- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Kiwaï – kiwai : mince, c’est bon !

Les kiwaïs sont ces drôles de petits fruits que je rencontre maintenant très régulièrement sur le marchés ou dans les magasins bio. Ca ne me tentait pas trop de goûter et puis, comme il ne faut pas mourir idiot, chose à laquelle je travaille tous les jours …. ^-^, j’en ai acheté. Cela se présente en petite barquette :

kiwaï kiwaï

Le kiwaï est le cousin du kiwi, mais à la différence de ce dernier, le kiwaï a une peau lisse et verte. De plus, il est plus petit que le kiwi, puisqu’il est de la taille d’une grosse cerise (3 cm de long). Le kiwaï est également plus sucré, et possède deux fois plus de sucres que le kiwi à maturité. Il est également riche en calcium, en phosphore et en vitamine C.

On pourrait dire que le kiwai est au kiwi ce que le kumquat est à l’orange… L’amertume en moins, la vitamine C en plus. Une plante peut produire entre 10 et 50 kg de fruits.

Kiwaï Kiwaï

Ce petit fruit gagne à être connu, tant pour ses qualités gustatives que nutritionnelles ! Le kiwaï se consomme frais. C’est beaucoup moins acide que le kiwi, plus doux. J’ai trouvé cela délicieux ! Coupés en deux, en verrines ou sur canapé, ils apporteront une note de raffinement à votre buffet.

A noter qu’ils ne se conservent pas très longtemps.

Si leur prix vous paraît exorbitant (3 euros ma barquette), vous pouvez toujours vous lancer dans la culture des kiwais. Cette plante grimpante résiste bien au froid, est peu sensible aux maladies, et donne beaucoup de fruits. Choisissez la variété « Issai » qui est autofertile. Vous n’aurez qu’à arroser et désherber de temps à autres pour avoir le plaisir et la fierté de récolter en septembre et octobre vos propres kiwais, bios de surcroît ! (source Goosto)