- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Soupe Miso

Une fois que l’on sait comment faire le dashi, le bouillon de base de la soupe miso, le reste n’est plus qu’une formalité.  Encore faut il avoir les autres ingrédients sous la main à savoir l’algue wakamé, le tofu et le miso.

Mais qu’est ce que le miso ?

C’est de la pâte de soja fermentée. Le miso est l’un des ingrédients fondamentaux de la cuisine japonaise ; C’est un mélange de graines de soja cuites écrasées et d’orge, riz ou blé, dans lequel on incorpore un agent de fermentation (un champignon), de l’eau et du sel.  Selon son degré de fermentation, la couleur du miso peut aller de blanc crème au brun chocolat, du plus au moins doux, explique Clea dans son livre Cuisiner les ingrédients Japonais. Il est plus facile pour découvrir le miso de commencer par un miso de couleur brun clair non pasteurisé, facile à employer. Il  s’achète dans le rayon japonais des épiceries asiatiques et dans les magasins bio. Si je suis les conseils de Clea toujours, vous pouvez choisir un miso de tradition 100 % japonaise (Celnat) ou bien un miso fabriqué en France par Danival, véritablement délicieux. Au Japon, le miso est reconnu comme aliment santé voire alicament. Il contient tous les acides aminés essentiels et est riche en vitamine B et en enzymes.

Bergeou m’a envoyé la photo du sien :

Voici pour la pâte miso. Voyons maintenant l’algue wakamé. Originaire du Pacifique et de la mer du Japon le wakamé est une algue ayant de grandes vertus nutritives :  riche en fibres, en particulier solubles, elle contient aussi beaucoup de calcium, et de vitamines (B1 et B3). Elle s’achète en général déshydratée et on la trouve dans les épiceries asiatiques et/ou bio. Elle se cultive maintenant aussi en Bretagne.

Le Tofu pourrait être décrit comme un fromage de soja. Vous trouverez tout ce que vous vouliez savoir sur le tofu dans ce billet : Le b.a-ba du tofu (clic). Il s’achète au rayon frais des épiceries bio ou asiatiques. Voici à quoi il ressemble (pour la variété tofu ferme qui nous intéresse) :

Je ne suis pas très fan de tofu car c’est très fade mais dans la soupe miso, coupé en petits dés et en petites doses, j’aime bien.

Pour 500ml de soupe miso il vous faut :

Coupez le tofu en petits cubes (8mm par exemple)

Faites-en chauffer 500ml de dashi (ne faites pas bouillir). Ajoutez les 100g de tofu  coupé en dés. Au bout de 2 minutes, ajoutez  le miso blanc. Mettez-le dans dans une petite passette que vous trempez dans le dashi chaud et mélangez pour bien le diluer. Ajoutez les algues wakame et si vous aimez la ciboulette.

C’est prêt, il ne reste plus qu’à servir.

Comme vous pouvez le constater, une fois que l’on a les ingrédients, c’est tout simple à faire !