- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Une journée dans le désert – Abu Dhabi

Quand vous êtes dans Abu Dhabi, en plein cœur de la ville avec des buildings comme dans n’importe quelle grande ville du monde, vous avez peine à croire que vous êtes aux portes du désert. Et pourtant, il suffit d’un peu plus d’une heure de voiture pour aller visiter des élevages de chameaux en plein milieu des dunes.

– Des élevages de chameaux ? Mais pour quoi faire ?
– D’abord pour le lait, ensuite pour la viande et enfin pour les courses. Nous nous avons les courses de chevaux, ici il y a les courses de chameaux.

Sur le bord de la route, en nous rendant à l‘Arabian Nights Village, nous voyons nos premiers chameaux, en l’occurrence une chamelle et on petit.

Chamelle et son petit

Chamelle et son petit

Vous pouvez voir que ses mamelles sont cachées par un tissus. C’est pour ne pas que le bébé chameau prenne tout le lait. Une partie sert pour sa nourriture mais une autre partie est collectée par l’homme.

Chamelle en gros plan

Chamelle en gros plan

Chaque fois que je vois un chameau je pense à Coluche dans Banzaï ! Au fait ne me dites pas c’est un dromadaire ou c’est un chameau, ici, à Abu Dhabi, cela s’appelle camel (in english in the text).

Les fermes d’élevage sont rudimentaires. Quelques fils barbelés, quelques piquets, un peu de tôle ondulée et zou. Il faut dire que les chameaux sont dans le désert, vont manger ce qu’ils peuvent trouver, et le soir, ils rentrent seuls à la ferme, attirés par la bonne odeur du souper (je blague).

Le soir la caravane retourne à la ferme

Le soir la caravane retourne à la ferme

En effet, à la ferme ils sont nourris avec du foin. Ce qu’ils trouvent dans le désert ne suffit pas. Il faut dire qu’il n’y a vraiment pas grand chose.

Rien à manger

Rien à manger

A part visiter les élevages de chameaux, vous pouvez aussi grimper sur leurs dos pour une ballade (j’étais super contente d’en descendre), même si au final, j’ai trouvé cela plus confortable qu’un cheval :

Shahaan

Mon nouvel ami, Shahaan le chameau

Une autre activité proposée dans le désert, on n’arrête pas le progrès, c’est le sand surfing à savoir le surf sur sable. Vous en rêviez, ils l’ont fait. J’avoue que je n’ai pas essayé mais ma collègue indienne, Shruti, a été courageuse et s’est lancée. Juste dingue !

Sand surfing

Sand surfing

Enfin, à l’Arabian Nights Village, vous pouvez essayer les tatouages au henné. Voici celui de Bindi, ma collègue chinoise :

Tatouage au henné

Tatouage au henné

Une journée complètement hors du temps au milieu de nulle part. Vraiment dépaysant !

Desert de Razeen

Desert de Razeen

Pour plus d’informations : Arabian Nights Village

Une adresse ? Non, mais une carte, c’est ici : Carte pour aller à Arabian Nights Village (clic).

Enjoy !