- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Combien coûte une cuisson au four

Four ©Amy Johansson shutterstock

Four ©Amy Johansson shutterstock

Chaque fois que je mets une recette avec une cuisson longue au four, il y a toujours un internaute pour dire :

Les cuissons longues, c’est cher !

Mais est-ce vraiment le cas ou pas ? J’ai décidé de faire le calcul, comme ça, hop, on saura une bonne fois pour toutes et puis c’est tout.

Sur le site de l’ADEME, (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), dépendant du Ministère du développement durable j’ai pu trouver (merci Alain) qu’en moyenne, un four consommait 300 kwh/an (pour 4 cuissons/semaine). J’ai trouvé sur internet des chiffres plus bas, peut être plus récents mais j’ai choisi de privilégier le site de l’Ademe.

Moyenne des consommations d'énergie par type d'appareil - source ADEME

Moyenne des consommations d’énergie par type d’appareil – source ADEME

Sur le site de l’EDF, j’ai pu trouver le prix du kwh : 0,1440 €

Prix du KWh TTC en 2015

Prix du KWh TTC en 2015

Nous arrivons donc à une dépense moyenne par an de 300 x 0,1440 € soit : 43,20 euros/an.

Votre four vous coûte donc en moyenne 43,20€ par an soit 83 centimes d’euros par semaine ou 20 centimes par utilisation.

Alors s’il vous plait, ne me dites pas que les cuissons longues, c’est cher. Vu le type de morceaux de viande utilisé pour ces cuissons, vous vous y retrouvez en plus sur le prix d’achat.

J’en profite pour vous faire un petit rappel sur l’importance des classes d’énergie quand on achète un appareil électroménager.

Classes d'énergie

Classes d’énergie

En effet, s’il est récent il consommera beaucoup moins d’électricité qu’un modèle ancien mais attention, des équipements de même génération peuvent être plus ou moins gourmands.

Comment différencier les économes des dépensiers ?

L’étiquette énergie renseigne sur les consommations des différents modèles: elle est devenue un outil indispensable pour bien choisir un équipement électroménager.  Trois classes supplémentaires (A+, A++ et A+++) sont apparues récemment pour affiner la différenciation des produits les plus efficaces.

Je ne sais pas si vous les aviez vues ?

Qu’est ce que cela change ? 

Toujours sur le site de l’ADEME, j’ai pu lire que les économies d’énergie réalisables avec les appareils de classe A et plus étaient loin d’être anecdotiques. La classe A+++, qui apparaît sur la nouvelle étiquette énergie pour les appareils de froid (réfrigérateurs, congélateurs, caves à vins, appareils de réfrigération à absorption), les lave-linge, les lave-vaisselle et les sèche-linge, signale les appareils qui consomment de 30 à 60% d’énergie de moins qu’un appareil classé A.

Vous savez tout  !