- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Pull en cachemire Monoprix – Qualité à désirer

J’aime bien l’enseigne Monoprix. Ca fait bobo de dire ça mais c’est vrai que j’y suis plutôt bonne cliente, que ce soit au niveau de l’alimentaire où j’y trouve des produits que je ne trouve pas ailleurs ou du côté de la mode. C’est même là que j’y dépense le plus de sous. J’aime bien les collections souvent jolies et pas trop chères et qui, de plus, ne s’arrêtent pas à la taille 40 … ahem

Le mois dernier, j’y ai fait une mini folie :  j’ai acheté un pull en cachemire (89,90€) et un gilet en cachemire (99,90€). C’est la première fois que je mettais autant d’argent dans un pull et un gilet et la première fois que j’achetais du cachemire.

Bref

Un mois après l’achat et alors que je n’ai porté le pull que 4 ou 5 fois, voici le pull :

Pull monoprix cachemire

Pull en cachemire Monoprix

Des bouloches, plein de bouloches, et même pire, un trou  :

Trou dans pull en cachemire

Ze trou ^_^

A peine rentrée de vacances en Auvergne, je cours chez Monop, ticket de caisse en main. Munie de ce précieux sésame (je n’en reviens pas de l’avoir retrouvé au fond de la poche Monoprix), je me dis que rien ne peut m’arriver et qu’en deux temps trois mouvements je vais être remboursée.

16h30 : Je fais la queue à la caisse du rayon vêtements (6 ou 7 personnes devant moi).

16h38 : Arrive mon tour. La caissière me dit, il faut voir à l’accueil du magasin, à l’étage en dessous.

16H39 : Je ne sais pas pourquoi mais je sens que je n’ai pas un bon karma aujourd’hui et commence à respirer doucement par le ventre ….

16h40 : Personne à l’accueil. J’attends

16h44: Un vigile passe par là. Je lui demande s’il y a quelqu’un d’habitude à l’accueil. Il me répond gentiment oui, et appelle quelqu’un au téléphone.

16h48 : Toujours personne. Je m’applique à respirer par le ventre et pense à des choses agréables : un voyage au soleil, Brad qui me passerait un coup de fil en me disant qu’Angelina ne sait faire que des cornflakes et qu’il a craqué pour ma blanquette ….

16h50 : Un autre vigile passe. Même question, même réponse. Il appelle quelqu’un qui va venir et j’attends.

16h51 : Voilà, voilà, j’attends … Même pas mal, je vais y arriver, j’ai un Iphone, je suis une princesse et je joue à Angry Birds.

Angry birds

Angry birds sur Iphone, tu connais ? J’adore … Oups je m’égare !

16h52 : Arrive Madame Monop. Je lui explique mon problème : Pull acheté le 26/11, porté 4 ou 5 fois, jamais lavé, bouloches patati, trou patata, 89.90€ le mois dernier toussa toussa, mauvaise qualité, pas ravie… Vous voyez le topo ?

16h53 : Madame Monop’ regarde le pull, convient qu’effectivement, bouloches, trou … Et appelle quelqu’un du rayon vêtements.

16h55 : Arrive Madame Vêtements. Elle regarde mon pull puis :

– Vous ne l’avez jamais lavé ?
– Non, je ne l’ai mis que 4 ou 5 fois
– En un mois, me demande-t-elle en regardant le ticket de caisse qui date du 26 novembre ? Vous ne l’avez jamais lavé pendant UN MOIS ??? Avec le nez plissé et l’air dégoûté ?

16h57 : Interloquée est mon second prénom. Heu comment vous dire, je n’ai pas mis mon pull en cachemire TOUS LES JOURS pendant le mois qui vient de s’écouler. Ce n’est pas mon seul vêtement. Genre j’en ai d’autres. Peut être que les gens qui achètent un pull en cachemire le mettent tous les jours jusqu’à ce qu’il bouloche, fasse des trous et après ils viennent chez Monop se faire rembourser ?

16h58 : Madame Monop dit à sa collègue moi je me lave tous les jours.

16H59 : Je respire très très fort par le ventre, je pense que ça s’entend d’ailleurs et pense très très fort un mot qui commence par con et qui finit par asse, mais je ne le dis pas, non, je ne le dis pas, je suis bien élevée.  J’arrive juste à bredouiller que non, je ne l’ai pas lavé parce que je ne l’ai pas mis beaucoup, genre 4 ou 5 fois.  En fait je suis sous le choc, je viens d’apprendre que je suis Madame Cracra et que je ne le savais pas !

17H00 : Madame Vêtements m’informe qu’elle m’aurait remboursé ou échangé le pull si je l’avais ramené dans un délai de 30 jours à savoir jusqu’au 26 décembre  mais que là, on est le 29 et qu’elle ne peut rien pour moi.

17h01 : J’ai le grand cri au bord des lèvres mais je n’arrive pas à le sortir. Je suis nulle à l’oral Je respire tellement fort que cela me rappelle mon accouchement. Je bredouille vacances … Noël … Auvergne … J’arrive juste…

17h02 : Oui mais c’est 30 jours.

17h03 : Je n’arrive à rien. Je suis trop furieuse contre elle et contre moi qui n’arrive pas à argumenter logiquement. Que je veux lui dire que je n’en ai rien à faire de ses 30 jours, que je trouve juste inadmissible qu’un article de ce prix soit de si mauvaise qualité mais la seule chose que j’arrive à sortir c’est que j’ai un blog. C’est vous dire si je suis désespérée. C’est le truc que je ne dis jamais, que mes copains ont appris par hasard et que mes voisins ont appris en lisant le journal ou en me voyant à la télé. Bref, j’ai un blog leur dis-je et même que je vais raconter mon histoire (bonjour la menace ^_^).

17h04 : Madame Monop et Madame Vêtements n’ont pas l’air deux point zéro friendly si vous voyez ce que je veux dire. Elles n’en ont rien à cirer. 30 jours, c’est 30 jours et puis c’est tout.

17h05 : Mon pull sous le bras, je quitte Monop, jurant mais un peu tard qu’on ne m’y prendrait plus. La prochaine fois, j’irai chez Bompard. Pour les courses aussi j’irai ailleurs … Non mais !