- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Veau Marengo

Amis de l’internet mondial,

Je vous le dis de suite, les recettes vintage (un peu désuètes) reviennent à toute vitesse. Comme dans la mode, la vraie, où l’on voit revenir les tendances des décennies passées, le contenu de l’assiette évolue.  En temps de crise on aime retrouver les valeurs rassurantes du passé et l’alimentation en fait bien sur partie. Comme une madeleine de Proust on replonge ainsi en enfance via un soufflé au fromage, un canard à l’orange, un cocktail d’avocat au crabe  ou encore une salade de chèvre chaud suivant la décennie où l’on est né.

D’ailleurs au moins 2 livres de recettes sortent sur le sujet : Retour vers la cuisine de Claire Pichon et La cuisine Vintage de Martine Lizambard.

Le veau marengo est pour moi l’une de ces recettes vintage qu’il me semble avoir toujours vue et dont j’ai moi aussi envie en ce moment.

Mais d’où vient le nom de la recette vous demandez-vous ?

Sachez qu’à l’origine, le cuisinier de Napoléon appelé Dunand avait créé cette recette pour célébrer une victoire de Bonaparte sur les Autrichiens près d’un petit village du piémont Italien appelé Marengo.

La préparation initiale était réalisée avec du poulet à la place du veau, des écrevisses à la place des champignons et des oeufs frits à la place des oignons et du vin blanc.  Napoléon aima et en redemanda. Seulement voilà ma pauvre Lucette, Dunand n’avait plus les ingrédients. Il bidouilla donc avec les ingrédients du bord,  fit les modifications dont je vous ai parlées et croisa très fort les doigts.

Napoléon ne devant pas être très observateur et n’ayant pas d’internautes (ahah) lui parlant des VRAIES RECETTES, ne fit pas la différence et continua de demander cette fameuse recette sur sa table.

C’est celle ci que je vous livre aujourd’hui !

Pour 6 personnes

Farinez la viande. Le plus simple mettez-la dans un sac plastique propre et sans trou, ajoutez la farine et secouez.

Dans une cocotte, mettez le beurre et l’huile. Faites chauffer, et, quand le beurre est fondu, faites colorer les morceaux de viande à feu vif. Ils doivent bien roussir.

Pendant ce temps, épluchez les carottes, les échalotes, l’ail. Lavez-les et coupez-les en rondelles pour les carottes et en petits dés pour les échalotes et l’ail. Coupez le céleri en lamelles. Passez rapidement sous l’eau le thym et le laurier.

Quand la viande est colorée, ajoutez dans la cocotte les rondelles de carottes et les échalotes ciselées. Mélangez. Ajoutez ensuite le concentré de tomates, le vin blanc, l’eau très chaude, l’ail, le thym, le laurier, le sel et le poivre . Mélangez bien.

Ensuite 2 possibilités pour la cuisson du veau marengo : 

Pendant ce temps, nettoyez les champignons. Coupez-les en lamelles. Faites-les sauter avec une noix de beurre et le jus de citron. Quand la cuisson du veau est terminée, ajoutez les champignons cuits.

Servez avec du riz, des pommes vapeur ou encore des pâtes.

Succulent !