- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Sangue d’oro – Carole Bouquet : un divin nectar

Sangue d'OroJe ne parle quasiment jamais de vins. Je vais essayer de faire des progrès dans ce domaine là. Vu que je pars du néant, cela ne devrait pas être trop difficile. Hier, avec Audrey et Véronique, nous avons été conviées à une dégustation chez Jacques et François Lurton.

La famille Lurton est incontournable à Bordeaux : Elle est propriétaire de beaucoup de châteaux prestigieux (Château la Louvière, Château Bonnet, Château Dauzac, …). En ce qui concerne Jacques et François, ils se sont intéressés aux vins du monde. Nous avons ainsi pu déguster une quinzaine de vins en provenance du Chili, d’Argentine, d’Espagne, d’Australie et également quelques uns du sud de la France. (Quand on vit à Bordeaux, il faut savoir qu’un vin du Languedoc, c’est un peu un ‘vin du monde’). Une expérience tout à fait passionnante !

Merci encore Dorothée pour votre accueil, j’ai passé une formidable après midi. Parmi cette quinzaine de vins, plusieurs m’ont plu, j’en parlerai plus en détail dans quelques temps.

Sangue d OroA tout seigneur tout honneur, je vais commencer par le Sangue d’oro. C’est un vin people puisqu’il provient de la propriété de Carole Bouquet sur l’ile de Pantelleria entre la Sicile et la Tunisie.

L’intéressant ce n’est pas que ce soit marqué Carole Bouquet sur l’étiquette, c’est que ce breuvage est divin. Si, si, je vous assure ! Nous l’avons bu en dernier et, pour tout vous dire, après avoir dégusté une quinzaine de vins différents, même si vous crachez (pas très glamour), vous n’êtes pas forcément assoiffée ! Vous avez le palais et l’odorat un peu chamboulés par toutes ces saveurs et ces odeurs différentes.

Et pourtant, quand vous mettez votre nez dans votre verre, vous faites waowwwww !

C’est comme une explosion de senteurs. Une merveille. C’est un vin qui ressemble un peu à un muscat. La couleur est mordorée, le parfum, un voyage à lui tout seul dans des coins ensoleillés de Méditerranée, et le goût, hummmmm.

Vous aurez compris que celui ci, nous ne l’avons pas recraché. Nous avons même sifflé toute la bouteille. Nous sommes allées ensuite chez Véronique, tout à côté, manger quelques petits gâteaux pour ne pas rentrer en chantant à la maison.

Cette merveille n’a qu’un inconvénient, son prix : environ 40 euros les 50 cl. Mais bon, si je ramène cela au prix au litre et si je compare, toujours au prix au litre, à un mascara, j’arrive à trouver cela très bon marché.

Jacques et François Lurton
JFL distribution
Domaine de Poumeyrade
33 870 Vayres

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé – A consommer avec modération.