- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Pain aux flocons d’avoine en cocotte

J’aime beaucoup ajouter des flocons d’avoine dans le pain. Ils apportent un moelleux incomparable. Pour cette recette de pain en cocotte, j’ai voulu tester la technique de l’autolyse.

Autolyse ? Koikesse ?

C’est tout simplement pétrir la farine et l’eau et faire reposer la pâte environ 30 minutes avant d’ajouter le sel et la levure.

L’intérêt de l’autolyse, si j’en crois le site Technoboulange, c’est qu’elle permet d’assouplir le tissu glutineux et de modifier la texture des pâtes.

Toujours selon le même site, voici ses avantages

Et ses inconvénients :

J’ai donc eu envie d’essayer et au final, je trouve qu’il faut réduire la quantité de levure utilisée par rapport à une technique classique. Normalement pour un pain comme ci dessous, j’aurais mis 1,5 cuillère à café de levure et là, 1 cuillère à café suffit.

Pour un pain il vous faut

Versez l’eau tiédie, la farine et les flocons d’avoine dans le bol de votre robot pétrisseur, dans la cuve de votre MAP ou dans un saladier.

Pétrissez une dizaine de minutes puis laissez reposer 30 minutes.

Au bout de 30 minutes, ajoutez la levure de boulanger déshydratée et le sel. Le pâton n’a pas changé au niveau visuel.

Pétrissez une quinzaine de minutes (à la main, machine ou robot) et laissez lever 1h15 heure à température ambiante.

Dégazez ensuite la pâte et formez une boule. Mettez-la dans une cocotte tapissée de papier cuisson.

Laissez lever à nouveau pendant 30 minutes à température ambiante.

Faites les grignes, fermez le couvercle de la cocotte, puis enfournez dans un four froid. Mettez le thermostat à 240°C, chaleur tournante et laissez cuire 40 minutes.

La mie est très douce, très tendre, un peu comme un pain de mie.

Très bon et très moelleux.