 😉

Carole, vous faites ici, avec votre mari Ian, des conserves, des confitures et des chutneys incroyablement bons, pouvez vous nous dire comment tout a commencé ?

J’ai toujours été intéressée par la nourriture. Je crois qu’on peut dire que cette passion coule dans mes veines. Mon père était un grossiste en épicerie en Angleterre où je suis née et ma mère était une bonne cuisinière. Nous faisions pousser nos propres fruits et légumes et ma mère préparait des confitures et des conserves.

Mais c’est suite à un séjour en France en tant que jeune fille au pair que je me suis passionnée pour la cuisine.

Quel est votre parcours ?

J’ai d’abord travaillé dans le domaine du vin puis ensuite celui de la restauration. A la suite de cela j’ai eu envie de partager et transmettre et ai donc écrit plusieurs livres de recettes : Le premier était entièrement consacré aux tomates et le second aux pommes de terre. Quant au troisième, Fusion – The Watermark Cookbook, c’est celui dont je suis la plus fière. Je l’ai réalisé avec Kenneth Leung, un chinois de Hong Kong qui a beaucoup pratiqué la cuisine française.

Nous avons passé beaucoup d’heures ensemble à parler nourriture, recettes et ingrédients. J’ai ensuite mis tout cela au propre et ai tout testé à la maison. Ma fille Nicola a adoré cette période pendant laquelle nous goûtions et écrivions les recettes.  Nous avons été tristes quand cela s’est terminé.

Pourquoi vous vous êtes orientés sur la conserve ?

Nous avons un très beau terroir ici sur la côte sud et la nourriture pousse en abondance. Comme je déteste gaspiller, j’ai trouvé que réaliser des conserves était un bon moyen de garder les fruits et légumes de saison.

Marmelades -  South Coast Providores

Marmelades – South Coast Providores

Comment avez vous appris ? 

En travaillant avec des chefs formidables, pendant des années. Et puis aussi en lisant et en expérimentant beaucoup.

D’où vient votre inspiration ?

Je la trouve grâce aux marchés, aux produits de saison, aux livres de recettes et aux magazines culinaires ! J’adore créer de nouvelles combinaisons de saveurs et tester de nouveaux produits. Un de mes livres favoris est celui de Christine Ferber sur les confitures. Elle a des mélanges incroyables et sa méthode de préparation des confitures donne les meilleurs résultats. Nous utilisons sa méthode pour toutes nos conserves

Confiture -  South Coast Providores

Confiture – South Coast Providores

En France nous n’avons pas beaucoup de chutneys et de relish, c’est même un peu difficile pour nous de comprendre la différence entre les 2. Pouvez-vous nous expliquer ? 

Dans un chutney il y a plus de morceaux (des petits bouts de légumes par exemple) alors qu’un relish est plus moelleux, plus tartinable.

Combien de produits différents commercialisez-vous ici dans votre magasin ? 

Environ une centaine chaque année. Beaucoup de nos clients viennent nous voir avec un panier de fruits ou de légumes tels des tamarillos, des oranges sanguines ou des Feijoa, un fruit de Nouvelle Zélande dont le goût oscille entre l’ananas, la pêche et le kiwi.
A partir du moment où nous avons au moins 2 kg d’un fruit nous en faisons quelque chose. Nos meilleures ventes ? Un confiture bio de rhubarbe, une de fraises et un relish de betteraves et vin rouge. Nous avons reçu beaucoup de récompenses pour ces produits. Tout est fait maison, à la main.

Australie ©Petr Kratochvila shutterstock

Australie ©Petr Kratochvila shutterstock

Pour en savoir un peu plus sur les australiens, pouvez-vous me dire s’ils cuisinent à la maison ? 

Les gens prêtent de plus en plus attention à la provenance de leur nourriture, cette tendance touche même les jeunes. Il y a ici de nombreux show culinaires à la télé et également de plus en plus de marchés fermiers à travers le pays. Tout cela pousse les gens à cuisine davantage à la maison.

Est ce qu’ils prennent le repas tous ensemble ? 

On trouve de tout enAustralie, que ce soit des amateurs de Junk food aux passionnés de nourriture santé. De par notre diversité ethnique, je dirai que prendre le repas en famille est encore une chose très importante en Australie.

Repas Australie ©Milleflore Images shutterstock

Repas Australie ©Milleflore Images shutterstock

Diriez-vous qu’il y a un vrai intérêt pour la nourriture en Australie.

Absolument. Et comme je le disais plus haut, le nombre d’émissions de télévision sur le sujet (australiennes et étrangères) a généré un nouvel intérêt concernant le contenu de l’assiette. Les gens sont aussi très conscient de l’impact de la nourriture sur la santé.

Merci beaucoup Carole. 

Dans quelques jours, je partagerai avec vous une de ses recettes !

South Coast Providores – 89 Queen St, Berry – Nouvelle Galles du Sud, Australie

Une page Facebook : South Coast Providores
Un site web : South Coast Providores