Top
311305923_08b29f88fe

Efficacité de l’immunothérapie dans l’allergie à l’oeuf

Publié dans Dossiers pratiques, Sans oeufs par Anne le 2 décembre 2006

PARIS, 1er décembre (APM Santé) La désensibilisation à l’œuf, responsable de l’allergie alimentaire la plus fréquente chez les enfants, est possible, comme en attestent les résultats d’une étude pilote menée auprès de jeunes Américains, dont les résultats paraîtront dans...

Efficacité de l’immunothérapie dans l’allergie à l’oeuf

Efficacité de l’immunothérapie dans l’allergie à l’oeuf

Oeufs

PARIS, 1er décembre (APM Santé)

La désensibilisation à l’œuf, responsable de l’allergie alimentaire la plus fréquente chez les enfants, est possible, comme en attestent les résultats d’une étude pilote menée auprès de jeunes Américains, dont les résultats paraîtront dans l’édition de janvier du « Journal of Allergy and Clinical Immunology ».

L’allergie à l’oeuf est l’allergie alimentaire qui affecte le plus les jeunes enfants. Disparaissant généralement vers l’âge de cinq ans, elle peut parfois perdurer tout au long de la vie chez certains.

L’étude menée par Wesley Burks au centre médical universitaire de Duke à Durham fait partie d’une série de travaux sur la désensibilisation aux allergènes alimentaires actuellement en cours dans l’établissement de recherche et à l’université de l’Arkansas. L’objectif est de prévenir les réactions excessives en cas d’ingestion accidentelle en induisant une tolérance aux aliments en cause.
L’équipe dirigée par le Dr Burks s’est inspirée de l’approche thérapeutique utilisée pour désensibiliser les personnes souffrant de rhume des foins. Dans cette approche, que l’on appelle l’immunothérapie, les patients reçoivent plusieurs injections contenant de faibles quantités de l’allergène en cause afin de générer une tolérance de l’organisme à son égard.

Les chercheurs ont quelque peu modifié la méthode, donnant à consommer des doses croissantes d’oeuf en poudre, mixé à d’autres aliments. Les sept participants étaient des enfants âgés de 1 à 7 ans, présentant divers types de réactions allergiques à l’oeuf, allant des vomissements, à l’urticaire en passant par des difficultés respiratoires.

Avec le temps, la sévérité des réactions allergiques s’est atténuée, tandis que la tolérance aux oeufs s’est accrue, rapportent les auteurs, soulignant qu’à la fin des travaux, la plupart des enfants pouvaient manger deux oeufs brouillés sans manifester de signe d’allergie.

Les chercheurs poursuivent leurs travaux par deux études de suivi : dans l’une, les participants reçoivent des doses plus élevées d’oeufs afin de voir si la désensibilisation peut s’accroître davantage jusqu’à éliminer toute allergie ; dans l’autre, les auteurs veulent observer si la désensibilisation à l’oeuf s’accompagne d’une tolérance aux cacahuètes, auxquelles sont sensibles 20% des enfants allergiques à l’oeuf ou au lait.

(Journal of Allergy and Clinical Immunology, édition de janvier)

Source : Copyright © APM-Santé – Tous droits réservés via I-diététique

Tags :
Partager:
Pin It Autres Services
Outils :

S'abonner via le flux RSS Recevoir par e-mail :
Icône - Flux RSS Suivez le blog depuis votre
aggrégateur
Icône - Email les nouveaux billets
la newsletter mensuelle

4 commentaires dans “Efficacité de l’immunothérapie dans l’allergie à l’oeuf” Ajoutez le votre ↓

  • 1
    MISTOUFLETTE65

    Mon pt’i loup de 3 ans et demi est allergique à l’oeuf. nous avons pendant 3 ans pratiqué l’éviction alimentaire et cela avec un franc succès. A ce jour ses réactions allergique ont pratiquement disparues (eczéma purulent et très important)et son taux est nettement meilleur. Je pense que nous sommes sur la bonne voie.
    Courage à toutes et tous et bonne continuation.

  • 2

    Petit Papilles n’est plus allergique depuis juin. C’est un soulagement :)

  • 3

    Nous pratiquons l’eviction totale de l’oeuf depuis que mon fils a l’âge de 10 mois (enorme reaction à son premier biscuit), il a maintenant 5 ans et demi et est toujours très allergique… pas de bol pour nous… merci pour ce site qui m’aide bcp à varier les desserts !

  • 4

    En juin Petit Papilles avait 6 ans et demi . Jusqu’alors c’était très positif avec quand même un gonflement un peu moins important lors du controle antérieur. Bon courage.
    Amitiés

Poster un commentaire