- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

La Mauguette une recette aux vertus optimisantes

Rubrique courrier des lecteurs aujourd’hui ! J’ai reçu il y a quelques temps cette demande émanant d’un lecteur occasionnel de P&P :

‘Bonjour, ayant été invitée dans votre belle région, j’ai eu l’occasion de pouvoir déguster un plat de terroir originaire des environs sud de Bordeaux : la Mauguette !
Ce plat très régional est introuvable, c’est la raison pour laquelle je fais appel à votre bonne volonté pour pouvoir trouver cette recette, et pourquoi ne pas la diffuser pour ne pas laisser disparaître ce plat aussi délicieux qui n’est presque plus élaboré à part par quelques mamies qui se gardent jalousement leur recette.
Merci par avance et longue vie à notre chère cuisine de terroir!’

Cette recette étant inconnue de moi, aussitôt me suis-je mise tel Obelix en quête de sangliers (ou tel Don Quichotte de la Mancha, poursuivant «l’inaccessible étoile», ou encore tel Rantanplan reniflant la piste encore chaude des Dalton’s….), à la recherche du secret de fabrication de cette fameuse Mauguette.

J’ai tout d’abord appris que la Mauguette est une recette très très très ancienne (peut-être avant 1789) à base de ventre de veau (du mot gascon mauguetta, panse de veau).

Ensuite, que cette recette, venait a priori des Landes voisines (Landes girondines) et qu’elle était faite avec la panse des veaux et des ovins, un peu comme les tripes à la mode de Caen.

Et qu’en plus cette spécialité était défendue par la ‘Confrérie de la Mauguette des Graves‘ basée à Léognan (banlieue sud de Bordeaux). Comme toute Confrérie (les Confréries sont aussi une spécialité locale !), de temps en temps, elle intronise de nouveaux membres :

Plan de Léognan Confrérie
Crédit photo : AFO

J’ai donc écrit à son Président, Mr Robert Palus, qui a eu la gentillesse de me faire parvenir une recette que je vous transmets.


Cliquer sur l’image pour agrandir.

Et Mr Palus, conseille aux amateurs qui rechigneraient à se lancer eux mêmes dans la fabrication de ce plat (des feignasses 😀 !) de se fournir à cette adresse (sur commande) : Boucherie Charcuterie Brouqueyre ) – 6 cours Gambetta – 33113 Saint Symphorien (edit : Désolée, la charcuterie a fermé)

Et bien maintenant, il ne me reste plus qu’à le remercier vivement et à goûter 😉