- Papilles et Pupilles - https://www.papillesetpupilles.fr -

Coups de coeur en Corse

Evidemment le golfe de Porto, la réserve de Scandola et les calanques de Piana. Comment ne pas être sous le charme de telles merveilles ?

Photo prise à côté de la fameuse tour gênoise, non loin de la forêt d’eucalyptus.

Concernant la réserve de Scandola, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, elle se visite en bâteau. C’est un peu cher (36 € par adulte, 18€ par enfant) mais c’est un spectacle inoubliable. La compagnie Nave Va est la spécialiste au départ de Porto

Différentes promenades à pied sont possibles pour visiter les calanques de Piana (classées aussi au patrimoins mondial de l’Unesco. Pensez à emmenez de l’eau (c’est chaud chaud chaud) et soyez équipés de bonnes chaussures. Ici nous avons choisi le sentier menant au Château fort : une bonne heure aller retour avec les enfants. La vue est fabuleuse tout au long du parcours. Un émerveillement permanent.

On ne s’en lasse pas

Le charmant village de Piana. Une bonne adresse pour y déjeuner ou y dîner : Le Casanova, place de la Coletta. J’y ai dégusté de la mustelle à la pianaise (à l’anis), un délice et tout cela pour pas trop cher.

Marine de Ficajola à Piana : Une petite route descend du village de Piana, c’est vertigineux (16% de descente), mais encore un émerveillement en arrivant à destination.

L’arrière pays avec Ota (où nous logions la première semaine). Surtout si vous passez par Ota, allez manger chez Félix et Marinette. C’est typiquement corse, ils sont adorables. Le mercredi soir Félix pousse la chansonnette. ‘Chez Félix’ est aussi un gîte d’étape pour ceux qui font la randonnée du Mare e Monti .

A quelques kilomètres d’Evisa où Tataiza de Maison, sucrée maison est en vacances, en plein coeur de la forêt d’Aitone (pins laricio). Un incontournable : Les cascades d’Aïtone.

C’est dans cette forêt que nous avons vu nos premiers cochons corses.

La deuxième semaine : le Sud côté mer : Ajaccio, Propriano, le Golfe de Valinco, Porto-Vecchio et sa fameuse plage de Palombaggia, la merveille du sud : Bonifacio, et aussi Sartène, Tizzano et Filitosa.

Corse - Ajaccio Corse - Propriano

Corse - Golfe de ValincoCorse - Porto-Vecchio

Bonifacio : Imaginez de hautes falaises crayeuses, taillées par le vent et les embruns, au sommet desquelles ces fous de génois construisirent un fort, puis toute une ville fortifiée, entourée de 3 km de remparts ! Et par un curieux caprice de la nature, au pied de la ville, un fjord, ou une calanque, qui fait de Bonifacio le meilleur mouillage de la Méditerranée occidentale. D’ailleurs il faut voir les magnifiques bâteaux au port : des Rolls des mers.

Corse - Bonifacio Corse - Bonifaccio

Et oui, c’est nous !

Il faut absolument faire la grande attraction de Bonifaccio : Les falaises, les calanques et les grottes marines en bâteau : C’est inoubliable (compter environ 14 euros par personne, gratuit pour les enfants). L’escursion dure environ une heure de bonheur pur. On visite la grotte du Dragon (Sdragonato), connue pour l’ouverture de son plafond qui ressemble à une carte de la Corse ! Ensuite , la calanque de Fazio, aux eaux turquoises, la grotte Saint Antoine, l’escalier du roi d’Aragon. La vue sur la ville de Bonifacio est extraordinaire.

Corse - Bonifacio Corse - Bonifacio

Corse - Bonifacio Corse - Bonifacio

Sartène, ‘la plus corse des villes corses’ d’après Prosper Mérimée. C’est toujours vrai.

Un petit coin de paradis, Tizzano. Allez manger sur le port chez Antoine. Dans l’assiette des poissons de la pêche du jour. N’arrivez pas trop tard, sinon c’est complet.

Filitosa, c’est le plus connu des sites préhistoriques corses. Classé aussi au patrimoine mondial de l’Unesco.

Et l’intérieur encore avec Bavella, Muratello, un pont gênois du côté de Zonza, et aussi Cuttoli-Corticchiato

La route qui mène de Bavella à Solenzara est vraiment magnifique. Au sommet du col, Notre Dame des neiges : beaucoup d’ex votos et de bougies.

Corse - Aiguilles de BavellaCorse - Aiguilles de Bavella

Un bon endroit pour loger à quelques kilomètres de Porto vecchio à l’intérieur des terres. Les constructions génoises sont partout. Quand ce ne sont pas les tours, ce sont les ponts.

Corse - Muratello Corse - Pont Gênois

Le très joli endroit où nous avons passé notre dernière nuit en Corse. A une vingtaine de kilomètres d’Ajaccio dans l’arrière pays.

Et pour finir notre itinéraire (à peu près)

2 excellents guides pour découvrir la Corse : Le Lonely Planet et le guide du routard.