P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Et si on mangeait de la soupe

Alimentation et nutrition Divers

Soupe

Soupe ©Exki

Quand le soleil et le thermomètre déclinent, on s’équipe d’un mixeur plongeant et on file en cuisine pour concocter des soupes ! Chaude et réconfortante, la soupe est LA solution culinaire pour mettre tout le monde de bonne humeur. Selon les goûts et les envies, mais aussi selon ce que l’on a sous la main (et dans le réfrigérateur!) on se laisse porter par notre créativité. Des herbes fraîches, des épices, de la crème ou encore des croûtons… et surtout : des fruits et des légumes frais et des pommes de terre !

Outre le réconfort qu’elle procure au moment des premiers frimas, une bonne soupe permet de profiter de tous les bienfaits des légumes de saison, chaque jour et en toute simplicité.

Soupe, potage, velouté… Quelles différences ? Le Larousse gastronomique nous éclaire :

  • La soupe désignait autrefois la tranche de pain sur laquelle on versait un bouillon. Aujourd’hui, elle consiste en un potage épaissi avec du pain, des pâtes, du riz… et garni d’une viande, d’un poisson ou d’un légume.
  • Le potage. Ce terme générique comprend tout mets liquide chaud servi dans des assiettes creuses ou des bols en début de repas. On distingue deux grands groupes : les potages clairs (bouillons et consommés) et les potages liés (crèmes, veloutés, consommés liés, soupes…).La liaison peut être réalisée avec un féculent, de la crème, de l’œuf, un légume…
  • Le bouillon. Il s’agit du “liquide de cuisson des viandes ou des légumes bouillis utilisé pour cuire (à la place de l’eau) certains mets et réaliser des sauces et des potages”.
  • Le consommé est un “bouillon de viande ou de poisson servi chaud ou froid généralement en début de repas”.
  • La crème désigne un potage (à base de légume, de volaille, de crustacé ou de céréale) réalisé à partir d’un fond blanc (autrefois, du lait ou un roux blanc) ou d’une béchamel, agrémenté d’une touche finale de crème fraîche.
  • Le velouté est un potage lisse et onctueux, lié à l’œuf, à la crème fraîche ou au beurre et garni (blancs de volaille en julienne, queues d’écrevisses, pointes d’asperges…).

Source : Larousse gastronomique. Editions Larousse – Paris.

La bonne cuisson

  • À l’eau, la cuisson classique se fait à feu moyen et à couvert, en 25 à 30 minutes, avec des légumes coupés en morceaux et mouillés d’eau à hauteur.
  • Au cuiseur-vapeur, comptez 15 à 30 minutes de cuisson selon la densité des légumes, puis mixez-les avec un bouillon dans une casserole.
Légumes coupés

Légumes coupés

  • À la cocotte (ou auto-cuiseur), placez les légumes coupés, mouillez à hauteur avec du bouillon et laissez cuire 30 minutes dès rotation de la soupape.
  • Au soup’maker (ou blender chauffant), placez les légumes coupés, l’eau et les aromates et laissez la machine cuire et mixer les légumes. Comptez environ 15 à 20 minutes.

5 conseils pour booster une soupe

  • Des herbes aromatiques fraîches : Persil, ciboulette, coriandre, cerfeuil, aneth… Elles réhaussent le goût et apportent une touche de déco. Ajoutez-les au moment de servir afin de préserver au maximum tous leurs bienfaits. Comptez 5 à 10 grammes d’herbes par personne.
  • Des épices savamment dosées : Noix de muscade, curcuma, cannelle… C’est le petit plus qui donnera à votre soupe une saveur unique. Testez une pointe de curry dans un potage poireaux-pommes de terre, ou encore un soupçon de cumin dans un velouté de carottes.
  • Des légumes frais finement coupés : Des petits dés de courgette, carotte, radis, poivron, navet ou d’oignon, des petits pois entiers, des épinards ou de l’oseille ciselés, ou des rondelles de champignons de Paris parsemés au dernier moment ? Mais oui ! Outre l’ajout de belles couleurs, cela apporte une texture supplémentaire en bouche (croquante ou fondante).
  • Des ingrédients gourmands pour la customiser : Fromage râpé, crème fraîche, noisette de beurre, filet d’huile d’olive, croûtons maison… Misez sur le croquant et la saveur des noix, noisettes, amandes concassées, pignons et graines de courge grillés.
Graines de courges

Graines de courges

  • Transformez-la en plat complet : De l’eau, des légumes… la soupe a déjà plein d’atouts pour composer un déjeuner ou un dîner simple et savoureux. En y ajoutant au choix un œuf poché, des lardons, des dés de tofu, des légumineuses (lentilles, haricots…), des moules ou des coques, un peu de fromage frais, vous obtiendrez aisément un repas complet.

Bien s’organiser pour cuisiner

  • Les courses : Poireaux, carottes, pommes de terre, potimarron, céleri-rave, navet, chou-fleur, brocoli, panais, oignons…
    Achetez-les en quantités raisonnables (quitte à procéder à deux ravitaillements par semaine) ; mieux vaut les cuisiner très frais et ne pas gaspiller. Toutefois, une soupe peut aussi sauver des légumes un peu fatigués.
  • Astuce anti-gaspi : n’oubliez pas de cuisiner les fanes des carottes, des panais, des radis, les feuilles de céleri-branche… À noter : des légumes frais coupés, portionnés et congelés dans des sachets congélation se prêtent particulièrement bien à la préparation des soupes.
  • Le bon matériel : Bon marché, le mixeur plongeant est l’ustensile le plus simple à utiliser pour réaliser vos soupes. Il s’emploie directement dans la casserole dans laquelle les légumes ont cuit.
  • La conservation : Une soupe se consomme idéalement dans les 24 heures qui suivent sa préparation. Elle se conserve toutefois 2 à 3 jours maximum au réfrigérateur à l’abri d’une boîte bien hermétique. N’hésitez pas à la congeler, d’abord portionnée en cubes (des pots de petits suisses vides, un bac à glaçons ou encore des moules à muffin en silicone font très bien l’affaire). Ces portions démoulées se conservent ensuite dans un sac de congélation.

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes de soupes et toutes mes recettes de velouté.

D’après un CP de www.lesfruitsetlegumesfrais.com

Allez on en discute ?
Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...