- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Mascaret

Mascaret ©FreeProd33 shutterstock

Mascaret ©FreeProd33 shutterstock

A partir d’aujourd’hui, le mascaret est de retour en Gironde. En s’unissant, la Garonne et la Dordogne forment un vaste estuaire qui atteint douze kilomètres de large dans sa partie aval (Pointe de Grave et Pointe de Suzac). Ses riverains le qualifient déjà de «mer», appellation non usurpée si l’on en juge par ses deux marées quotidiennes…

L’Océan refoule l’écoulement fluvial et provoque un gigantesque brassage où se mêlent vases marines et limons fluviatiles. Une vague, le fameux mascaret, qui peut atteindre de 1,50 m à 2 m de hauteur, naît parfois de la rencontre du flot de la mer et du courant descendant de la Gironde.

Cette vague remonte donc la rivière à contre courant à une vitesse comprise entre 15 et 30 kilomètres heure. Elle est très appréciée des surfeurs. Un nombre sans cesse croissant de glisseurs en tous genres s’essaye à cette glisse particulière et il n’est pas rare de trouver plus de cent personnes dans l’eau les meilleurs jours a St Pardon, lieu où le mascaret est le plus long et le plus accessible.

Surfeurs sur le mascaret Mascaret

Photo : Syndicat Mixte d’Etudes et d’Aménagement de la Garonne