Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Figues

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Figues © natalia bulatova shutterstock

Figues © natalia bulatova shutterstock

Le figuier est un arbre haut de 5 à 10 mètres, présent sous les climats méditerranéens. Seuls les figuiers femelles produisent des figues comestibles, les figues issues des mâles n’ont qu’une vocation reproductive et ne peuvent pas être mangées.

Vous le saviez  ?

Moi pas du tout avant que je cherche des infos sur les figues.

Figuier (c) Katsiuba Volha shutterstock

Figuier (c) Katsiuba Volha shutterstock

Autre chose que j’ai apprise, c’est qu’en réalité, les figues ne sont pas des fruits ! Ce sont des « réceptacles », qui portent à l’intérieur les vraies fleurs, à chacune desquelles succèdent les véritables fruits. Ceux-ci sont les minuscules grains qui craquent sous la dent, les akènes

3 è originalité, la reproduction :  Dans la nature, il ne peut être pollinisé que par une minuscule guêpe, le blastophage. De son côté, l’insecte ne peut se reproduire que grâce à la fructification du figuier. Autrement dit, aucun des deux n’existerait sans l’autre !

Les figuiers mâles produisent le pollen, indispensable à la perpétuation de l’espèce. Mais, s’ils s’en tenaient là, il n’y aurait pas de fécondation possible. En effet, les fleurs femelles, fermées hermétiquement dans les figues, n’auraient aucune chance de recevoir le pollen via le vent et d’être fécondées. C’est là où entrent en scène les blastophages, si petits qu’ils peuvent se faufiler, chargés du pollen du figuier mâle, jusqu’à la fleur.

Les différentes variétés de figues

Blanche, noire, grise, violette, bicolore… Il existe de très nombreuses variétés de figues, dont plusieurs dizaines s’épanouissent en France.

Figues (c) Keith Mc Duffy CC BY 2.0

Figues (c) Keith Mc Duffy CC BY 2.0

On distingue deux groupes de figuiers domestiques : les unifères, dont on récolte les fruits une fois par an et les bifères, offrant deux récoltes dans l’année, en juillet et en octobre.

  • Les variétés unifères : La plus renommée en France est la figue de Solliès, qui doit son nom à Solliès-Pont (Var), municipalité connue pour être la « capitale de la figue ». Elle est protégée par une appellation d’origine contrôlée (AOC) et une appellation d’origine protégée (AOP). La Blanquette ou Marseillaise, figue dite « blanche », est dotée d’une peau vert pâle et d’une chair rouge bien sucrée.
  • Les variétés bifères : La Dauphine ou Boule d’Or. Dès juin, c’est l’une des premières variétés à parvenir sur nos étals. Parmi les variétés bifères, on compte également la Goutte d’or de Nice, la Noire de Caromb et la Noire de Bursa.

Conseils d’achat :

La figue doit être à la fois ferme et charnue, la présence d’une petite gouttelette laiteuse à sa base est signe de fraîcheur. Choisissez-la parfumée et à point, car une fois cueillie elle ne mûrit plus. Il existe 750 variétés de figues distinguées selon leur couleur : blanches (peau jaune verdâtre), noires (violettes à noires), grises (gris violacé) ou bicolore (allant du vert jaune au brun).

Conseils de conservation :

Les figues sont des fruits fragiles, à consommer idéalement peu de temps après l ‘achat. On peut toutefois les conserver 4 jours à l’air libre dans une corbeille à fruits ou bien jusqu’à 8 jours au réfrigérateur, même si la figue apprécie peu le froid.

Conseils de préparation :

Les figues fraîches se dégustent souvent nature, non rincées et non épluchées, simplement essuyées avec un linge propre ou avec du papier absorbant pour éviter que leur peau ne se gorge d’eau et se déchire. En fonction des goûts, le pédoncule, où la peau est légèrement plus épaisse, s’ôte facilement au couteau. Si elles sont appréciées telles quelles, elles se marient également très bien avec d’autres saveurs (fromage, menthe, miel, glace vanille, magret, jambon etc.)

L’astuce en plus : Si vous conservez des figues au réfrigérateur, enveloppez-les, car elles absorbent facilement les odeurs et sortez-les au moins 30 minutes avant de les consommer pour qu’elles retrouvent tous leurs arômes.

 

La figue en bref

  • Production française à destination du frais : 3000 tonnes
  • Bassins de production : PACA, Languedoc Roussillon
  • Disponibilité : De juin à novembre
  • Pleine saison : De juillet à octobre
  • Nutrition : 100g de figues représentent 66,8 kcal

Cliquez ici pour des recettes avec des figues

Source : Calendrier Aprifel

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • carine a écrit le 7 janvier 2017

    dis moi si tu as reçu regarde si certaines figues te conviennent

P & P

Répondre à Anne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 000
followers
Pinterest
459 800
followers
Instagram
45 500
followers
Fermer