- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Nouvelle bouteille Croix de Beaucaillou signée par la créatrice Jade Jagger

Bruno Borie - Jade Jaegger et Croix de Beaucaillou

Bruno Borie – Jade Jaegger et Croix de Beaucaillou

J’avais assisté à  la soirée de lancement de cette bouteille pendant Vinexpo.  Invitée la veille ou l’avant veille, j’avais couru les magasins pour trouver quelques accessoires collant au dress code (bohemian chic si je me souviens bien).  Le vin avait coulé à flots, le buffet signé si je me souviens bien par le jeune chef du Pullman Aquitania Frédéric Coiffé, était à tomber et le tout était suivi d’un concert privé du groupe Hangar. Jade Jagger était sculpturale et  impressionnante 🙂 Bref, tout ça pour dire que ça y est, le vin est sorti !

Bruno-Eugène Borie, propriétaire du Château Ducru-Beaucaillou, s’est associé les talents de la créatrice très «tendance» Jade Jagger pour revisiter le packaging (logo, étiquette, capsule) de sa Cuvée Prestige «Croix de Beaucaillou».

Avec ce nouvel habillage, Bruno-Eugène Borie porte la touche finale au repositionnement ambitieux de cette grande cuvée qu’il a entrepris en 2005 sur la base d’une sélection de terroirs spécifiques de Ducru Beaucaillou situés dans l’épicentre de l’appellation Saint Julien. Cette nouvelle parure luxueuse aux accents baroques byzantins habillera, dès les fêtes de fin d’année 2011, une série limitée du millésime 2009. Elle sera généralisée à compter du millésime 2010 qui sera offert cette année en primeur pour livraison fin 2012.

Mettre en valeur, en adoptant un style résolument contemporain, les qualités de cette cuvée tout en révélant l’histoire prestigieuse de Ducru Beaucaillou, tel a été le parti pris créatif de Jade Jagger. Ainsi, le décor doré et lumineux sur fond noir profond reflète avec élégance la magnificence du Second Empire au cours duquel Ducru Beaucaillou, fondé plus d’un siècle auparavant, acquit ses premières lettres de noblesses au travers du classement de 1855.

Quant aux feuilles d’acanthe finement ciselées qui s’entrelacent autour de la silhouette du Château, elles font référence aux motifs des croix byzantines, clin d’oeil à la Princesse Marie Caradja de Constantinople, qui, avec son époux Nathaniel Johnston, remodela totalement le château à la fin du XIXème pour lui donner son apparence actuelle, lui ajoutant ses tours et ses ailes victoriennes et le dotant d’un parc somptueux aux essences rares et parfois exotiques.

Cette luxuriance végétale aux courbes langoureuses et aux ramifications fleuries, rappelle la richesse du bouquet du Croix de Beaucaillou, la générosité de ses arômes. Elle évoque la complexité gustative envoûtante de cette grande cuvée, sa sensualité, son étonnante persistance.

Prix public indicatif Magnum (120€), double magnum (300€), Melchior (1 750€)

Ces bouteilles exceptionnelles seront présentes à l’automne 2011 dans les plus grandes capitales du monde auprès de cavistes réputés :

Enjoy !