- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Amandes enrobées de chocolat, sans oeufs, sans gluten, sans lait

Aujourd’hui une délicieuse recette. Des friandises à déguster avec le café !

Il vous faut :

Dans une casserole, mettre 100 grammes de sucre avec 2 cuillères à soupe pleines d’eau. Cuire à 120°, retirer du feu.

Verser les amandes dans la casserole et remuer avec une cuillère en bois pour bien les enrober. Petit à petit, le sucre masse (il devient blanc et forme des « grumeaux » sur les amandes). Retirer les amandes. Remettre les résidus de sucre dans la casserole (j’ai enlevé les caillots de sucre qui étaient sur les amandes pour ne laisser qu’une fine couche), rajouter les 50 grammes de sucre restants avec 2 cuillères à soupe d’eau. Cuire jusqu’à l’obtention d’un caramel clair en remuant constamment et remettre les amandes dans le caramel. Tourner de nouveau les amandes, le même phénomène se produit.

Mettre les amandes sur une plaque et laisser refroidir.

A ce stade, vu que mes amandes étaient enrobées de gros morceaux de sucre, je me suis armée de courage et j’ai enlevé ces caillots. Pour certaines, ça vient facilement, pour d’autres, usage du couteau pour racler.

Fondre le chocolat au lait au micro-ondes (y aller doucement pour ne pas le brûler) ou au bain-marie. Remuer, le chocolat doit être à 25° (bon moi j’ai fait au pif, j’ai pas de thermomètre pour ça). Ne surtout pas mettre d’eau dans le chocolat!!!

Mettre les amandes dans un saladier, verser une cuillèe à soupe de chocolat fondu. Remuer jusqu’à ce que les amandes soient mates (si elles sont encore luisantes, continuer), continuer cuillère par cuillère jusqu’à épuisement du chocolat.

Faire fondre le chocolat noir de la même façon. Remuer, la température doit être de 27°. Le verser de la même manière, cuillère par cuillère en attendant que les amandes soit bien mates à chaque fois!

C’est long, mais progressivement vous avez des amandes qui se détachent les unes des autres et bien enrobées de chocolat. Verser un peu de cacao en poudre dessus et remuer pour que les amandes soient bien enrobées.

Verser sur la plaque, attendre une heure (une nuit, c’est mieux) pour déguster.

Mon avis : Pour la prochaine fois, je raclerai mieux le sucre car on le sent sur certaines amandes. Niveau dégustation, meilleures que celles du commerce où le chocolat domine en bouche. Ici, c’est l’amande qui se fait la part belle, avec sa texture croquante qui contraste avec la douceur du chocolat. Ceci est dû à une couche moins importante de chocolat par rapport à celles du commerce, donc si vous en voulez plus, vous augmentez les proportions de chocolat et touiller encore et toujours !

Source : Une recette de l’Internaute